Manager conseil achats - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 21 fois | publié le 28/09/2017

Manager conseil achats

Le manager conseil achats définit, développe, commercialise et met en place une offre de produits et/ou de services destinée à optimiser le système d'information achats des entreprises.

Autres intitulés

  • Directeur de l'activité ou du département conseil achats
  • Directeur de business unit
  • Directeur du département conseil e-procurement
  • Supply chain management
  • Directeur associé

 

Activités principales

Conception et positionnement de l'offre

  • Structurer et décrypter l'environnement concurrentiel.
  • Analyser les offres de service proposées par la concurrence.
  • Définir l'offre de service, mettre en exergue ses avantages concurrentiels, la qualifier fonctionnellement et techniquement, définir la cible commerciale (taille des entreprises, secteurs d'activité, implantation géographique).
  • Définir les canaux de commercialisation directs et indirects (prescripteurs).
  • Définir les moyens humains en mesure de développer l'offre et les modalités de livraison de la prestation (répartition entre régie et forfait).

 

Mise en œuvre de la stratégie de développement de l'activité

  • Initier, coordonner et participer aux actions de communication, de relations presse et de relations publiques autour de l'activité et de la prestation commercialisée : organisation de petits déjeuners, de séminaires, participation aux salons et événements.
  • Coordonner les actions de développement d'activité en interface avec les équipes commerciales.
  • Assurer des relations de haut niveau hiérarchique avec les prescripteurs de l'offre commercialisée (éditeurs, sociétés de service, sociétés de conseil...).
  • S'investir personnellement dans certaines phases de l'avant-vente.
  • Coordonner les réponses aux appels d'offre.
  • Prendre en charge l'activité de gestion du cabinet.

 

Animation et coordination d'équipes projets

  • Définir le plan de charge des équipes, superviser les plannings et gérer les intercontrats (collaborateurs n'étant pas en mission).
  • Recruter, encadrer et motiver les équipes en charge du « delivery » (c'est-à-dire réalisant la prestation d'intégration : ingénieurs d'étude, chefs de projet, directeurs de projet) et en charge du conseil (consultants juniors et seniors).
  • Assurer la relation auprès du client à un très haut niveau.
  • Superviser l'ensemble des projets et vérifier l'adéquation de la prestation par rapport au cahier des charges défini initialement.

 

Activités éventuelles

Le manager conseil achats assure le plus souvent quelques jours/homme de conseil auprès de ses clients. Il s'agit de montrer son implication personnelle, d'apporter une plus-value en matière de conseil sur certains aspects stratégiques du projet et de préserver la relation avec ses interlocuteurs décideurs chez ses clients.

 

Variabilité des activités

Les missions du manager du département conseil dépendent essentiellement de l'organisation de la fonction commerciale et du segment occupé par l'employeur.

Organisation de la fonction commerciale :

  • Les plus petites sociétés de conseil et de service n'ont souvent ni Direction commerciale ni direction marketing. Le directeur du département conseil s'investit alors personnellement, et très fortement, dans les activités commerciales et marketing ; il peut, le cas échéant, coordonner en interne ou en externe les équipes commerciales ou les chefs de produit.
  • Les prestataires informatiques de plus grande taille intègrent généralement une direction commerciale et/ou marketing. Le directeur du département conseil et système d'information (SI) conserve néanmoins des responsabilités commerciales élevées, mais il les exerce en interface avec les Directions mentionnées plus haut. Son rôle peut être alors de les former à l'offre, de mettre en avant leurs spécificités et leurs forces afin de favoriser leur commercialisation et d'assurer une action commerciale directe auprès des plus gros clients.

 

Nature plus ou moins technique de la prestation :

  • Le directeur de département peut exercer ses missions dans le secteur du conseil et dans des environnements assez fonctionnels (conseil en organisation, stratégie informatique, conception d'une stratégie de changement). Ses missions sont alors avant tout celles d'un consultant de haut niveau de formation généraliste, apportant une vision fonctionnelle ou technico-fonctionnelle. Les équipes encadrées sont constituées pour l'essentiel de consultants.
  • Le directeur de département exerce également ses fonctions au sein de sociétés de service informatique sur des prestations d'intégration de système d'information. De formation technique (ingénieur, par exemple), le directeur de département implémente alors des solutions techniques à l'aide d'équipes composées principalement d'ingénieurs d'étude et de chefs de projet.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 70 et 120 k€ (rémunération constituée d'un fixe et d'une partie variable)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Forte légitimité et expertise dans le domaine des fonctions achats et logistique : connaissance de l’organisation, des enjeux, des problématiques fonctionnelles…
  • Bonne connaissance de l’ensemble du système d’information de l’entreprise utilisatrice.
  • Bonne connaissance des solutions logicielles proposées par le marché, qu’elles soient concurrentes ou complémentaires.
  • Excellent carnet d’adresses auprès des prescripteurs (autres sociétés de service, éditeurs de logiciels, autres sociétés de conseil), des leaders d’opinion (presse spécialisée, portails Internet spécialisés, associations professionnelles) et des utilisateurs.
  • Capacité à gérer un budget.
  • Très bon niveau d’anglais, car beaucoup de négociations budgétaires se mènent à l’échelle internationale.

 

Aptitudes professionnelles

  • Qualités conceptuelles et analytiques, pour concevoir et structurer une offre.
  • Force de persuasion, pour convaincre en interne (notamment la Direction générale, les équipes marketing et commerciales) et en externe (les Directions générales, les Directions achats et les Directions des systèmes d’information).
  • Charisme, pour porter l’offre et motiver les équipes.
  • Habileté, pour gérer la dimension politique des projets et trouver chez le client le bon appui, le prescripteur important et le décideur adapté.
  • Capacités d’organisation et de travail, afin de pouvoir faire avancer de façon cohérente plusieurs projets en parallèle.
  • Bonne résistance au stress, car la pression des clients peut être forte.

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs (informatique, télécoms, généralistes)
  • Écoles supérieures de commerce ou 3e cycle en gestion (mastère)
  • DESS/DEA informatique
  • Parfois des diplômes d'écoles supérieures de commerce ou de formation ambivalente en gestion des NTIC (INT Management, DESS NTIC...)

 

N.B. : Les doubles formations ingénieur/école de commerce sont particulièrement appréciées. Les grandes écoles de commerce et d'ingénieurs sont par ailleurs souvent privilégiées.

 

Durée d’expérience

Le directeur du département conseil dispose d'une expérience de six ans au minimum.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Sociétés de conseil en système d'information
  • Sociétés de service informatique
  • Éditeurs de logiciels spécialisés dans le domaine du e-procurement ou du supply chain management
  • Places de marché électronique (market place)

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général ou Président directeur général
  • Directeur associé

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Les autres directeurs de département :

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur général d'une société de conseil ou d'un éditeur de logiciels spécialisé dans le domaine des achats
  • Directeur des achats