Régisseur général - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 12 fois | publié le 28/09/2017

Régisseur général

Le régisseur général conçoit et supervise la mise en œuvre des dispositifs techniques nécessaires à la conduite d’un spectacle, d’un tournage ou de tout autre évènement culturel. Il coordonne les solutions techniques en réponse aux exigences de sécurité, aux demandes des artistes et aux fiches techniques des lieux.

Autres intitulés

  • Régisseur principal
  • Régisseur son
  • Régisseur lumière
  • Régisseur plateau
  • Régisseur audiovisuel
  • Régisseur de salle
  • Régisseur de lieu de répétition
  • Régisseur de structure mobile
  • Responsable technique
  • Directeur technique

 

Activités principales

Conduite d’études techniques préalables à la réalisation d’un évènement

  • Analyser les demandes et les besoins des organisateurs et des artistes.
  • Diagnostiquer les contraintes, les fonctionnalités et les conditions d’équipement du lieu d’accueil.
  • Conduire une étude technique de faisabilité et la traduire en fiches techniques.
  • Concevoir et créer des installations techniques et artistiques.
  • Concevoir un plan d’implantation et recenser les matériels nécessaires à l’équipement du lieu d’accueil.
  • Évaluer et proposer des solutions comparées optimisant les moyens humains, économiques, matériels.
  • Négocier les fiches techniques.

 

Planification des installations nécessaires à la réalisation des évènements

  • Planifier et coordonner les moyens humains et matériels nécessaires à l’organisation technique et artistique d’un évènement (temps de transport, montage, mise en œuvre, démontage des matériels).
  • Coordonner les interventions des techniciens et contrôler l’application des règles de travail, d’hygiène et de sécurité.
  • Contrôler la conformité des réalisations avec les fiches techniques.
  • Assister aux répétitions et ajuster les moyens techniques aux contraintes de l’évènement.
  • Mettre à jour les fiches techniques.

 

Organisation des conditions d’accueil des intervenants et des artistes

  • Organiser les conditions de transport et d’accueil des intervenants.
  • Organiser la réception des artistes (logement, repas, déplacements, etc.).
  • Expliquer les particularités techniques et les fonctionnalités du lieu d’accueil.
  • Faciliter les relations entre les équipes techniques, logistiques, artistiques, etc.
  • Évaluer le déroulement de l’évènement avec les intervenants et optimiser l’utilisation des équipements et des moyens techniques.

 

Gestion de la sécurité

  • Établir le plan de charge lié à l’application des règles de sécurité pour un spectacle et un lieu d’accueil.
  • Alerter, le cas échéant, la collectivité sur les risques inhérents à une installation ou à un spectacle.
  • Émettre un avis technique à la demande des autorités ou des commissions de sécurités.
  • Appliquer et faire appliquer les consignes de mise en sécurité de l’évènement.
  • Vérifier les installations et leur conformité et réaliser des visites de contrôle.

 

Relations avec le public

  • Accueillir, informer, orienter le public en lien avec les autres personnels du lieu.
  • Veiller au confort d’écoute et de vision du public.
  • Superviser l’application des consignes de sécurité et l’évacuation des lieux d’accueil en cas d’urgence.

 

Activités éventuelles

  • Encadrement d’équipe de permanents et d’intermittents du spectacle
  • Élaboration et suivi d’un budget
  • Organisation et contrôle des opérations d’entretien et de maintenance
  • Participation à la gestion des ressources humaines

 

Variabilité des activités

Les activités du régisseur général peuvent varier selon le type de structure.

Les activités du régisseur peuvent varier selon qu’il travaille dans des lieux de spectacle ou de manifestation différents : de taille variable, il peut s’agir d’une salle fixe, d’un espace de plein air (spectacles de rue, festivals, etc.) ou d’une structure itinérante ou démontable.

Le régisseur général peut avoir la responsabilité d’un ou plusieurs évènements en parallèle. S’il est régisseur sur un tournage de film, il détermine les besoins logistiques sur les différents lieux du tournage.

Le régisseur général agit à trois moments : en amont sur la faisabilité, la préparation, l’organisation et le montage. Au moment de l’évènement, sur la coordination, la réalisation et le suivi. Et en aval, sur le démontage, le rangement, l’entretien et la maintenance.

En tant que régisseur général, il encadre et coordonne l’ensemble de l’équipe technique : les régisseurs son, lumière, plateau, etc.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 40 k€ (souvent intermittent)

Cadre confirmé : entre 40 et 50 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de la structure, etc.)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise du fonctionnement du secteur du spectacle dans toute sa diversité
  • Bonne connaissance du vocabulaire technique de la régie
  • Connaissance de base du matériel utilisé par les différentes régies
  • Connaissance de l’environnement social et juridique : embauche, droit du travail, réglementation incendie, etc.
  • Maîtrise de l’anglais technique
  • Capacités de management d’équipe
  • Notions juridiques en hygiène et sécurité

 

Aptitudes professionnelles

  • Ponctualité, réactivité et disponibilité
  • Esprit d’équipe
  • Esprit de décision et de synthèse
  • Rigueur et sens de l’organisation
  • Anticipation et sens des responsabilités
  • Bonne résistance au stress

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac +2/3 : BTS métiers de l’audiovisuel
  • Diplôme des métiers d’art (DMA) régie de spectacle
  • Diplôme régie, son, lumière, plateau, École nationale supérieure d’arts et techniques du théâtre
  • Formation continue

 

Durée d’expérience

Le régisseur général doit d’abord avoir une certaine expérience (trois / cinq ans) en tant que régisseur son, lumière ou plateau, avant d’accéder à ce poste.

 

Postes précédents (P-1)

  • Assistant régie
  • Régisseur son
  • Régisseur lumière
  • Régisseur plateau

 

Qui recrute ?

  • Entreprises d’évènementiel
  • Sociétés de loisirs
  • Sociétés de production
  • Entreprises du spectacle vivant
  • Radios
  • Télévisions
  • Studios d’enregistrement

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Machinistes
  • Autres techniciens (vidéo, lumières, etc.)
  • Responsable technique
  • Producteur
  • Réalisateur
  • Régisseur adjoint

 

Externes :

  • Artistes (musiciens, orchestre, compagnie, etc.)
  • Intermittents du spectacle
  • Publics
  • Prestataires de location de matériel

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le métier de régisseur général se professionnalise de plus en plus : des formations initiales se sont créées, alors même qu’il n’existait jusqu’alors que de la formation continue pour les professionnels du secteur.

Le régisseur général est confronté au quotidien à l’évolution technologique du matériel utilisé : il doit mettre en œuvre une veille pour se tenir informé des avancées technologiques. La notion d’apprentissage sur le terrain est très importante dans ce métier, et permet de maintenir ses connaissances à jour. C’est le cas notamment pour le déploiement des techniques numériques, de la gestion et de la conception assistées par ordinateur.

Il en va de même pour l’évolution de la réglementation : le régisseur général ayant un grand rôle à jouer en termes de sécurité du public, de sécurité incendie, de respect du droit du travail pour les équipes techniques, etc., il se doit d’être informé des changements dans la réglementation. On assiste en effet au développement du cadre réglementaire et des normes liés à la sécurité des publics et des installations, à la protection et à la prévention contre les nuisances sonores.