Directeur technique (construction) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 16 fois | publié le 27/09/2017

Directeur technique (construction)

En qualité d'expert technique, le directeur technique BTP contribue au positionnement commercial de l'entreprise. Il pilote les études en phase commerciale pour préparer les offres, puis en phase d'exécution des travaux. En tant que directeur de bureau d'études, il encadre des équipes importantes (ingénieurs d'études, économistes de la construction).

Autres intitulés

  • Directeur de bureau d'études BTP
  • Responsable de bureau d'études techniques

 

Activités principales

Participation à la définition de la stratégie de l'agence

  • Participer au comité de direction de l'agence et à l'élaboration de sa stratégie commerciale en qualité d'expert technique.
  • Identifier les nouveaux appels d'offres et apprécier la capacité de l'agence à y répondre en lien avec la direction générale et les autres directions opérationnelles (directeur d'exploitation, directeur de travaux).
  • Participer à la conception de l'offre de prestations et à son positionnement sur le marché.
  • Assurer la gestion des clients grands comptes, voire participer à la prospection de nouveaux clients (cabinets d'architecture, services généraux des collectivités...) en lien avec le directeur d'agence.
  • Veiller activement sur les évolutions techniques, technologiques, réglementaires, juridiques.

 

Superviser la production d'études dans les phases de concours et d'exécution

  • Présélectionner les dossiers de réponse aux appels d'offres à traiter et veiller à la livraison des différents documents dans le respect des délais, en lien avec le directeur d'agence, le directeur commercial et le directeur de travaux.
  • Piloter les études (techniques ou chiffrage...) en phase d'avant-projets lors des appels d'offres de marchés publics et privés.
  • Rechercher des solutions techniques permettant l'optimisation des coûts pour le client et la répartition de la charge de travail pour le conducteur de travaux ou pour le responsable de production.
  • Contrôler et valider la réalisation des différents plans et documents (APS, avant-projet sommaire, APD, avant-projet définitif, CCTP, cahier des clauses techniques et particulières).
  • Transmettre les dossiers aux services concernés pour lancer la production.

 

Management des équipes

  • Recruter, fixer les objectifs et encadrer les équipes d'ingénieurs et de techniciens d'études (prix, structure, dessin).
  • Planifier le plan de charge de chacun et valider l'état d'avancement des différents projets d'études au regard des contraintes fixées par le commanditaire (coût, délais...).
  • Prendre en charge les dossiers les plus complexes et apporter une expertise technique à ses équipes.
  • Effectuer les investissements nécessaires (formation des équipes, matériel, logiciels de DAO/CAO).
  • Garantir le respect du budget annuel dans le cadre de reporting budgétaires réguliers et participer à l'élaboration du budget prévisionnel.

 

Activités éventuelles

Le directeur technique BTP peut être très impliqué dans l'accompagnement sur le terrain des équipes travaux : lors des réponses aux appels d'offres, de la transmission des dossiers aux équipes d'exécution ou lors du suivi opérationnel des chantiers (réunions de chantiers).

Il peut également s'investir dans des projets transversaux au sein de son entreprise tels que la mise en œuvre de process qualité ou la formation des équipes.

Il peut également intervenir dans le cadre de projets plus importants comme la création d'un bureau d'études commun à plusieurs agences ou filiales au sein de grands groupes ou d'entreprises très décentralisées. Il est alors chargé de rationaliser et d'optimiser les processus et les méthodes de production entre les différents sites de l'entreprise.

 

Variabilité des activités

Dans le secteur de la construction, le directeur technique BTP peut exercer dans deux types d'environnements :

  • Le BTP : dans cette filière, le directeur technique est le " pendant " du directeur de travaux. Il intervient en amont dans les phases de prospection et de réponse aux appels d'offres en estimant le coût et la faisabilité technique d'un projet en qualité de maître d'œuvre. Durant la phase de travaux, il appuie les équipes travaux (maîtrise d'œuvre d'exécution) au quotidien : ajustement des plans, suivi des dossiers techniques...
  • La production industrielle de matériaux : le directeur technique pilote les études techniques et/ou de chiffrage relatives à l'optimisation de l'appareil de production. Il intervient pour dimensionner les lignes de production, améliorer les process et les méthodes de production. Il est également partie prenante dans l'élaboration de nouveaux produits (matériaux hautes performances, utilisation des énergies renouvelables) adaptés au positionnement de son entreprise (usine, site de production...).

 

Le directeur technique BTP a une activité variable selon la taille de la structure dans laquelle il travaille :

  • Au sein de grands groupes, il s'attache à faire valoir les atouts de son département et se concentre principalement sur des activités de management : constitution des équipes, gestion budgétaire, planification des investissements. Dans les très grands groupes de la construction, il est fréquent qu'il supervise à la fois les études techniques (calculs, structures, matériaux) et les études de prix. Il conseille également la direction générale et les équipes de production en matière d'innovation dans les process ou les méthodes de fabrication.
  • Au sein de PME, il occupe un rôle plus opérationnel. Il est fréquent qu'il prenne lui-même en charge certains dossiers complexes. Il fait souvent figure d'expert référent sur des aspects techniques (étude de matériaux, dimensionnement). La collaboration avec le directeur de travaux et les équipes d'exécution est alors très importante.

