Les clés pour bien manager votre manager - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Témoignages

lu 1232 fois | publié le 11/01/2017

Les clés pour bien manager votre manager

Les clés pour bien manager votre manager

Lors de votre période d'essai, il vous faudra vous investir dans vos missions, trouver votre place dans l'équipe... et travailler avec votre nouveau manager. La réussite de cette relation dépend aussi de vous.

 

 Des responsabilités partagées pour votre intégration

Un manager qui accueille un jeune diplômé dans son équipe doit faciliter son intégration pour l’aider à développer le potentiel sur lequel l’entreprise a parié.

De son côté, le nouveau venu a besoin que l’on évalue sérieusement son travail et, dans l’idéal, que l’on partage au quotidien sa découverte de l’entreprise. Avec un objectif : prendre de l’assurance et préparer une montée en responsabilité qui le mènera à son second poste.

Si certaines entreprises ont mis en place de véritables parcours d’intégration, dans la plupart des cas, vous devrez trouver vous-même le mode d’emploi de votre relation avec votre manager. La difficulté ? Savoir vous positionner face à lui comme un professionnel responsable. Pas facile lorsque l’on est quasi novice…

 

Dialogue et pro-activité pour établir un bon rapport

 Lorsque Lucie, contrôleuse de gestion, a pris son poste, son manager, débordé, n’a pas pu la recevoir avant 2 semaines. "Je n’osais pas l’aborder", reconnaît-elle. Puis la rencontre tant attendue a eu lieu. "Il a pris tout le temps nécessaire et m’a très bien expliqué ma mission".

Le secret d’une bonne relation tient en un mot : le dialogue. Si les missions, les moyens, les objectifs n’ont pas été clairement définis pendant l’entretien d’embauche, sollicitez rapidement votre manager sur ces points pour comprendre ce que l’on attend de vous. Quitte à vous montrer pro-actif en osant aller vers les autres et chercher les bonnes informations. En face à face avec votre responsable, vous ferez valider votre travail et tenterez de glaner quelques informations complémentaires.

 

Décrypter la culture de l’entreprise pour adopter le comportement le plus approprié

Certains managers se montrent cependant absents ou peu engageants, bref, difficiles à aborder. Faut-il frapper à leur porte, prendre rendez-vous ? Ecrire un mail ? Si le contact tarde à s’établir, une seule issue pour ne pas commettre d’impair : observer les relations entre salariés dans l’entreprise et vous conformer à ce mode de fonctionnement. Un exemple : si tous vos collègues quittent leur travail à 18h, partir à 20h chaque soir peut légitimement être perçu comme un excès de zèle…

Lorsque le manager se montre disponible, la relation est plus simple, mais profitez-en pour apprendre rapidement à gagner en autonomie. "J’avais pris l’habitude de lister mes questions et de le voir une fois par jour, se souvient Lucie, puis il m’a fait comprendre que ce n’était plus la peine de tout lui faire valider et il me l’a dit clairement.

Des initiatives, c’est aussi ce qu’attend Jean-Pierre, directeur des ventes. "Au début, précise-t-il, on demande au débutant de se conformer au modèle dominant, puis peu à peu s'attend à ce qu'il se pose des question comme :  ai-je rempli mes objectifs ? Ai-je montré mon potentiel en allant au-delà de mes missions ? Ai-je été moteur, novateur ?"

Pour faire de votre 1er manager votre meilleur ambassadeur dans l’entreprise, montrez-vous enthousiaste et proposez des solutions pour améliorer l’organisation de votre travail… mais toujours avec diplomatie. Par exemple, si vous effectuez un reporting par email, vous pouvez suggérer de faire le point en face-à-face de temps en temps avec votre manager si vous en resssentez le besoin.

 

Article rédigé par J.Bordier



Des services pour vous accompagner

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, une réponse immédiate à votre question sur votre recherche d’emploi.

» En savoir plus