L’alternance dans l’enseignement supérieur en fort développement - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

L'alternance dans l'enseignement supérieur

commentaire (0) | | publié le 04/04/2018

L’alternance dans l’enseignement supérieur en fort développement

Jeunes diplômés

L’alternance présente des avantages pour les alternants, les établissements d’enseignement et les entreprises. Pour les étudiants, c’est l’assurance de conditions d’insertion et d’emploi plus favorables. Pour les établissements, c’est un apport de financements intéressant. Pour les entreprises, c’est la possibilité d’évaluer directement ceux qui pourraient devenir leurs futurs collaborateurs et de contribuer à leur formation.

Un net développement de l’alternance dans le supérieur

On constate une large démocratisation de l’alternance dans l’enseignement supérieur. En effet, le nombre de contrats d’apprentissage a fortement augmenté en 10 ans, notamment ceux préparant un diplôme de niveau Bac +2 ou plus. De même, les entrées en contrat de professionnalisation ont notablement augmenté pour les alternants ayant un diplôme de niveau I à III.

 

Des établissements d’enseignement qui promeuvent l’alternance auprès des étudiants

L’alternance dans l’enseignement supérieur est mieux valorisée auprès des étudiants et les établissements de formation jouent un rôle important dans cette démocratisation. Ils ont largement contribué à entraîner les étudiants et les entreprises dans cette démarche, que ce soit par le biais de l’organisation de journées d’information, de portes ouvertes, de forums ou encore via les entreprises directement.

 

Du côté des entreprises, plusieurs dynamiques expliquent le recours à l’alternance

La loi relative à la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale du 5 mars 2014 a été très structurante, contraignant les entreprises à respecter un quota de 5 % de jeunes en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Ensuite, certaines mettent en place des alternances sur la base d’une politique générale visant à répondre aux enjeux de recrutement et de formation de leur secteur. Enfin, le recours à l’alternance peut être la conséquence d’une opportunité ou d’une demande particulière, surtout pour les plus petites entreprises ou les associations dont l’activité est plus fluctuante.

 

Source : Apec, L’alternance dans l’enseignement supérieur, avril 2018

Mots-clés : alternanceétude Apec