" Il faut être fier de son parcours atypique et en montrer ses forces au recruteur " - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Témoignages

commentaire (0) | lu 336 fois | publié le 31/08/2016

Témoignage · " Il faut être fier de son parcours atypique et en montrer ses forces au recruteur "

Il faut être fier de son parcours atypique et en montrer ses forces au recruteur

Geoffroy Quentin travaille dans la gestion des ressources humaines internationales. Diplômé d’une école de commerce, il est aussi passé par les rangs de la Marine nationale. Il nous explique comment il a fait de son parcours un atout.

 

Quel est votre cursus ?

J’ai toujours voulu être pilote dans l’armée ! J’ai tenté une première fois, sans succès, le concours de la Marine nationale, en parallèle d’une prépa option économique. J’ai utilisé mon année de césure en école de commerce, Kedge (ex-Euromed Management) pour être volontaire officier aspirant dans la Marine, comme chargé de communication et de relations publiques d’un bâtiment de combat. Cela a été une année formidable. Après mon master 2, j’ai cette fois intégré l’école d’initiation au pilotage de la Marine nationale. Mais la sélection est rude et je n’ai pas été retenu à la fin de la formation. C’était le début de l’été 2015 et j’ai eu l’opportunité de travailler comme directeur adjoint dans un camping pendant une saison. Puis je suis reparti à Paris et j’ai commencé à chercher un emploi.

 

Comment avez-vous mis à profit votre parcours atypique ?

Je pensais d’abord que mon CV effraierait les recruteurs, et cela a été le cas quelques fois. J’ai eu la chance de discuter de mon expérience avec une collègue de mes parents, professionnelle des ressources humaines, qui a su me montrer que mon parcours était en fait une force. J’ai donc travaillé la façon de le présenter, je l’ai affiné au fil des entretiens pour en montrer la pertinence. J’ai ainsi convaincu Total où je travaille aujourd’hui comme chargé de mouvements inter-filiales. Je coordonne les aspects administratifs, de rémunération et de gestion de carrière des salariés mutés dans différents pays. Je suis en contrat de professionnalisation, qui est un CDD d’un an avec une formation interne.

 

Quels conseils tirez-vous de votre expérience ?

Il faut d’abord mener une réflexion sur soi : jeter un nouveau regard sur son parcours, se demander ce qui a motivé chaque choix, pour mieux voir ce que cela dit sur soi. Ensuite, en faire une force, et non un boulet. Avoir une passion donne un sujet de conversation exceptionnel en entretien de recrutement ! L’idée d’être pilote dans la Marine m’a fait avancer et m’a passionné pendant des années. Quand j’en parle, mon enthousiasme est communicatif. Il faut porter son parcours comme un étendard, personne n’a le même, cela permet de se différencier.

 

Article rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

CV - Lettre de candidature

Objectif Candidature

Votre CV et lettre de motivation vont-ils convaincre les recruteurs ? Avec l’aide d’un consultant, mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher des entretiens

» En savoir plus

Entretiens de recrutement

Simulateur d'entretien de recrutement

Entrainez-vous à répondre aux recruteurs de manière convaincante.

» En savoir plus