Partir à l'étranger est un révélateur de softskills - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Partir à l'étranger

commentaire (0) | lu 142 fois | publié le 31/10/2018

Partir à l'étranger est un révélateur de softskills

Partir à l'étranger est un révélateur de softskills

L'expérience internationale permet de développer vos softskills. Le point avec Murielle Victouron, consultante Apec.

  

 

Quelles sont les sofskills que l'on peut développer par une expérience à l'étranger ?

L'expérience internationale agit souvent comme un révélateur personnel. Les gens qui la vivent se rendent compte qu'ils cultivent leur ouverture d'esprit, développent leur sens de l'humour, ont plus tendance à mettre les événements en perspective. Car ils vivent des situations où ils peuvent être en décalage de culture, de perception des choses. Et comme le monde devient plus complexe, la tolérance, la capacité à se remettre en question sont des qualités importantes.

 

Est-ce qu'une expérience à l'étranger reste un tremplin professionnel ?

Un recruteur présuppose que quelqu'un qui est parti à l'étranger sera curieux, ouvert d'esprit, sera capable de gérer l'incertitude ou sera plus tolérant à l'ambiguïté. Cela donne au candidat un autre intérêt que ses compétences techniques, lui permet de valoriser ses softskills. La personne qui embauche un tel profil va tout de même creuser en entretien la capacité du candidat à s'intégrer dans l'entreprise, s'il a passé beaucoup de temps à l'étranger, plus de quatre ou cinq ans. En effet, les postes à l'étranger offrent souvent beaucoup plus d'autonomie et il peut être difficile au retour de respecter un circuit hiérarchique plus contraignant. Mais cela reste une expérience perçue globalement comme positive.

 

Comment les valoriser ?

Souvent une personne qui travaille à l'étranger est amenée à prendre des décisions sans forcément avoir tous les paramètres car elle n'est pas dans son environnement familier. Elle se rend compte alors que face à une situation inhabituelle, elle réagit bien ! Ces compétences, qui permettent d'appréhender des situations stimulantes et nouvelles, sont désormais demandées dans le monde du travail.  Ces softskills peuvent s'acquérir dans un pays proche que dans des contrées très éloignées.

 

Article rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Envie de travailler à l'étranger ?

Préparer votre mobilité internationale

Vous recherchez un poste à l'étranger ? En 4h, cet atelier vous permettra de faire le tour de la question !

» En savoir plus

Envie de travailler à l'étranger ?

Rendez-vous conseil international

Faites le point sur votre souhait de travailler à l'étranger ou en France dans un environnement international.

» En savoir plus