Responsable overseas / overland - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 2 fois | publié le 19/11/2018

Responsable overseas / overland

Le responsable international overseas (transports aérien et maritime, « outre-mer ») ou overland (transport terrestre) organise et pilote, en collaboration avec le réseau d’agents en place, les activités de transport international. Il assure le développement commercial, l’encadrement des équipes opérationnelles et le suivi du résultat et de la qualité de l’activité.

Autres intitulés

  • RESPONSABLE DES OPÉRATIONS OVERSEAS/OVERLAND
  • RESPONSABLE INTERNATIONAL DES TRANSPORTS
  • RESPONSABLE D’EXPLOITATION INTERNATIONAL
  • RESPONSABLE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES (OVERLAND)

 

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Gestion opérationnelle de l’activité internationale

  • Organiser et superviser les opérations overseas/overland.
  • Piloter l’adéquation ressources/volume d’activité.
  • Contribuer à la performance et à la rentabilité économique de l’activité dans le respect de la réglementation en vigueur.
  • Optimiser, fiabiliser et veiller au respect des processus.

Management et gestion des ressources humaines

  • Animer les équipes de commerciaux et d’opérationnels.
  • Assurer la gestion des ressources humaines (recrutement, congés, départs, gestion des absences, etc.).

Développement et gestion de la relation commerciale

  • Contribuer au suivi, à la fidélisation et au développement du portefeuille clients.
  • Apporter son appui technique au service commercial.
  • Conseiller les clients et les prospects.
  • Assurer les phases de négociation jusqu’à la contractualisation.
  • Contrôler et assurer le respect des engagements contractuels.
  • Traiter les litiges, le SAV et les réclamations clients.
  • Développer l’activité internationale (nouvelles politiques de prix, négociation des tarifs d’achat, nouvelles possibilités de transports, recherche et développement du réseau d’agents ou de correspondants).

Pilotage stratégique et budgétaire

  • Participer à la définition de la stratégie en accord avec la direction.
  • Contribuer à l’élaboration et au suivi du budget des activités.
  • Établir, transmettre à la direction et analyser les indicateurs de performance.
  • Prendre les mesures correctives nécessaires.

 

Activités éventuelles

  • Mener un travail de veille active sur le marché.
  • Déplacements occasionnels à l’international.

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le modèle traditionnel de transport international évolue et ses acteurs adaptent leur modèle pour répondre aux besoins des clients. Le développement du transport multimodal engage de nombreux acteurs dans la chaîne de transport et de logistique, et de plus en plus les clients sont en demande d’une prestation de services clés en main. Les organisateurs de transport international ont investi dans les systèmes d’information, et développé leurs compétences en ingénierie de transport, en optimisation réglementaire et fiscale, en expertise douanière. Chaque marché de produits étant soumis à des réglementations particulières à l’importation et à l’exportation.

Des offres de tracking ont été mises en place, pour permettre au client de suivre son produit, de savoir quand son conteneur a été récupéré, chargé, et à quel moment il est attendu à destination. Les prestataires les plus avancés en matière de systèmes d’information peuvent répondre à des demandes spécifiques, comme la capacité de piloter les flux avec une visibilité au niveau « articles », et non plus au niveau « conteneurs ».

Des facteurs d’incertitude sont susceptibles d’impacter et de faire évoluer ce secteur. On peut ainsi mentionner l’apparition des plateformes collaboratives sur le Net qui offrent aux clients la possibilité de déposer leur fret en accès direct auprès des transporteurs, l’arrivée de nouveaux acteurs du transport comme les poids lourds du e-commerce, la concurrence des pays de l’Est et la pénurie de chauffeurs sur le segment du transport routier ou encore les menaces protectionnistes de certains pays.

 

LE PROFIL

DIPLÔMES REQUIS

  • Bac + 2 à bac + 5 en transport, logistique, commerce international, droit, gestion, management
  • École de commerce, université

 

DURÉE D’EXPÉRIENCE

Généralement, une première expérience entre cinq et douze ans dans la gestion d’opérations de transport dans un contexte international est demandée : transports internationaux de fret aérien et maritime (overseas), transport routier international (overland), dans les métiers du transit. Une expérience terrain commerciale et/ou en management d’équipe parfois souhaitée en complément.

 

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Anglais courant
  • Maîtrise d’une ou de plusieurs autres langues étrangères (allemand, espagnol, italien ou langues des pays de l’Est)
  • Connaissance des réglementations du transport des différents pays couverts, du commerce international et de la réglementation douanière
  • Connaissances de la législation du travail
  • Connaissances de la typologie du fret (nature et réglementation spécifiques)
  • Connaissances techniques (groupage, arrimage, métrage plancher, plan de chargement, etc.)
  • Compétences managériales
  • Maîtrise des outils bureautiques et informatiques
  • Compétences de gestion (budget, etc.)

 

APTITUDES PROFESSIONNELLES

  • Polyvalence
  • Autonomie
  • Ouverture d’esprit
  • Capacité d’analyse
  • Sens de l’organisation
  • Rigueur
  • Aptitudes relationnelles
  • Capacité de négociation
  • Capacité d’adaptation
  • Gestion et résistance au stress
  • Réactivité

 

LA MOBILITÉ

POSTES PRÉCÉDENTS (P-1)

  • Responsable d’exploitation
  • Responsable export à l’international
  • Responsable des ventes internationales
  • Affréteur·euse

 

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE (P+1)

  • Directeur·rice export
  • Directeur·rice de commerce international
  • Directeur·rice des opérations overseas/overland

 

RÉMUNÉRATION

  • Cadre confirmé·e : entre 40 et 80 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité, taille d’entreprise, etc.)Rémunération fixe et part variable sur objectifs.

 

QUI RECRUTE ?

  • Entreprises de transport et de logistique
  • Commissionnaires de transport
  • Entreprises messagerie/fret express
  • Entreprises d’affrètement et d’organisation de transports

 

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Directeur·rice général·e
  • Responsable/directeur·rice de site ou d’agence

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET INTERLOCUTEURS

En interne :

  • Direction générale
  • Direction comptable et financière
  • Direction commerciale
  • Équipes d’exploitation ou « d’opérations »

En externe :

  • Clients
  • Sous-traitants
  • Fournisseurs (prestataires, compagnies aériennes, maritimes, etc.)
  • Administration des douanes
  • Agents du réseau

 

MOTS-CLEFS

Anglais, import-export, international, négociation

Mots-clés : métieroverseastransporttransportsoverlandlogistique