Pourquoi les cas d’ajustement de salaire à l’embauche ne sont-ils pas rares ? - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Les salaires dans les fonctions cadres - édition 2017

commentaire (0) | | publié le 22/01/2018

Pourquoi les cas d’ajustement de salaire à l’embauche ne sont-ils pas rares ?

Pourquoi les cas d’ajustement de salaire à l’embauche ne sont-ils pas rares ?

Les salaires des cadres en poste sont plus élevés que les salaires proposés dans les offres d’emploi et les salaires à l’embauche sont parfois différents de ce qui était envisagé lors de la publication de l’offre : quelles sont les raisons de ces différences ?

Les salaires proposés dans les offres sont plus faibles que les salaires des cadres en poste

Le salaire médian des offres d’emploi publiées à l’Apec est de 38 k€, soit 10 k€ de moins que le salaire médian des cadres en poste. Et 80 % des offres proposent un salaire compris entre 27 et 55 k€. Explication : les salaires proposés dans les offres correspondent aux postes proposés et aux profils recherchés par les entreprises. Or les entreprises ciblent principalement des cadres jeunes avec quelques années d’expérience, pour preuve, la moitié des cadres recrutés a ainsi moins de 5 ans d’expérience professionnelle. Aussi, les salaires proposés dans les offres se situent dans le bas de la distribution des salaires des cadres en poste.

 

Les cas d’ajustement du salaire à l’embauche ne sont pas rares

Pour autant les salaires à l’embauche sont globalement conformes à ce qui était indiqué dans l’offre d’emploi,. Pour près d’un recrutement sur trois, le salaire à l’embauche se situe dans le haut, voire au-dessus de la fourchette de salaires envisagée, et dans une même proportion, dans le bas ou en dessous de la fourchette. Ces ajustements sont principalement liés à l’expérience professionnelle du cadre recruté : plus un cadre est expérimenté, plus il a de chance d’obtenir un salaire à l’embauche supérieur à ce qui était envisagé au moment de la publication de l’offre d’emploi.  

 

Pour mémoire, le salaire annuel brut moyen des cadres en poste est de 56 k€

Le salaire médian s’établit quant à lui à 48 k€ (salaire fixe et part variable à court terme) : la moitié des cadres gagne moins que ce montant et l’autre moitié gagne plus. Et 80 % des cadres gagnent entre 34 et 85 k€. Les niveaux de rémunération des cadres sont liés à leur âge et à la durée de leur expérience professionnelle. Le salaire médian des cadres de moins de 30 ans est de 36 k€ ; il est de 55 k€ chez les cadres de 55 ans et plus. D’autres critères ont une influence sur le salaire des cadres : la fonction exercée et les missions du poste  comme la responsabilité hiérarchique et/ou la gestion d’un budget, la taille de l’entreprise, le secteur et le lieu de travail.

 

Pour en savoir plus sur les salaires dans 43 fonctions

 

Article rédigé par Nathalie Bertrand

Mots-clés : rémunérationsalaireétude Apec