« Les jeunes diplômés en informatique ont le choix, profitons-en pour faire le bon » - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Interview

commentaire (0) | lu 121 fois | publié le 06/10/2016

Interview · « Les jeunes diplômés en informatique ont le choix, profitons-en pour faire le bon »

Benjamin Couvreux,chargé d’études AMOA Thélem assurances

Diplômé en 2015 de l’exia.cesi (Orléans) en master « Manager des systèmes d’information », Benjamin Couvreux a tout de suite signé un CDI à la sortie de l’école, comme chargé d’études AMOA chez Thélem assurances. Le plus important pour les informaticiens est de bien choisir leurs stages et leur premier emploi, comme il nous l’explique.

Comment avez-vous trouvé votre premier emploi ?

J’ai effectué mon stage de fin d’études de six mois dans une société de services informatiques qui m’a envoyé en prestation comme ingénieur décisionnel dans la société d’assurances Thélem. Durant mon stage, qui se passait très bien, une opportunité d’embauche s’est dessinée car une personne quittait le service. Je me suis renseigné auprès de mon manager pour connaître l’exacte teneur de l’emploi et j’ai décidé de postuler. J’ai été embauché dès la fin de mon stage.

 

Qu’est-ce qui vous a marqué depuis que vous êtes en poste ?

Ce qui change vraiment est de quitter le statut étudiant, ne plus avoir de rapports à rendre, d’examens à passer, j’ai eu l’impression d’avoir franchi un palier. Comme j’ai été embauché à la suite de mon stage, mon travail m’était déjà familier. En revanche, je travaille plus depuis que je suis en poste. Comme cadre, je bénéficie d’une liberté d’organisation et en échange je n’hésite pas à m’investir plus lorsque c’est nécessaire.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes diplômés de la filière informatique pour leur futur emploi ?

Dès que l’on arrive en 5e année d’étude, dans le secteur informatique, nous n’avons plus, comme étudiants, à chercher des stages, ce sont les entreprises qui viennent nous chercher. C’est une véritable chance d’avoir le choix et il faut en profiter, ne pas se jeter sur la première offre de stage  mais prendre le temps d’en examiner plusieurs. C’est important car le stage de fin d’études aboutit souvent sur la première embauche et engage donc au moins la carrière pour les 5 prochaines années. Avant la dernière année de master, il faut mettre à profit tous les stages pour tester différentes configurations : le travail en société de services ou directement chez le client final, l’ambiance des petites et des grandes entreprises, les différentes technologies, pour savoir où se diriger après l’obtention de son diplôme.

Accès au profil LinkedIn de Benjamin Couvreux

Rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Clés d'Emploi

Parce qu’une première recherche d’emploi ne s’improvise pas, un consultant vous aide à vous organiser, à parfaire votre CV, à comprendre les attentes des recruteurs.

» En savoir plus