Comment définir son plan de carrière à l'international ? - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Partir à l'étranger

commentaire (0) | lu 14 fois | publié le 29/10/2018

Comment définir son plan de carrière à l'international ?

Comment définir son plan de carrière à l'international

Quelle stratégie adopter pour travailler dans un environnement international, ou partir à l'étranger ? Les conseils de Murielle Victouron, consultante Apec.

 

Quelles pistes explorer quand on veut avoir une expérience à l'international ?

Cela devient courant au sortir des études supérieures et notamment des écoles de commerce et d'ingénieur, d'avoir eu une expérience à l'étranger. Pour ceux qui souhaitent poursuivre l'aventure, ou la tenter lorsqu'ils n'ont pas eu encore l'occasion de partir, le volontariat international en entreprise ou dans l'administration, VIE et VIA, est un excellent moyen de se tester. La personne part dans un cadre administratif défini, avec une protection sociale et un salaire forfaitaire calculé sur le coût de la vie local. Le dispositif est intéressant pour l'entreprise car la personne ne fait pas partie de ses effectifs et  cela sert aussi de système de pré-embauche.

 

Quelles autres pistes pour faciliter son départ ?

Il peut être  plus simple et rapide de chercher directement un emploi en étant déjà sur place dans le pays souhaité. Une possibilité offerte par le programme vacances travail, le PVT. A savoir aussi, des dispositifs spécifiques d'échanges comme ceux de l'office franco-québécois pour la jeunesse, l'OFQJ, permettent d'accélérer l'entrée au Canada, qui pratique sinon, comme d'autres pays, des quotas d'entrée. Les jeunes diplômés peuvent également postuler aux graduate programmes que proposent certaines entreprises, qui sont des parcours accélérés de carrière qui passent par plusieurs pays.

 

Et si on souhaite s'installer durablement à l'étranger ?

Il faut s'interroger sur sa motivation, avoir à l'esprit que la plus mauvaise raison de partir est de fuir une situation déplaisante en France. Dans tous les cas il faut rester vigilant à son employabilité et au développement de ses compétences. Est-ce que je développe mon employabilité en partant ? Si je reviens, est-ce que mon profil sera toujours intéressant en France ? Ou bien est-ce que je pars pour m'installer dans un premier pays, puis un second, toujours à l'étranger ?

 

Article rédigé par Coralie Donas

 


Des services pour vous accompagner

Envie de travailler à l'étranger ?

Préparer votre mobilité internationale

Vous recherchez un poste à l'étranger ? En 4h, cet atelier vous permettra de faire le tour de la question !

» En savoir plus

Envie de travailler à l'étranger ?

Rendez-vous conseil international

Faites le point sur votre souhait de travailler à l'étranger ou en France dans un environnement international.

» En savoir plus