Ingénieur achat combustible nucléaire - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 18 fois | publié le 27/09/2017

Ingénieur achat combustible nucléaire

L'ingénieur achat de combustible nucléaire rédige les cahiers des charges techniques, analyse les réponses et les études techniques de conception des fournisseurs et apporte une expertise pour la négociation et le suivi des contrats.

Autres intitulés

  • Acheteur expert technique combustible nucléaire
  • Ingénieur acheteur de combustible nucléaire
  • Chargé d'affaires de combustible nucléaire
  • Pilote d'affaires de combustible nucléaire
  • Acheteur matières premières
  • Négociateur de combustible nucléaire
  • Coordinateur achat de combustible nucléaire

 

Activités principales

Analyse des besoins de l'entreprise en matière de combustible nucléaire

  • Appréhender la stratégie et les objectifs du département combustible concernant la politique d'achat.
  • Effectuer une veille technologique et économique sur le combustible nucléaire, dans son domaine de spécialité (extraction, assemblage ou déchets).
  • Échanger avec les services de R&D de l'entreprise afin de suivre les innovations développées en interne.
  • Analyser les problèmes rencontrés sur le terrain liés au combustible nucléaire et les besoins des services d'exploitation et de logistique.
  • Identifier les évolutions nécessaires de conception et de fabrication du combustible nucléaire.
  • Proposer des modifications techniques pour faire évoluer le combustible et répondre aux problèmes rencontrés, en collaboration avec les services d'ingénierie interne.

 

Rédaction du cahier des charges et analyse des réponses des fournisseurs

  • Rédiger le cahier des charges technique, en lien avec les services d'ingénierie nucléaire.
  • Analyser les réponses du ou des fournisseur(s) : respect des exigences de sûreté, adéquation aux besoins de l'exploitation, cohérence des informations techniques.
  • Vérifier la fiabilité technique des études en cas d'évolution du produit.
  • Piloter les analyses réalisées par les services d'ingénierie à partir des études techniques proposées par les fournisseurs.
  • Piloter les échanges techniques avec les fournisseurs et les services d'ingénierie.
  • Élaborer le dossier final de modification de conception du combustible.
  • Préparer les documents à soumettre à l'Autorité de sûreté nucléaire par les centrales nucléaires.

 

Négociation des contrats

  • Préparer et rédiger les spécifications techniques pour les contrats et leurs avenants.
  • Négocier et valider, avec l'aide du département juridique, les avenants aux contrats pluriannuels si besoin.
  • Évaluer les fournisseurs en termes de délais et d'appui technique.
  • Communiquer auprès des fournisseurs sur l'entreprise, ses besoins, son développement et les perspectives de relations commerciales.

 

Suivi des contrats

  • Analyser les problèmes de conception ou de fabrication communiqués par le fournisseur et décider des suites à donner, notamment en matière de sûreté.
  • Archiver l'ensemble des anomalies indiquées par le fournisseur.
  • Rédiger régulièrement des rapports sur les événements détectés en cours de fabrication destinés à l'Autorité de Sûreté.
  • Participer aux audits et à l'évaluation technique des fournisseurs (respect des contraintes, performance des solutions).
  • Veiller au respect des accords définis contractuellement.
  • Évaluer la satisfaction des centrales nucléaires sur le combustible délivré, notamment concernant la sûreté.
  • Contribuer au retour d'expérience et impulser une démarche d'amélioration continue avec les fournisseurs.
  • Communiquer auprès des centrales nucléaires afin d'expliquer les choix techniques réalisés.
  • Mettre en place des relations de confiance et de collaboration avec les fournisseurs, dans un objectif commun de constante amélioration de la sûreté nucléaire.

 

Activités éventuelles

L'acheteur en combustible nucléaire peut prendre en charge la gestion de certains projets relevant de sa fonction : participation aux cycles d'innovation produits en lien direct avec la R&D de l'entreprise, animation de groupes qualité, implémentation ou amélioration du système d'information achats...

Il peut également occuper des fonctions plus opérationnelles dans la gestion logistique des flux du combustible, en lien avec le département chargé d'acheminer le combustible jusqu'aux centrales nucléaires et de récupérer le combustible usé. Dans ce cas, à partir des contrats négociés sur chaque étape de la chaîne du combustible (extraction, enrichissement, assemblage, gestion des déchets), il pilote l'acheminement du combustible entre chaque étape de la chaîne (transfert de matière, d'assemblage ou de gestion des déchets), en passant les ordres d'exécution aux prestataires. Dans cette fonction, le rôle de pilotage des prestataires est essentiel.

 

Variabilité des activités

En fonction de la complexité technique liée au segment de la chaîne du combustible sur lequel il intervient, l'ingénieur achat combustible nucléaire peut avoir une dominante « négociation » ou « technique » plus importante selon ses compétences.

Sur certaines étapes du cycle du combustible, l'ingénieur achat assure la négociation, le suivi du contrat et les activités techniques sur l'ensemble de son projet (contrat d'évacuation et de retraitement des déchets, par exemple).

