Responsable douane - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 8 fois | publié le 19/11/2018

Responsable douane

Le responsable douane assure et supervise le bon déroulement et la conformité des opérations de douane de marchandises pour le compte de sociétés industrielles ou commerciales qu’il représente auprès de l’administration des douanes. Exerçant son activité majoritairement chez un prestataire transport-logistique ou chez un commissionnaire de transport, il conseille et accompagne ses clients pour une gestion optimum et sécurisée des coûts et conditions de circulation de leurs marchandises à l’international.

Autres intitulés

  • RESPONSABLE RÉGLEMENTATION DOUANIÈRE
  • RESPONSABLE TRANSIT ET DOUANES
  • RESPONSABLE DES OPÉRATIONS DOUANIÈRES
  • RESPONSABLE DOUANE ET FISCALITÉ INDIRECTE
  • RESPONSABLE CONTRÔLE DES EXPORTATIONS ET DOUANES

 

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Mise en conformité avec l’administration des douanes françaises

  • Garantir l’obtention et le maintien du statut d’opérateur économique agréé (OEA).
  • Assurer la liaison entre le client, l’administration douanière, le service de transit des biens, et l’ensemble des autres organismes de contrôle.
  • Mettre en place des procédures de sécurité internes visant à diminuer le risque de non-conformité et mettre en place des solutions correctives le cas échéant.
  • Contribuer à l’analyse des réglementations étrangères ainsi qu’à l’établissement et la mise en œuvre des procédures qui permettent de s’y conformer.
  • Suivre l’évolution de la réglementation douanière, diffuser l’information, conseiller et former les services concernés.

Suivi de l’importation et l’exportation de produits à l’échelle internationale

  • Valider les déclarations officielles auprès des services des douanes et être garant·e du respect des réglementations et contraintes douanières.
  • Garantir le bon classement des produits fabriqués selon leur catégorie (périssables, dangereux, technologiques, etc.) et selon les exigences commerciales et réglementaires spécifiques au pays de provenance et de destination des marchandises.
  • Valider les conditions de transactions d’importation et d’exportation de marchandises.

Optimisation douanière

  • Communiquer sur les risques associés au non-respect des réglementations douanières.
  • Identifier des pistes d’économies potentielles, définir des politiques d’Incoterms (règles et procédures déterminant les responsabilités et les obligations du vendeur et de l’acheteur) dans une logique d’optimisation des coûts douaniers.
  • Mettre en place des indicateurs permettant d’évaluer les gains générés par l’optimisation des flux douaniers et en assurer le suivi.
  • Accompagner dans les procédures de contrôle et de litige.

Management et gestion des ressources humaines

  • Animer, organiser et contrôler le travail de l’équipe douane.
  • Évaluer la performance de l’équipe.
  • Effectuer la gestion des ressources humaines (entretiens annuels, formation, etc.).

 

Activités éventuelles

  • Assurer l’animation d’un réseau douanier (dans les groupes internationaux).
  • Être en charge de la responsabilité des opérations comptables et participer à la rédaction et au suivi budgétaire le cas échéant.
  • Participer à la rédaction et suivi des budgets.

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L’accélération du libre-échange en matière de commerce international et le renforcement des actions pour lutter contre le terrorisme ont placé les fonctions douanières au cœur des stratégies d’import-export des entreprises. Les enjeux de cette fonction sont multiples : sécuriser les activités commerciales des entreprises, assurer leur pérennité sur un plan économique, mais aussi développer un avantage concurrentiel en mettant en place des procédés d’optimisation des coûts douaniers. La nécessité pour les entreprises est d’autant plus grande que le coût total d’un produit fini en entreprise intègre le coût douanier.

D’un point de vue technique, la dématérialisation des procédures douanières et la centralisation des formalités douanières mises en place en mai 2016 ont également fait évoluer le métier et permis d’accélérer les procédures de dédouanement et de contrôle.

 

LE PROFIL

 

DIPLÔMES REQUIS

  • Titre certifié déclarant·e en douane et conseil, niveau bac + 3
  • Bac + 5 avec une spécialisation en transport et douane, en commerce international ou en droit

 

DURÉE D’EXPÉRIENCE

Cinq années minimum d’expérience dans un environnement de commerce international avec une maîtrise de la conformité aux importations et aux exportations.

 

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Connaissance des procédures douanières et de tout l’environnement des systèmes informatisés (Conex, NSTI, Taric, Delta, Prodouane, etc.)
  • Connaissance des formalités du commerce international
  • Maîtrise des nomenclatures, des régimes particuliers (suspensifs, préférentiels) et des procédures simplifiées
  • Maîtrise des procédures ECS, ICS
  • Maîtrises du cadre réglementaire (CDU, etc.) sur ses produits et sur son secteur d’activité
  • Maîtrise des Incoterms dans les transactions d’expédition
  • Maîtrise des procédures comptables et des voies de recouvrement douanier
  • Maîtrise des techniques de transit et des pratiques de transport international multimodal
  • Connaissances techniques en matière de contributions indirectes
  • Anglais professionnel
  • Compétences managériales

 

APTITUDES PROFESSIONNELLES

  • Autonomie
  • Diplomatie
  • Capacité d’arbitrage
  • Résistance au stress
  • Réactivité
  • Rigueur
  • Sens de l’organisation
  • Aptitudes relationnelles
  • Capacité à travailler en réseau, en interne et en externe
  • Capacités de négociation et de persuasion

 

LA MOBILITÉ

 

POSTES PRÉCÉDENTS (P-1)

  • Déclarant·e en douane

 

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE (P+1)

  • Direction fiscale ou douanière

 

RÉMUNÉRATION

  • Cadre confirmé·e : entre 50 et 80 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille d’entreprise, etc.)

 

QUI RECRUTE ?

  • Commissionnaires de transport
  • Cabinets d’ingénierie en transport et logistique internationale
  • Entreprises de transport
  • Entreprises industrielles ou commerciales
  • Représentants en douane

 

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Responsable logistique
  • Directeur·rice de la supply chain
  • Directeur·rice de site logistique
  • Directeur·rice général·e
  • Directeur·rice douane
  • Responsable de production

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET INTERLOCUTEURS

En interne :

  • Direction de la fiscalité
  • Service des fraudes
  • Autres directions impliquées dans les échanges internationaux (achats, logistique, finance, commerciale, etc.)

En externe :

  • Administration des douanes
  • Gendarmerie du transport
  • Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières
  • Agence nationale de sécurité du médicament

 

MOTS-CLEFS

Commerce international, douane, export, import

Mots-clés : métierdouanetransporttransportslogistique