 

Ses missions dépendent également du type d'entreprise dans laquelle il travaille :

  • Au sein d'un bureau d'études indépendant, le directeur technique BTP devra s'attacher à prospecter et identifier de nouveaux appels d'offres, développer un réseau de clients et/ou de prospects, etc. Il est dès lors investi d'un rôle commercial important, en plus de son rôle d'expert technique.
  • Il peut encadrer un bureau d'études intégré à une entreprise de construction. Dans ce cas, proche de la maîtrise d'œuvre d'exécution (directeurs/conducteurs de travaux), il intervient en amont pour superviser les réponses aux appels d'offres lancés par les maîtres d'œuvre (architectes, bureaux d'études), les contre-études ou l'optimisation des travaux (recherche de solutions techniques).
  • Il peut également exercer au sein d'un bureau d'études chez le maître d'ouvrage public ou en maîtrise d'ouvrage déléguée. En collaboration avec les architectes et les urbanistes, il est alors chargé de dimensionner le besoin (construction d'un ouvrage ou travaux de voierie), d'estimer sa faisabilité, afin de pouvoir lancer les appels d'offres. Il doit alors avoir une très bonne connaissance des règles juridiques et réglementaires qui régissent la passation des marchés publics.
  • Enfin, la localisation géographique du bureau d'études et/ou des projets à réaliser joue un rôle important. Le directeur technique BTP peut exercer au sein d'un bureau à l'étranger ou évoluer en mode projet à l'international. La maîtrise de l'anglais est alors primordiale, complétée idéalement par la pratique d'une seconde langue. Suivant la configuration du projet, il peut être amené à travailler à distance ou à se déplacer pour se rendre directement dans le pays où se situe le projet.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 60 et 100 k€ (selon la durée d'expérience, le niveau de responsabilité et la taille de l'entreprise)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Grande expertise technique des spécificités propres aux études dans les différents domaines de spécialité de la construction (bâtiment, travaux public) et phases d'exécution des travaux (gros œuvre, tout corps d'état...)
  • Maîtrise de l'ensemble des prérequis nécessaires au pilotage des études dans le secteur de la construction : chiffrage, dessin technique, calcul de structure, réalisation des documents de référence (plans, DCE, CCTP)
  • Excellentes connaissances des procédures administratives de prospection, de suivi et de réponse aux appels d'offres, en particulier lorsque ceux-ci relèvent des marchés publics
  • Parfaite connaissance du cadre normatif et réglementaire en vigueur dans le secteur de la construction en matière de sécurité, d'environnement, de qualité de process (ISO)
  • Très bonnes aptitudes au management d'un centre de ressources : planification, reporting économique et financier, gestion budgétaire, management des équipes...
  • Habileté à mener des négociations commerciales avec les fournisseurs (et les clients lorsque le directeur de bureau d'études exerce au sein d'un bureau indépendant)
  • Capacité à utiliser les outils (logiciels de calculs, de chiffrage) et à interpréter les résultats en matière de calcul, dessin et projection (Autocad)
  • Connaissance des ERP dédiés au BTP (Onaya, Batpro)
  • La maîtrise d'au moins deux langues étrangères peut être requise si le directeur technique BTP intervient à l'international

 

Aptitudes professionnelles

  • Autorité, car le directeur d'un bureau d'études doit encadrer au quotidien ses équipes, leur fixer des objectifs et suivre leurs réalisations
  • Capacité de communication et sens commercial, car il est en contact avec une grande variété d'interlocuteurs : clients, équipes travaux
  • Méthode, organisation et pédagogie car il est à la fois garant de la qualité des études réalisées et acteur du développement et de la formation de ses équipes
  • Sens du détail et de la précision, car la réalisation de plans, de chiffrages réalisés par le bureau d'études ne doit laisser aucune place à l'approximation
  • Curiosité et goût de l'investigation car le directeur de bureau d'études doit en permanence veiller sur les innovations techniques (process, méthodes...), technologiques (nouveaux procédés) et sur les nouveaux produits

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes, spécialisées dans le secteur du BTP (ESTP : École spéciale des travaux publics, École des ponts Paris tech ; INSA Strasbourg : Institut supérieur des sciences appliquées de Strasbourg ; ISBA : Institut supérieur du bâtiment et des travaux publics...)
  • Formations bac +2 à 5 (BTS, DUT, licences professionnelles, masters...) spécialisées dans les métiers de la construction (BTP, gros œuvre et génie civil, corps d'état techniques de second œuvre : génie électrique, génie climatique...) ou des études R&D (études de structures, économie de la construction)

 

Durée d’expérience

Ce poste requiert au minimum huit à dix ans d'expérience professionnelle exercée en bureau d'études, idéalement dans les différentes spécialités (chiffrage, etc.).

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises et/ou filiales dans le secteur de la construction (BTP, production industrielle de matériaux)
  • PME spécialisées dans le secteur de la construction (BTP, entreprises de gros œuvre ou de second œuvre)
  • Bureaux d'études indépendants : cabinets d'ingénierie, bureaux d'études externes (études techniques, études de prix), cabinets d'économie de la construction

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)