« Les PME industrielles offrent souvent des débouchés professionnels à l’issue de l’alternance » - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Interview

commentaire (0) | lu 160 fois | publié le 20/10/2016

Interview · « Les PME industrielles offrent souvent des débouchés professionnels à l’issue de l’alternance »

Ayoub Blal, cadre de production chez MTechnologie

Ayoub Blal a été diplômé en septembre 2016 du master 2 calcul, conception, productique en aéronautique, spécialité productique de l’université Toulouse III. Il travaille aujourd’hui comme cadre de production dans l’entreprise de conception et de fabrication d’outillage aéronautique MTechnologie.

Comment avez-vous trouvé votre premier emploi ?

J’ai connu en stage de première année de master l’entreprise où je travaille aujourd’hui. J’y ai ensuite effectué un contrat de professionnalisation, pendant mon master 2, puis j’ai été embauché en CDI dans la continuité. Ces opportunités se sont dessinées au fur et à mesure. Au départ, l’entreprise ne prévoyait pas de recruter une personne en alternance. Puis durant mon contrat de professionnalisation, je n’ai pas su tout de suite qu’il y aurait un poste en CDI à la clé.

 

Qu’est-ce qui vous a marqué depuis que vous avez commencé à travailler ?

Je pensais sentir un changement entre le stage et l’alternance, mais cela n’a pas été le cas. Je n’ai pas ressenti non plus de différence notable depuis que je suis en CDI. C’est finalement de commencer en stage qui a été le plus marquant pour moi, c’est là que j’ai découvert la vie en entreprise, que j’ai eu un bureau, des responsabilités. Ce qui est essentiel aussi, et que l’on découvre lorsque l’on travaille en entreprise, c’est la communication entre toutes les parties.

 

Quels conseils donneriez-vous aux futurs diplômés de filières industrielles ?

J’ai pu constater, à partir de mon expérience et de celle de personnes de mon entourage, qu’un contrat en alternance dans une PME débouchait plus souvent sur un poste que dans les grandes entreprises. Il y a plus de mouvement, les postes se libèrent un peu plus rapidement, l’arrivée d’un nouveau projet peut vite faire gonfler les effectifs. Mais même s’il n’y a pas d’embauche, l’alternance, dans le cadre d’un master reconnu comme celui de Toulouse, ouvre sans difficultés les portes du marché de l’emploi.

 

Rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Clés d'Emploi

Parce qu’une première recherche d’emploi ne s’improvise pas, un consultant vous aide à vous organiser, à parfaire votre CV, à comprendre les attentes des recruteurs.

» En savoir plus