Faut-il mentionner sa RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé ) et comment l’aborder ? - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Candidature

commentaire (0) | lu 36 fois | publié le 22/11/2018

Faut-il mentionner sa RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé ) et comment l’aborder ?

reconnaissance de qualité de travailleur handicapé, RQTH, Faut-il la mentionner et comment l’aborder

Les conseils de Dominique Le Douce, directeur des actions associatives de l’association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, ADAPT, organisatrice de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées.

 

Est-ce que la RQTH doit apparaître dans le CV ou la lettre de motivation ?

Il y a deux cas de figure. Si le candidat participe à une action de recrutement ciblée en direction des personnes en situation de handicap, organisée par un employeur ou une association, il ne faut pas hésiter à mentionner la RQTH. Lorsque ce n’est pas le cas, cela dépendra du niveau de diplôme de la personne. Les entreprises recherchent beaucoup des profils diplômés du supérieur et les personnes au chômage en situation de handicap n'ont pas le bac dans leur très grande majorité, 97%. Aussi les 3% qui sont diplômés de l’enseignement supérieur ont un atout et peuvent mentionner leur RQTH dans leur candidature.

 

Faut-il l'aborder pendant l’entretien et comment ?

Un processus de recrutement doit être transparent donc oui, il vaut mieux aborder la question du handicap pendant l’entretien. L’exercice est compliqué, il faut arriver à en parler sans trop s’épancher et sans jamais perdre de vue le poste visé. Pour éviter que le recruteur lui-même se perde un peu trop dans le sujet, le candidat doit bien se préparer à toujours recentrer l’entretien sur ses compétences et le poste à pourvoir. Il devra questionner le recruteur sur le poste, pour que celui-ci lui donne le maximum de matière sur laquelle rebondir, et mettre en avant ses compétences. En effet, la personne qui recrute doit résoudre une vraie problématique, trouver le bon profil pour le poste. Il faut donc lui donner le maximum d’arguments sur votre adéquation au poste. Car c’est lui qui défendra votre candidature en interne par la suite. 

 

Quels sont vos autres conseils ?

Gardez toujours des arguments sous le coude, il ne faut pas tout mettre dans son CV et sa lettre de motivation, mais garder des billes pour l’entretien d’embauche, et faire l'impasse sur certaines choses. Pas la peine d’insister sur ses défauts par exemple, tout le monde en a et ils se révéleront au quotidien dans la vie en entreprise. Il faut avoir réalisé son introspection avant les entretiens, bien se connaître, savoir quoi dire sur son handicap et savoir pourquoi on veut décrocher le poste. Après l’entretien, si vous n’avez pas été retenu, pensez à remercier la personne qui vous a reçu pour son temps et profitez-en pour lui demander, non pas pourquoi vous n’avez pas été retenu car personne n’aime se justifier, mais des conseils pour la suite de votre recherche, en soulignant son expertise sur le sujet.

 

Article rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Clés d'Emploi

Un consultant vous aide à vous organiser, à parfaire votre CV, à comprendre les attentes des recruteurs.

» En savoir plus

CV - Lettre de candidature

Communiquer avec le CV et la lettre de motivation

Faites de votre CV et de votre lettre de motivation des outils de communication percutants et efficaces.

» En savoir plus