« Un métier de gestionnaire » - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 8 fois | publié le 22/02/2011

Témoignage · « Un métier de gestionnaire »

« Un métier de gestionnaire »

Nicolas Lacroix, responsable approvisionnement pour John Deere, Gray (70)

Comment devient-on responsable approvisionnement ?


Il existe de nombreuses formations (Master, Ecoles d’ingénieurs…) autour de la gestion matière et gestion de production.
Personnellement, je suis diplômé d’une école d’ingénieur et j’ai commencé ma carrière chez John Deere en tant qu’acheteur. Après 5 ans, j’ai évolué en interne au poste de responsable approvisionnements.
Mon parcours n’est pas le seul possible mais je dois reconnaître que mon expérience d’acheteur m’a aidé dans mes nouvelles fonctions. Ces 2 métiers sont finalement très proches/complémentaires : négociation, communication…


Quel est l’aspect le plus gratifiant de ce métier ? Son principal inconvénient ?


Le responsable approvisionnements est un gestionnaire. En effet, il doit éviter les arrêts de ligne tout en limitant les niveaux de stock.
Il s’agit donc d’une situation « instable » pouvant être source de pression et de stress.  Dans ces conditions, il faut savoir travailler en équipe, écouter, et surtout anticiper les problèmes si l’on ne veut pas être en permanence sous pression. La supervision et le management de ses équipes sont donc essentiels pour garder en permanence le contrôle sur les opérations.
L’aspect le plus gratifiant de ce métier est de réussir à améliorer les performances de production de l’entreprise (respect des dates de livraison et réduction des niveaux d’inventaire) grâce aux actions que l’on a menées avec son équipe.
La fonction approvisionnement reste néanmoins un métier tactique/opérationnel où il est parfois frustrant de ne pas (ou peu) participer au processus de sélection des fournisseurs.


Comment voyez-vous évoluer ce métier ?


Je ne pense pas que les principes de base du métier évolueront de manière significative dans l’avenir. Bien sûr, les outils informatiques vont encore évoluer et permettre d’accélérer les flux d’informations interne et externe.
Dans tous les cas, l’aspect financier reste prépondérant dans l’évolution du métier. En effet, plus l’argent immobilisé coûte cher à l’entreprise, plus le responsable approvisionnement doit réduire les niveaux d’inventaire et donc plus il doit mettre en place des solutions innovantes pour tendre les flux avec ses fournisseurs.
Les nouveaux coûts logistiques liés à l’environnement (taxe carbone, coûts de traitement des déchets…) pourront également avoir un impact sur l’évolution du métier.


CV express de Nicolas Lacroix


Depuis 2006 : Responsable approvisionnement, John Deere
2001-2006 : Acheteur production, John Deere
2000-2001 : Scientifique du contingent
----------
2000 : Diplôme d’ingénieur mécanique productique
1997 : Deug A Sciences de la matière
1995 : Bac S

Mots-clés : métier