Dress code professionnel, comment s'y retrouver ? - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Entretien

commentaire (0) | | publié le 08/12/2016

Dress code professionnel, comment s'y retrouver ?

Dress code professionnel, comment s'y retrouver ?

Le 16 décembre est la journée mondiale du pull-over de Noël. Pour autant si vous avez un entretien de recrutement ce jour-là, ou selon l’entreprise où vous travaillez, pouvez-vous vous permettre d’arborer un sweat-shirt décoré comme un sapin de Noël ? Pas si sûr. Conseils de Fadhila Brahimi, CEO de FB Associés et coach en image et personal branding.

L’entreprise est encore corsetée par des codes vestimentaires

Mark Zuckerberg, le dirigeant de Facebook, a répandu l’idée qu’un PDG comme l’ensemble des collaborateurs pouvait arborer une tenue associant, jeans, basket et gilet à capuche. Mais sorti du secteur des startups, en réalité, il n’est pas facile de conserver ce style quel que soit le poste, car l’univers de l’entreprise reste assez codifié. Certains codes tendent à perdurer. La finance ? Difficile de sortir des teintes sombres, gris, noir, bleu foncé, et d’une mise relativement stricte. « Les professionnels de la banque et de l’assurance travaillent sur le risque zéro et les codes vestimentaires pratiqués reflètent cet objectif professionnel », souligne Fadhila Brahimi.

D’autres domaines imposent moins de restrictions. « Un jean associé à un haut habillé font très bien l’affaire dans la communication ou les high tech. J’ai vu se côtoyer chez un important opérateur de téléphonie des salariés au look très branché et d’autres en tailleur », remarque encore Fadhila Brahimi. Plus on progresse dans la hiérarchie, plus un lissage s’opère. « Pour une femme dirigeante, cela sera souvent tailleur pantalon ou jupe, une couleur dominante et pas de coupe de cheveux excentrique ». L’originalité n’est interdite à aucun niveau de hiérarchie, mais il faut être prêt à l’assumer, souligne encore la consultante.

Identifier le degré de liberté vestimentaire de chaque entreprise

Plus facile à écrire qu’à faire. « Je conseille toujours d’adopter une tenue sobre pour un entretien de recrutement car on ne connaît pas encore les codes pratiqués par l’entreprise. », indique Fadhila Brahimi. Mais lors d’un premier entretien, il ne faut pas hésiter à observer autour de soi comment sont habillés les collaborateurs. Et dans une même entreprise les exigences ne sont pas identiques selon que vous êtes en contact ou non avec des clients « Pour des postes commerciaux, une allure négligée peut être rédhibitoire et faire barrière à l’accès à certains postes, sans que cela soit dit clairement. ».

Une fois en poste, l’observation est encore d’actualité. Selon les fonctions, les usages ne sont pas toujours les mêmes. Dans un département informatique, une tenue plus décontractée est souvent de mise et dans un département communication, des looks plus atypiques sont possibles. Quoi qu’il en soit l’important est de trouver le juste milieu entre ses propres envies vestimentaires et le monde professionnel dans lequel on évolue.
 

Rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Clés d'Emploi

Un consultant vous aide à vous organiser, à parfaire votre CV, à comprendre les attentes des recruteurs.

» En savoir plus

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, une réponse immédiate à votre question sur votre recherche d’emploi.

» En savoir plus