« Les procédés biotechnologiques sont une réponse aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux de demain. » - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 8 fois | publié le 17/12/2014

Témoignage · « Les procédés biotechnologiques sont une réponse aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux de demain. »

Franck Valenchon, Head of C&BD (chemistry & biotechnology development), SANOFI

Diplômé d’un DUT en génie chimique, Franck Valenchon démarre sa carrière en 1995 chez Sanofi comme technicien en distillation et extraction dans deux unités lyonnaises de recherche et d’industrialisation avant de prendre en 2009 la responsabilité du laboratoire/pôle Extraction à St Aubin. En 2013, il prend  la direction du service Développement des procédés, 20 collaborateurs dont 4 ingénieurs responsables des pôles Fermentation, Extraction, Analyse, Microbiologie. Il est rattaché à la direction des affaires industrielles.  

A 75% de leur temps, les pôles interviennent en appui à la production et collaborent avec  le bureau d’études techniques (étude et implantation des matériels), la qualité (respect des  bonnes pratiques de fabrication et des bonnes pratiques de développement), les achats (test des matières premières), le HSE garant des conditions sanitaires et environnementales. « Nous sommes les partenaires de la production au niveau du troubleshooting visant à éliminer les problèmes liés aux déviations de procédé, nous veillons à identifier et  résoudre les problèmes détectés pendant la fabrication comme des nouvelles impuretés à éliminer, des pertes de rendement... ». Les pôles participent aux activités de production et de contrôle qualité (contrôles microbiologiques).

Le reste du temps (25% à 50%) est consacré au développement des procédés « pour augmenter la productivité et la qualité des principes actifs produits par l’amélioration des souches ainsi que des conditions de culture et de purification », activité qui se décline en plusieurs phases : essais de faisabilité  par le laboratoire, puis pilotage avec des équipements pilotes  ensuite lancement du projet après le « go » financier et technique. Le bureau d’études réalise alors des schémas et des bilans matières en collaboration avec son service, des réunions pluridisciplinaires permettent également de veiller aux questions de qualité et de sécurité.

Franck Valenchon coordonne les activités des pôles, notamment les interfaces avec la production et définit les priorités entre les sujets d’étude. Il contribue à la mise en place du projet de développement de la nouvelle voie UCI (intermédiaire universel des corticoïdes) par synthèse biochimique  produisant  une nouvelle souche sans  synthèse chimique, qui va augmenter l’activité  du site. Il réalise une veille technologique et participe à des groupes de travail d’amélioration de procédés. « L’automatisation des procédés et des matériels tend à se développer, réduisant ainsi les opérations manuelles et les risques inhérents. Elle permet également de diminuer la consommation énergétique et  d’accroître la qualité des produits finis. Le lean management mis en place devrait aussi contribuer à augmenter la performance économique, soutenue  par une gestion des ressources  et des budgets, et suivie grâce à de nouveaux outils (indicateurs de performance KPI). Il y a des relations transversales avec d’autres centres de développement du groupe et des moyens  mutualisés ».

Pour exercer ce métier, Franck Valenchon pense qu’il faut posséder un goût certain  pour le développement « la curiosité doit être un état d’esprit ». « Parmi les stagiaires accueillis dans le service, les plus doués pour le développement sont vite détectés ».

En changeant de technique, on peut aussi  élargir sa palette de compétences (microbiologie, purification, fermentation, extraction etc.). Enfin, « approfondir ses connaissances en biologie moléculaire et en génie chimique permet de réussir une parfaite synthèse des deux disciplines. « Il faudrait aussi  mettre à profit les possibilités de mobilité géographique qu’offre notre groupe pour évoluer avec les différentes technologies mises en œuvre, garder l’énergie d’évoluer, cultiver une confiance en soi ».

A consulter

Mots-clés : métierservices techniquesindustriechimieprocédés