Etre recruté-e à l’Inspection Générale du groupe BPCE " Nous cherchons des personnes qui pourront exercer les métiers de demain " - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Candidature

commentaire (0) | lu 128 fois | publié le 29/03/2018

Etre recruté-e à l’Inspection Générale du groupe BPCE " Nous cherchons des personnes qui pourront exercer les métiers de demain "

Etre recruté-e à l’Inspection Générale du groupe BPCE

Chaque année, l’Inspection Générale du groupe bancaire BPCE recrute une quarantaine de personnes pour rejoindre le corps d’audit des métiers et des établissements du groupe. Les conseils de Maxime Crespel, inspecteur principal, pour rejoindre ce parcours exigeant.

 

 

Que faut-il mettre en avant dans sa candidature ?

Nous recrutons à bac+5 des profils issus d’écoles de commerce, d’ingénieurs, de Sciences Po, des universités. Le CV doit être clair et nous examinons la pertinence de la candidature, ce qui explique dans le parcours la motivation pour postuler dans la banque. Nous retenons entre 150 et 200 personnes pour les épreuves écrites. Soixante sont sélectionnées pour les mises en situation de groupe et les entretiens. Ce processus de sélection nous permet de vérifier des compétences particulières et pas forcément techniques comme une forte curiosité, la rigueur, la capacité à évaluer. Les personnes qui postulent ne connaissent pas ce métier, c’est nous qui leur apporterons la connaissance technique. Le passage par l’inspection générale est un parcours ambitieux, qui dure trois à six ans, pour lequel nous recrutons plutôt des débutants et qui conduit à des postes importants dans la banque. C’est pourquoi nous recherchons des profils que nous pouvons préparer aux compétences de demain, y compris aux métiers qu’on ne connaît pas encore.

 

Comment choisissez-vous entre deux profils de candidats qui se ressemblent ?

Les candidatures sont rarement homogènes. Il peut arriver que deux personnes aient le même diplôme et les mêmes compétences, mais les ressorts de la motivation sont toujours différents. Peut-être faut-il oublier les conseils que l’on peut entendre à l’école ou ailleurs et vraiment essayer d’être soi-même. Ce n’est pas la peine de jouer un rôle, de nous dire que l’on rêve de travailler dans la banque depuis l’enfance. En revanche, il est intéressant de faire le lien entre ses voyages, ses hobbies et les qualités de curiosité, l’adaptation au changement que nous recherchons pour ces postes. Il faut aussi avoir envie de rejoindre un groupe mutualiste. Et bien sûr il y a des moyens de connaître beaucoup de choses sur le métier avant de postuler : il y existe une plateforme en ligne, il y a des informations sur les réseaux sociaux, et la possibilité de poser des questions à des inspecteurs avant de venir.

 

Ce qu’il faut savoir sur l’entreprise

Le corps d’inspection générale est une voie d’entrée dans la banque peu connue, qui comporte des missions en France et à l’international et prépare à occuper par la suite de hautes fonctions. « Il est parfois comparé à un MBA de six ans ! », souligne Maxime Crespel, qui décrit l’inspection comme une pépinière de talents. Deux sessions de recrutements sont organisées chaque année, au printemps et en automne, et permettent de recruter une quarantaine de personnes.  

Propos recueillis par Coralie Donas

Le profil de Maxime Crespel

Suivez l’actualité de l' Inspection générale du Groupe BPCE


Des services pour vous accompagner

CV - Lettre de candidature

Communiquer avec le CV et la lettre de motivation

Faites de votre CV et de votre lettre de motivation des outils de communication percutants et efficaces.

» En savoir plus

CV - Lettre de candidature

Objectif Candidature

Votre CV et lettre de motivation vont-ils convaincre les recruteurs ? Avec l’aide d’un consultant, mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher des entretiens

» En savoir plus