Diplôme... traduisez SVP! - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Candidature

commentaire (0) | lu 152 fois | publié le 07/04/2018

Diplôme... traduisez SVP!

Diplôme... traduisez SVP!

Aucun recruteur ne peut connaître tous les intitulés des formations, ni savoir quelles compétences se cachent derrière des termes parfois obscurs. A vous de les rendre intelligibles.

Mettez-vous à la place des recruteurs

 Si les établissements d'enseignement supérieur ont fait des efforts importants pour rendre les titres de leurs cursus moins hermétiques, certains restent peu explicites : management des connaissances, médiation des organisations, science de l'information géoréférencée pour la maîtrise de l'environnement et l'aménagement des territoires... Vous ne savez pas à quoi cela correspond ? Les recruteurs non plus !

Autre risque : les DRH sélectionnent souvent les CV par le biais de mots-clés. Si le vôtre comporte des termes trop abstraits, trop spécifiques, ou à l'inverse trop généraux ou vagues, votre CV risque d'être écarté d'entrée de jeu. D'où la nécessité d'expliquer succinctement le contenu de votre formation, en faisant référence aux compétences et connaissances les plus recherchées par les entreprises du secteur dans lequel vous postulez.

Dans votre CV, soyez concret 

Autant que possible, évitez d'utiliser le jargon universitaire, le langage académique et scientifique qui n'éclairera pas le destinataire de votre CV sur vos compétences opérationnelles. Faites figurer vos spécialisations et n'hésitez pas à mentionner quelques cours en rapport avec le poste que vous convoitez. Ils pointeront le caractère pratique de votre formation.
Un exemple ? Vous venez d'obtenir un Master professionnel agroalimentaire, Spécialisé en gestion de la qualité nutritionnelle et marketing des produits agroalimentaires. Ce qui vous intéresse avant tout : intégrer le service marketing d'un géant de l'agroalimentaire. Ne mentionnez pas que grâce à vos études vous maîtrisez parfaitement les structures polysaccharidiques d'origine végétale et microbienne, les structures lipidiques et les protéines animales... Mettez plutôt l'accent sur vos connaissances en matière de sociologie de l'alimentation, votre aptitude à analyser les comportements des consommateurs et à élaborer un plan marketing.


De manière générale, insistez sur les savoir-faire et les savoir-être - acquis en stages notamment - plutôt que sur les savoirs.

Par ailleurs, donnez l'importance qu'ils méritent à vos mémoires, à vos projets de fin d'études et aux divers travaux que vous avez pu réaliser en lien avec le monde de l'entreprise.

Prenez le temps de la réflexion. Pour se révéler vraiment profitable, cette démarche ne doit pas être expédiée à la va-vite ! C'est l'occasion de prendre le temps de vous poser les bonnes questions : Qu'est ce que votre formation vous a permis d'acquérir comme compétences ? Quels en sont les aspects les plus opérationnels ? En quoi ces compétences vous permettent-elles de postuler pour tel job ? Lesquelles vont intéresser l'entreprise ? Les réponses à ces interrogations vous aideront à rendre votre candidature plus convaincante .