Acheteur de prestations intellectuelles - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 26 fois | publié le 27/09/2017

Acheteur de prestations intellectuelles

L'acheteur de prestations intellectuelles analyse les besoins de l'entreprise en matière de service. Il sélectionne les prestataires, formalise les attentes contractuelles de l'entreprise et suit le déroulement des prestations en liaison avec les Directions métier.

Autres intitulés

  • Acheteur hors-production
  • Acheteur de prestations
  • Acheteur de service
  • Acheteur de prestations informatiques

 

Activités principales

Analyse des besoins de l'entreprise

  • Appréhender la stratégie du département achats en liaison avec le directeur des achats et/ou les chefs de groupe achats de l'entreprise.
  • Analyser les besoins et les modes de fonctionnement des Directions métier de l'entreprise : organisation, culture du département, historique en matière de prestations de service, enjeux stratégiques, personnalités composant le département...
  • Effectuer une veille économique sur le marché afin d'en suivre les évolutions.
  • Établir un cahier des charges fonctionnel et précis avec les Directions métier de l'entreprise en fonction des différents besoins identifiés.

 

Identification et sélection des prestataires

  • Recenser l'ensemble des fournisseurs présents sur le marché susceptibles de répondre au cahier des charges défini (sourcing).
  • Évaluer ces prestataires en fonction du cahier des charges défini avec la Direction métier : nature de la prestation délivrée, références clients, taille du prestataire, santé financière, bonne compréhension des besoins de l'entreprise...
  • Organiser des appels d'offre et/ou des consultations afin de sélectionner le prestataire adéquat.
  • Analyser les coûts et les leviers de réduction des prix.

 

Contractualisation de la prestation

  • Préciser avec le prestataire l'ensemble du mode d'intervention proposé : obligation de moyens ou de résultats, durée de la prestation, moyens mis en place par le prestataire, mode de communication entre l'entreprise et le prestataire (fréquence du reporting), valeur ajoutée finale pour l'entreprise...
  • Négocier sur les points critiques pour l'entreprise et/ou la Direction métier concernée : délais de paiement, garantie, montant de la prestation, négociation d'un accord-cadre, définition de la propriété intellectuelle liée à la prestation, modalités de résiliation du contrat (en cas de non-respect par le prestataire ou l'entreprise de certains points du contrat)...
  • Rédiger et/ou valider avec la Direction juridique de l'entreprise la bonne formalisation contractuelle de la prestation.

 

Suivi et contrôle de la prestation

  • Préparer l'intervention et l'intégration du prestataire : communication auprès des Directions métier concernées, mise à disposition de moyens matériels (postes informatiques, salles de réunions...).
  • Établir des règles de suivi sur les états d'avancement à travers des comptes rendus périodiques entre l'entreprise et le prestataire.
  • Évaluer la satisfaction des Directions métier par rapport à la réalisation de la prestation (mise en place de grilles d'évaluation, tableaux de bord...).
  • Communiquer auprès des prestataires les axes d'amélioration et/ou de satisfaction, et arbitrer sur les litiges éventuels : non-respect par l'entreprise ou le prestataire de certaines règles contractuelles.
  • Assurer la remontée des informations vers la Direction des achats et les Directions métier de l'entreprise.

 

Activités éventuelles

L'acheteur de prestations intellectuelles peut accompagner de façon opérationnelle la mise en place des prestations au sein de l'entreprise. Son métier se rapproche alors de celui d'un chef de projet fonctionnel, favorisant le dialogue entre la maîtrise d'œuvre (le prestataire) et la maîtrise d'ouvrage (la Direction métier de l'entreprise).

 

Variabilité des activités

La variabilité des activités dépend principalement du type de services et de prestations achetés. L'acheteur de prestations intellectuelles n'intervient pas nécessairement sur l'ensemble des phases d'achat.

