Ingénieur matériel (construction) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 23 fois | publié le 28/09/2017

Ingénieur matériel (construction)

En charge du parc matériel de l'entreprise et des équipes de mécaniciens, l'ingénieur matériel BTP supervise l'entretien des machines, veille à leur disponibilité et préconise les investissements nécessaires.

Autres intitulés

  • Directeur/responsable parc matériel
  • Responsable matériel groupe
  • Ingénieur en maintenance BTP
  • Responsable d'exploitation matériel

 

Activités principales

Définition et mise en œuvre de l'activité de maintenance

  • Planifier et gérer au quotidien le budget dédié à l'activité de maintenance. 
  • Encadrer et planifier le travail des équipes de techniciens et d'agents de maîtrise : planificateurs, mécaniciens, techniciens de maintenance (fixation des objectifs, répartition du travail).
  • Consulter les différents prestataires techniques, négocier et suivre les contrats de sous-traitance (contrats cadres et ponctuels, prestations de maintenance, locations). 
  • Créer des indicateurs de performance pour l'activité de maintenance et définir une stratégie préventive.
  • Réaliser une veille concurrentielle et technologique sur les nouveaux matériels.

 

Mise à disposition et entretien du matériel

  • Assurer la gestion technique et financière des ressources matérielles et des équipements de l'atelier.
  • Recenser les besoins en matériel et suivre la disponibilité des ressources stockées ou immobilisées.
  • Planifier et suivre l'approvisionnement en matériel sur les chantiers en fonction du déroulement des travaux en lien avec le coordonnateur SPS.
  • Mettre en place des actions de maintenance curative dans le cadre de réparation lors d'une casse ou d'une panne.
  • Veiller à une bonne utilisation du matériel et déployer une stratégie de maintenance préventive afin d'anticiper les risques d'usure.
  • Délivrer ou superviser les actions de formation sur le terrain auprès des nouveaux utilisateurs et veiller à l'application des consignes en matière de sécurité.
  • Vérifier la conformité du matériel vis-à-vis de la réglementation et prévoir les actions d'entretien et de mise à niveau en cas de dégradations ou d'avaries.

 

Activités éventuelles

L'ingénieur matériel BTP peut être impliqué dans la mise en place de la politique qualité hygiène sécurité environnement en lien avec les ingénieurs QHSE et les ingénieurs sécurité prévention. Dans ce cas, il peut avoir un rôle de correspondant QHSE sur le terrain. Il participe ainsi à la sensibilisation et à l'animation de session de formation des équipes sur ces questions.

Intervenir dans la mise en œuvre de systèmes d'information dédiés à la maintenance (GMAO : gestion de la maintenance assistée par ordinateur) sera une de ses fonctions. Il est ainsi amené à collaborer avec la direction informatique en supervisant l'implantation et le déploiement de l'outil dans l'entreprise.

 

Variabilité des activités

Le métier d'ingénieur matériel BTP peut varier en fonction d'un certain nombre de critères.

Le secteur d'intervention :

Le métier d'ingénieur matériel s'exerce principalement dans le secteur du BTP. Il est alors en charge de la gestion et la maintenance d'un parc matériel (engins et outils de chantier) dédié à la construction (gros œuvre) ou à l'aménagement (terrassement) de bâtiments ou de terrains. Il peut également travailler dans le secteur de la production de matériaux : forestier, gravière, sablière sous l'intitulé " ingénieur en maintenance industrielle ". Il intervient alors en collaboration avec les ingénieurs d'études (ingénieurs process méthodes...) pour entretenir et améliorer l'appareil de production (lignes de production, outils de GPAO/GMAO).

 

L'activité de l'entreprise :

Au sein des entreprises de construction, l'ingénieur matériel BTP est rarement spécialisé par type de matériel et doit faire preuve de polyvalence. Ses activités portent principalement sur le management, la planification et l'activité de maintenance. Chez un prestataire (loueur de matériels ou d'engins), il supervisera l'entretien du matériel immobilisé dans les ateliers. Chez le client, il veille à l'implantation du matériel sur le site de production et se charge de la formation des futurs utilisateurs.

