Tests de sélection, attention, on vous observe ! - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Entretien

commentaire (0) | | publié le 04/01/2017

Tests de sélection, attention, on vous observe !

Tests de sélection, attention, on vous observe

Alors autant vous y préparer pour moins stresser ! En effet, questionnaires de personnalité, tests d'aptitudes et d'intelligence... sont des outils très prisés des recruteurs pour évaluer l'adéquation entre un poste et un candidat.

 

Les tests : à quoi ça sert ? 

 A peine franchie la porte d'un cabinet de recrutement ou d'une entreprise pour un entretien, vous êtes évalué : votre tenue vestimentaire, votre manière de serrer la main, le magazine que vous feuilletez dans la salle d'attente… Rien n'échappera à l'œil d'un recruteur. Au-delà de cette observation informelle, vous serez sans doute confronté à un test plus concret. Car les jeunes diplômés, en plus des entretiens, sont souvent évalués aux travers de tests de sélection. A cette simple idée, la pression monte ? Inutile de leur donner une importance démesurée, car ils ne sont qu'un élément d'évaluation parmi d'autres, que vous rencontrerez à différents moments de votre carrière, puisqu'ils sont parfois utilisés dans le cadre de l’évolution des cadres dans l’entreprise. Enfin, si l’on ne vous fait pas une restitution au moins orale des résultats, sachez que vous avez le droit de la réclamer.
 

Les questionnaires de personnalité

Dans beaucoup de fonctions, le relationnel, l'aptitude à travailler sur un mode collaboratif sont des impératifs. Conséquence : on s'intéresse de plus en plus à la personnalité des candidats. D'où le recours à des questionnaires destinés à cerner le comportement au travail, qui interviennent souvent en début de processus de recrutement. Le fonctionnement ? Vous devez répondre à un QCM de longueur variable sur des thèmes comme l'ouverture aux autres, l'affirmation de soi, l'écoute ou la rigueur. Les résultats ne servent pas à éliminer des candidats mais à nourrir un entretien avec le recruteur. S'il n'est pas possible de s'entraîner, mieux vaut se préparer. Comment ? En identifiant ce qui peut apparaître comme des points faibles de votre comportement et en trouvant des exemples de situations concrètes montrant que vous êtes capable de les surmonter. Quant à tricher pour tenter de donner une image flatteuse de vous-même, n'y pensez même pas : dans la plupart de ces questionnaires, le degré de sincérité est mesuré ! Alors autant jouer la transparence.


Les tests d'aptitude et d'intelligence

Bonne évaluation d'une situation, adaptation à des environnements inédits, résolution de problèmes dans l'urgence… Autant d'aptitudes convoitées, que les recruteurs évaluent par le biais de tests, généralement proposés aux candidats dès le premier entretien. Suites logiques de dominos ou de figures géométriques, exercices de raisonnement verbal ou numérique… Ces tests peuvent dérouter alors autant s'entraîner ! C'est un bon moyen de les démystifier, de se familiariser avec leur fonctionnement afin de ne pas perdre de temps au moment du test lui même.Tout comme les questionnaires de personnalité, ces tests contribuent à donner un éclairage sur un candidat. Pas plus, mais pas moins. Il ne faut donc pas les négliger.

 

Article rédigé par J.Bordier

Mots-clés : entretientestsévaluation


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Clés d'Emploi

Parce qu’une première recherche d’emploi ne s’improvise pas, un consultant vous aide à vous organiser, à parfaire votre CV, à comprendre les attentes des recruteurs.

» En savoir plus

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, une réponse immédiate à votre question sur votre recherche d’emploi.

» En savoir plus