Au sein du pôle assemblage du combustible, les technologies sont complexes, les contraintes techniques importantes et le contrôle des prestataires permanent. On trouve alors des pilotes d'affaires qui ont en charge d'une part les analyses d'études de conception et de fabrication en collaboration avec les services d'ingénierie nucléaire et, d'autre part, les audits techniques des fournisseurs[1]. D'autres ingénieurs achat combustible nucléaire au sein du pôle s'occupent exclusivement de la négociation et de la relation contractuelle.

 

Lorsque les ingénieurs achat combustible nucléaire sont chargés de la négociation, ils réalisent les activités suivantes :

  • Fixer précisément pour chaque projet des objectifs de prix.
  • Négocier avec les fournisseurs(1) les prix, les obligations à respecter (critères qualité, volumes et délais de livraison...), les conditions de paiement, etc.
  • Rédiger des rapports sur la stratégie d'achat, sur l'analyse des offres du fournisseur, sur les résultats de la négociation.

 

 [1] Cette négociation intervient après réception de l'autorisation d’exploitation des nouvelles spécifications du combustible par l'Autorité de sûreté nucléaire.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissances générales du secteur nucléaire et de la réglementation qui s'y applique
  • Connaissances techniques sur la conception du combustible nucléaire et les techniques de transformation et de fabrication
  • Connaissances des procédés de fabrication et des contrôles, dans les domaines des matériaux et de la chimie
  • Connaissances en mécanique (résistance du combustible, tenue aux séismes...), en thermo hydraulique (pour le refroidissement de l'uranium notamment) et en neutronique1 pour la conception du combustible
  • Compétences rédactionnelles pour rédiger les cahiers des charges techniques ou les rapports d'événements lors de la conception ou de la fabrication du combustible
  • Maîtrise des procédures d'appels d'offres et d'accords-cadres, appliquées au cycle du combustible
  • Maîtrise des techniques de négociation dans le cadre d'une relation contractuelle
  • Bonne connaissance de l'entreprise pour solliciter en interne les services compétents et les experts

 

Aptitudes professionnelles

  • Ténacité pour que soient pris en compte les objectifs de l'entreprise dans les échanges avec les fournisseurs
  • Curiosité pour suivre les innovations technologiques
  • Capacité à instaurer des relations entre les différents services
  • Capacités d'organisation pour réussir à piloter en parallèle des dossiers de stratégie, de plus ou moins grande envergure
  • Rigueur dans l'analyse technique
  • Capacités d'écoute pour appréhender les enjeux et prendre en compte les approches des différents interlocuteurs
  • Capacités relationnelles pour assurer le rôle d'interface avec les fournisseurs et les services internes

 

1 - La neutronique est l'étude du cheminement des neutrons dans la matière et des réactions qu'ils y induisent, en particulier la génération de puissance par la fission de noyaux d'atomes lourds. Les études de neutroniques sont à la base du fonctionnement des réacteurs nucléaires à fissions contrôlées pour produire de l'énergie et la délivrer sous forme électrique.

 

Le profil

Diplômes requis

Écoles d'ingénieurs généralistes avec une spécialité nucléaire (neutronique, génie atomique ou physique nucléaire, type ENSE3, ENSIACET, INSTN, École des Mines Nantes...).

 

Durée d’expérience

Ce poste est accessible aux cadres bénéficiant de trois à cinq ans d'ancienneté dans le secteur du combustible nucléaire. Les relations contractuelles avec les fournisseurs sont en effet stratégiques et complexes, et nécessitent une expérience préalable ainsi qu'une expertise dans le domaine nucléaire.

 

Postes précédents (P-1)

Ingénieur études conception/fabrication combustible (centre d’ingénierie interne)

 

Qui recrute ?

  • EDF1

 

1 - Actuellement, seul l'opérateur public historique EDF exploite des centrales nucléaires en France.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur du pôle achat de l'uranium, enrichissement et conversion
  • Directeur du pôle assemblage du combustible
  • Directeur du pôle déchets (traitement, recyclage, stockage)

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Les services d'ingénierie nucléaire et d'appui technique
  • La division Production Nucléaire représentant les centrales nucléaires
  • Les centrales nucléaires

 

Externes :

  • Les fournisseurs en combustible nucléaire1, notamment les départements achat, ingénierie et sûreté/qualité
  • L'Autorité de sûreté nucléaire

 

1 - L'achat de combustible nucléaire est un marché de niche. Seul deux fournisseurs interviennent sur ce marché en France : AREVA et Westinghouse.

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Ingénieur d'affaires en conception ou fabrication de combustible
  • Pilote d'affaires en ingénierie, en R&D
  • Acheteur industriel (dans un autre secteur)
  • Responsable de projet d'ingénierie de conception ou de fabrication du combustible
  • Chef d'équipe achat combustible

Mots-clés : métierachatsacheteurénergienucléaire