Les soft skills ont un effet positif sur la rémunération des jeunes diplômés - Apec.fr - Jeunes diplômés
 
L’effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés

commentaire (0) | | publié le 22/12/2016

Les soft skills ont un effet positif sur la rémunération des jeunes diplômés

Les soft skills ont un effet positif sur la rémunération des jeunes diplômés

Certains soft skills expliquent une partie des rémunérations des jeunes diplômés de master, d’écoles de commerce et d’ingénieurs.

Il n’y a pas que le diplôme qui compte.

Même si le niveau de diplôme ou le domaine disciplinaire ont toujours une influence sur le salaire des jeunes, des compétences comme la persévérance, l’estime de soi, la prise de risque et la communication ont aussi un effet sur le salaire.

 

Ces compétences influencent les plus hauts salaires.

L’analyse indique que l’effet est, en général, plus important pour les personnes percevant les salaires les plus élevés, ce qui suggère l’importance de ces compétences pour accéder aux emplois les plus qualifiés. Cet effet des soft skills rejoint ainsi celui de variables de sélection scolaire comme une mention au bac ou l’origine sociale via  la profession du père, par exemple. Alors que d’autres variables, comme l’obtention d’un master ou l’expérience professionnelle ont plutôt des effets plus élevés sur le bas de la distribution des salaires.

 

Source : Ines Albandea et Jean-François Giret - Iredu, EA 7318 université de Bourgogne Franche-Comté, L’effet des soft-skills sur la rémunération des diplômés, Net.Doc 149 janvier 2016, diffusé sur le site du Céreq


Des services pour vous accompagner

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, une réponse immédiate à votre question sur votre recherche d’emploi.

» En savoir plus