Etes-vous fait pour travailler dans une TPE ? - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Articles liés

commentaire (0) | lu 75 fois | publié le 21/05/2014

Décryptage · Etes-vous fait pour travailler dans une TPE ?

Nombreuses en France, les TPE représentent une opportunité à ne pas négliger pour un jeune diplômé. A certaines conditions cependant : être conscient des avantages mais aussi des inconvénients d'un premier poste dans ce type d'entreprise.

Les avantages. On recense aujourd’hui en France plus de deux millions de TPE (très petites entreprises). Selon une étude réalisée en avril dernier par le réseau "Tous pour l’emploi", "10% des responsables de TPE interrogés se déclare en situation concrète d’embaucher". Soit un potentiel de près de 300 000 embauches! Pour un jeune diplômé, travailler dans une entreprise de moins de 20 salariés offre un certain nombre d’avantages. "J’ai eu la possibilité, dès mon premier poste, de mener de front un métier de vente et de faire de la stratégie commerciale, raconte Arnaud Boudesseul, 25 ans, ingénieur commercial dans une TPE. C’est un poste multi-compétences, avec des responsabilités que je n’aurai pas ailleurs, et qui me donne une vision transverse de l’entreprise". Débuter dans une très petite entreprise équivaut très souvent à être poussé dans "le grand bain", avec des responsabilités et une marge de manoeuvre rarement accordé ailleurs. Mais si l’on y progresse vite encore faut-il se placer dans une démarche "active" et s’y investir véritablement. Le cadre type d’une TPE est donc capable d'initiatives et d'investissement personnel. Cette autonomie de fait, ainsi que les qualités d’organisation acquises offrent des pistes d’évolution nombreuses par la suite. S’il veut évoluer hors de son entreprise, un jeune cadre pourra facilement valoriser ses compétences acquises et évoluer vers une PME. Commercial ou ingénieur, il a toute latitude au sein de sa très petite entreprise pour se constituer un réseau solide – clients, fournisseurs -, et le faire jouer au moment opportun.
Les inconvénients. Avant de s’engager sur cette voie, il faut cependant bien mesurer les spécificités du travail d’un cadre dans une TPE. Ainsi, celles-ci ne sont pas assujetties aux 35 heures et n’ont pas l’obligation de créer un comité d’entreprise ni de désigner des représentants du personnel. Il en résulte des relations sociales peu protocolaires et un service des ressources humaines souvent géré directement par le dirigeant ou le responsable financier ! Enfin, l’habitude d’évoluer dans un cadre souple et peu hiérarchisé peut être un frein pour intégrer ensuite un groupe plus important. Difficile pour certains cadres de renoncer à leur liberté d’action et de s’habituer à un mode de vie professionnelle davantage formalisé.
Les questions à se poser avant. Avant de signer mieux vaut donc se poser un certain nombre de question. Etes- vous suffisamment autonome pour être confronté très vite à de nombreuses responsabilités ? Supporterez vous le fait de travailler dans une petite structure, au sein d’une petite équipe et, par conséquent, dans une très grande proximité avec vos collègues ? Etes vous conscient que vos journées seront bien plus longues que dans une entreprise de taille plus conséquente ? Si vous répondez oui à toutes ces questions, le monde des TPE est certainement fait pour vous.

Ils ont lu aussi

Rejoignez

La communauté des cadres