En entretien, nos 4 conseils pour convaincre en quelques minutes - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Entretien

commentaire (0) | | publié le 11/04/2016

En entretien, nos 4 conseils pour convaincre en quelques minutes

En entretien, nos 4 conseils pour convaincre en quelques minutes

Parler de soi en entretien de recrutement ... L'angoisse ? Oui, si vous ne vous y êtes pas préparé. Pour vous éviter ce qui pourrait être un grand moment de solitude, voilà 4 conseils pour faire bonne impression d'entrée de jeu.

 1. Préparez quelques repères.

Vous pouvez choisir pendant votre entretien de recrutement de vous laisser guider par votre inspiration. Mais on n'est pas toujours bien inspiré. Et surtout, on risque de partir dans tous les sens et de s'étendre longuement, là où son interlocuteur n'attend qu'une courte présentation. Il aura de toute façon tout le loisir de revenir sur les points qui l'intéressent dans la suite de l'entretien. Pour éviter ces écueils, ayez en tête quelques éléments clés de votre parcours, de manière à avoir des repères mais n'apprenez pas un discours par coeur. Il sonnera immanquablement faux aux oreilles du recruteur, qui, au travers de cet exercice, veut aussi en savoir plus sur votre personnalité.

2. Pendant l'entretien, votre présentation est adaptée au contexte.

A la fin de cette courte présentation, votre interlocuteur doit avoir en tête votre formation, vos principales expériences (stages, activités extra professionnelles), vos compétences, vos principales réalisations, votre projet professionnel et vos motivations pour le poste. Si d'un entretien à l'autre, les grandes lignes de cette présentation resteront les mêmes, adaptez-vous au contexte : en fonction des pré-requis du poste, mettez-en avant les éléments de votre parcours qui correspondent le mieux à ce que le recruteur attend.

3. Restez sur le terrain pro.

Inutile de le rappeler, un recruteur n'est pas un psy ! S'il souhaite que vous lui parliez de vous, ce n'est pas pour en savoir plus sur vos proches ou votre nostalgie des années de fac. Concentrez-vous plutôt sur tout ce qui peut avoir un intérêt professionnel, notamment votre parcours, votre profil et votre intérêt pour le poste. "Il importe aussi de tenir compte de la fonction de votre interlocuteur," assure Corinne, responsable de la communication de recrutement dans le secteur bancaire. "Un chargé de recrutement s'intéressera à la personnalité et à la capacité d'évolution tandis qu'un opérationnel sera surtout sensible aux compétences techniques". Cela dit, si des éléments personnels peuvent expliquer une partie de votre parcours, abordez-les très brièvement, en faisant le plus sobre et le plus neutre possible.

4. Soyez concret.

Vous avez peut-être été précédé par un candidat et il est probable qu'un autre vous succédera. Si vous voulez que votre rapide présentation se distingue de celle des autres, soyez concret : donnez 1 ou 2 exemples de situations (de préférence positives et intéressantes !) qui ont marqué vos premières expériences, par exemple vos stages ou vos jobs d'été. Et n'oubliez pas de montrer de l'enthousiasme. Pas évident dans les 1ères minutes de l'entretien, certes, mais n'oubliez pas : parfois, ce qui intéresse le recruteur dans cette entrée en matière, c'est moins ce que vous allez dire que la manière dont vous allez le dire...

 


Christel a longtemps cherché un 1er job, elle l'a enfin trouvé ; découvrez, en vidéo, son témoignage  et les conseils de Alexandra Sohier, consultante Apec dans le   webdoc de l'Apec Histoires de Liens

Mots-clés : conseilsstagerecherche d'emploientretien


Des services pour vous accompagner

Entretiens de recrutement

Simulateur d'entretien de recrutement

Entrainez-vous à répondre aux recruteurs de manière convaincante.

» En savoir plus