  • Les prestations informatiques : elles peuvent faire l'objet d'achats très volumineux en termes de coûts pour l'entreprise. L'acheteur de prestations informatiques peut être rattaché hiérarchiquement à la Direction des systèmes d'information de l'entreprise. Dans ce cadre, il supervise souvent l'ensemble des achats informatiques de l'entreprise : matériels, logiciels et sociétés de service informatique (SSII). L'acheteur intervient le plus souvent sur l'ensemble du cycle d'achats : définition des besoins et du cahier des charges, négociation et suivi de la prestation.
  • Les prestations métier comme les ressources humaines, la formation, les achats marketing et publicité, les achats de prestations juridiques... : l'acheteur de prestations n'intervient pas systématiquement sur l'ensemble du cycle d'achats. La sélection finale des prestataires revient le plus souvent aux équipes métier de l'entreprise, tout comme le suivi des prestataires. L'acheteur peut intervenir sur les phases de négociation et de contractualisation, notamment dans la perspective d'accords-cadres. Il apporte son expertise des process achats en matière de sourcing fournisseurs, évaluation et négociation, mais intervient en support d'aide à la décision pour les Directions métier.
  • Les frais généraux : prestations intellectuelles et frais généraux peuvent être gérés directement par un acheteur appelé alors acheteur hors-production. Son existence est conditionnée par un département achats centralisé. Il est souvent rattaché directement au directeur des achats, qui compte par ailleurs dans ses équipes plusieurs acheteurs production. L'acheteur intervient sur l'ensemble du cycle d'achats : définition des besoins, rédaction du cahier des charges, négociation et suivi de la prestation.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 30 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 65 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Bonne connaissance des différents modes de consultation des prestataires (appels d’offre, référencement…)
  • Excellente maîtrise des techniques de négociation
  • Très bonne connaissance du marché et des principaux prestataires qui le composent
  • Vision précise des différents métiers de l’entreprise en termes de culture, d’organisation, d’historique des départements
  • Bon bagage juridique, afin d’articuler au mieux les négociations contractuelles en liaison avec la Direction juridique de l’entreprise
  • Bonne maîtrise de l’anglais (et parfois d’une autre langue)

 

Aptitudes professionnelles

  • Sens critique et perspicacité afin d’évaluer les prestataires, notamment dans un cadre où les éléments factuels et/ou quantitatifs sont difficiles à appréhender
  • Diplomatie dans la gestion des relations avec les prestataires, afin de favoriser leur investissement permanent et de ne pas entrer en situation conflictuelle
  • Résistance au stress, aussi bien dans les phases de sélection des prestataires que dans les négociations, afin de garder en vue les objectifs de l’entreprise
  • Qualités relationnelles, afin de pérenniser les relations avec les prestataires et de favoriser l’obtention de conditions intéressantes pour l’entreprise : accords-cadres, investissement du prestataire…
  • Curiosité et ouverture d’esprit
  • Rigueur, afin de suivre au mieux les performances du prestataire choisi
  • Écoute, afin de favoriser la remontée et la compréhension des besoins de l’entreprise
  • Pédagogie, notamment pour accompagner l’intégration des prestataires au sein de l’entreprise

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles de commerce ou 3e cycle en gestion / management / économie
  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • 3e cycles spécialisés dans la fonction achats : DESS MAI à Bordeaux, mastère gestion des achats internationaux de l'Essec, d'HEC, de l'EM Lyon, Desma de Grenoble….

 

Durée d’expérience

Le poste d'acheteur de prestations intellectuelles s'adresse en général à des cadres bénéficiant d'au moins deux ans d'expérience professionnelle dans la fonction achats, ou au sein d'une Direction métier de l'entreprise liée aux types de services achetés (un chef de projet informatique pour l'achat de prestations informatiques, par exemple).

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

La plupart des entreprises dont la taille dépasse les 1 000 salariés. La fonction est particulièrement présente dans les entreprises qui font massivement appel à des sous-traitants : modèle de production « fabless » (externalisation de la production), externalisation des équipes informatiques, juridiques, ressources humaines...

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Acheteurs industriels
  • Direction des services généraux
  • Direction industrielle
  • Direction juridique
  • Directions métier de l'entreprise

 

Evolution professionnelle (P+1)