Quand les outils informatiques équipent le recrutement - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Quand l'informatique outille le recrutement

commentaire (0) | lu 16 fois | publié le 31/01/2011

Quand les outils informatiques équipent le recrutement

Quand les outils informatiques équipent le recrutement

Le Centre d'Etude de l’Emploi mène une enquête, en lien avec l'Apec, sur le recours aux outils informatiques dans les entreprises lors des recrutements de cadres. En voici les premiers constats.

Les progiciels de recrutement, des outils complets. Les progiciels de gestion de recrutement sont étroitement liés à l’utilisation d’Internet pour recruter. En facilitant la diffusion des offres d’emploi sur Internet, ils donnent accès à un plus grand nombre de candidatures. Et en assistant le recruteur dans ses activités de présélection et en automatisant certaines de ses tâches, ils lui offrent des outils pour traiter ces masses de candidatures. Ces progiciels permettent aussi aux entreprises de se constituer des viviers de candidats. Certains outils vont même jusqu’à gérer l’ensemble des procédures d’embauche.

Le recrutement, processus en voie de standardisation. L’introduction d’un progiciel de recrutement fait souvent écho à la volonté de standardiser les façons de recruter. Cet objectif répond en grande partie à la montée des problématiques de professionnalisation qui pèsent sur cette activité. En particulier, la pénétration dans ce champ des indicateurs de gestion, les enjeux autour de l’« image employeur » et la question de la lutte contre les discriminations constituent des incitations fortes à normaliser les processus. Les multiples attentes à l’égard de la fonction partagée qu’est le recrutement sont dès lors traduites en « bonnes pratiques » par les directions des ressources humaines et formalisées via le progiciel.

Des embauches " hors circuit ". Pour autant, être équipé d’un progiciel de recrutement n’implique pas qu’il soit systématiquement et pleinement utilisé. Son utilisation varie en fonction de la taille de l’entreprise - les grandes entités y ayant plus fréquemment recours - mais aussi du poste à pourvoir – les postes d’informaticiens s’y " prêtant " plus facilement que ceux du champ médico-social et les postes de direction générale. Au final, presque un tiers des entreprises dotées d’un progiciel ne l’a pas utilisé lors du dernier recrutement de cadre. La volonté de mobiliser de canaux de recrutement plus " confidentiels " qu’Internet, tels que les réseaux de relations personnelles ou professionnelles, peut être à l’origine de ce contournement. Ces recrutements " hors circuit " donnent notamment plus souvent lieu à l’embauche d’une personne déjà connue de l’entreprise.

Source : Centre d’Etude de l’Emploi/Apec, Quand l’informatique outille le recrutement, janvier 2011

Les auteurs :
Yannick Fondeur, CEE ; Guillemette de Larquier, CEE, EconomiX, Paris Ouest Nanterre ; France Lhermitte, Apec, CEE, Latts

Méthodologie :
Cette recherche exploratoire s’appuie sur une enquête quantitative associée à une enquête qualitative.
- Enquête quantitative réalisée par l’Apec en février 2010. Un questionnaire a été administré par téléphone auprès de 700 entreprises de plus de 100 salariés ayant recruté au moins un cadre en externe au cours des douze derniers mois. L’interviewé était la personne chargée des recrutements de cadres dans l’entreprise.
- Enquête qualitative en cours de réalisation depuis janvier 2009. Une soixantaine d’entretiens ont été menés auprès d’éditeurs de logiciels, de consultants en assistance à maîtrise d’ouvrage, de chefs de projet internes et d’utilisateurs finaux. Parallèlement, une analyse approfondie des dispositifs techniques a été réalisée.