 

L'organisation de l'entreprise :

Dans les structures de taille importante, le responsable matériel BTP dépend souvent d'un directeur matériel. Ce dernier, à la fois gestionnaire et manager, s'inscrit dans la stratégie d'investissement, l'optimisation du parc matériel, et supervise la mutualisation des moyens entre les différents centres de profit. Le responsable et les ingénieurs matériel BTP, quant à eux, occupent des fonctions plus opérationnelles sur le terrain (au sein d'une agence ou sur des chantiers) : ils encadrent des équipes de techniciens de maintenance. Présent sur un seul site (entreprise, agence), l'ingénieur matériel BTP doit être polyvalent, savoir prendre les bonnes décisions (optimisation de process, achat/leasing) et gérer les aspects opérationnels du métier (résolution de pannes, formation des équipes).

 

La stratégie d'internalisation ou d'externalisation des ressources :

L'ingénieur matériel BTP (ou le responsable matériel) peut être en charge d'un parc internalisé d'outils ou de machines : dans ce cas, il gère l'activité de maintenance en lien avec les équipes travaux et encadre une équipe de techniciens. Il peut également avoir recours exclusivement à la location, auquel cas, il aura davantage un profil de gestionnaire chargé de recueillir les besoins exprimés par les équipes travaux, de négocier les contrats avec les loueurs et de planifier les interventions sur chaque chantier.

 

Le niveau d'expertise technique :

L'ingénieur matériel BTP peut être généraliste : doté de bonnes connaissances en mécanique, électrotechnique et hydraulique, il est capable d'intervenir sur un éventail large de matériel. Il peut par ailleurs disposer d'expertises plus pointues dans tel ou tel type de matériel (par exemple sur le matériel de levage - chariot élévateur, grue, nacelles), roulant (bulldozers, pelles sur chenilles), petit outillage (perceuse).Dans ce cas, il travaillera plus spécifiquement chez un loueur ou au sein d’un organisme de contrôle technique.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 30 et 40 k€

Jeune cadre : entre 40 et 55 k€

Cadre confirmé : entre 55 et 70 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Bonne culture générale du secteur : BTP, production de matériaux 
  • Excellent bagage scientifique et technique, notamment dans les domaines de la mécanique, de l'hydraulique, de l'électrotechnique et en informatique industrielle
  • Très bonne connaissance des impératifs liés à l'activité des équipes travaux sur les chantiers ou sur les lignes de production
  • Aptitude au management d'un centre de coût et à la planification : suivi budgétaire, contrôle de gestion, reporting
  • Très bonnes connaissances juridiques et réglementaires en matière de protection, de sécurité, d'hygiène et d'environnement
  • Forte capacité de négociation et bonne connaissance du marché des prestataires (loueurs)
  • Bonne connaissance des progiciels dédiés à l'activité industrielle (GPAO, GMAO) afin de suivre l'activité de maintenance (volume d'intervention, taux de panne)

 

Aptitudes professionnelles

  • Capacité de communication, car l'ingénieur matériel peut être en contact avec un réseau de clients internes (équipes travaux, ingénieurs d'études BTP) ou externes
  • Goût pour l'encadrement, car l'ingénieur matériel est souvent responsable d'une équipe de techniciens/mécaniciens
  • Réactivité, méthode et capacité d'organisation, car l'ingénieur matériel doit être capable de trouver des solutions parfois dans des délais très courts
  • Capacité d'anticipation et d'analyse des problèmes pour intervenir simultanément en dépannage et en maintenance préventive
  • Sens commercial, en particulier lorsqu'il exerce pour le compte d'un prestataire

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieur généralistes (Écoles des mines, ENSAM) ou spécialisées dans le secteur de la construction (ESTP : École spéciale des travaux publics, ESITC : École supérieure d'ingénieur des travaux de la construction, INSA : Institut national des sciences appliquées...) avec une dominante en mécanique ou en maintenance industrielle
  • Formations universitaires bac +2 et 3 (BTS, DUT, licences professionnelles...) à bac +5 (masters...) scientifiques ou techniques spécialisées dans le BTP, la mécanique, la maintenance industrielle, la logistique ou en informatique industrielle

 

Durée d’expérience

Le métier d'ingénieur matériel est ouvert à de jeunes cadres (un à deux ans d'expérience) ou aux jeunes diplômés disposant d'expériences significatives dans le secteur de la construction ou en maintenance industrielle. Le poste de responsable matériel, quant à lui, est accessible à des cadres confirmés disposant d'au moins cinq à sept ans d'expérience.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises, PME du secteur de la construction (bâtiment, travaux publics, matériaux) et de production de matériaux
  • Entreprises (groupes, PME...) prestataires des entreprises de construction (loueurs de matériels, constructeurs)
  • Organismes de contrôle technique et de certification

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

Mots-clés : métierparc matérielconstructionBTP