Responsable d’exploitation transport de marchandises - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 6 fois | publié le 19/11/2018

Responsable d’exploitation transport de marchandises

Le responsable d’exploitation est le garant de la gestion opérationnelle et administrative des activités de transport qui lui sont confiées. Il encadre l’activité d’une équipe d’exploitants et de conducteurs, optimise les ressources et les moyens à sa disposition, assure le suivi et la performance dans le cadre des objectifs de coûts, délais, qualité et sécurité fixés par l’entreprise.

Autres intitulés

  • RESPONSABLE EXPLOITATION MARCHANDISES
  • RESPONSABLE GESTIONNAIRE D’UNITÉS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES
  • RESPONSABLE D’OPÉRATIONS

 

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Gestion administrative du personnel d’exploitation

  • Manager les équipes roulantes et sédentaires (personnel de jour, de nuit, d’astreinte, etc.).
  • Assurer l’animation et la communication interne (notes, réunions, directives de fonctionnement du service).
  • Planifier les activités transport de l’entreprise en affectant les chargements au personnel d’exploitation.
  • Contrôler les heures de chauffeurs, les relevés d’infractions.

Gestion des arrivages et départs des marchandises et gestion des flottes

  • Participer à la conception, les modalités de prestation de transport et les conditions de réalisation avec la clientèle ou les prestataires.
  • Garantir un objectif de qualité (services, coûts, délais) et de conformité (respect de la réglementation du transport, des normes de sécurité, des process établis) en déterminant des indicateurs de suivi.
  • Participer à la mise en place des solutions correctives immédiates en cas d’absence de chauffeur, de retards d’arrivage, d’incidents de parcours, et chiffrer le manque à gagner.
  • Faire remonter aux services techniques des problématiques d’usure ou de dégradation des outils de chargement et des moyens de transport pour garantir au final le bon état de fonctionnement d’une flotte (camions remorques, porteurs, semi-remorques, etc.) et des machines.
  • Mettre en place des solutions pour favoriser l’appropriation et l’acception de nouvelles pratiques.

Gestion de la relation client

  • Contrôler la qualité du service client.
  • Assurer le suivi commercial auprès des clients.
  • Venir en appui des commerciaux dans la réponse aux appels d’offres, notamment sur la partie technique et tarifaire.
  • Venir en appui aux services juridiques dans la gestion des incidents de parcours, des litiges de marchandises.

Suivi budgétaire de l’exploitation

  • Participer à l’élaboration des tableaux de bord de suivis, les renseigner et proposer des axes d’amélioration.
  • Participer à la construction et au suivi budgétaire.
  • Proposer ou définir des axes d’optimisation des moyens et des lignes de transport.

 

Variabilité

Dans les petites structures, le métier est proche de celui de chef d’agence. Le responsable d’exploitation transport de marchandises peut avoir un rôle de développement et de prospection commerciale.

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L’implantation des outils digitaux et numériques a eu de multiples impacts dans le métier du transport de marchandises.

 

Il favorise la traçabilité instantanée des marchandises et permet de veiller en temps réel aux bonnes pratiques d’acheminement et de transport (respect des temps de pause des chauffeurs, par exemple). Les indicateurs de qualité s’en sont trouvés multipliés et avec eux le volume de données de suivi à traiter. En parallèle, les besoins de retour d’information se sont accrus chez les clients, notamment pour connaître les heures de départ et d’arrivée des marchandises.

 

D’où aussi la nécessité pour le responsable d’exploitation de marchandises de former l’ensemble du personnel d’exploitation au bon usage de ces outils numériques. Ceci inclut aussi les outils qui permettent de déclarer en ligne des litiges ou des incidents, par exemple.

 

Les profonds changements relatifs au métier et à la pénurie de conducteurs, préoccupation majeure des dirigeants des entreprises de transport routier, viennent sensiblement impacter le métier du responsable d’exploitation. En effet, le secteur peine à attirer de jeunes conducteurs vers ce métier, il en résulte des difficultés de recrutement, un turn-over grandissant, et un management de plus en plus sensible et complexe pour les équipes de l’exploitation.

Les mutations à anticiper dans le cadre de la projection d’une activité avec des véhicules autonomes sont également un facteur important de l’évolution des métiers d’exploitant et de responsable d’exploitation.

 

LE PROFIL

DIPLÔMES REQUIS

  • Bac + 3, bac + 4 en transport, logistique

 

DURÉE D’EXPÉRIENCE

Le métier n’est pas accessible aux jeunes diplômé·e·s. Une expérience minimale de cinq ans dans le secteur des transports est généralement requise.

 

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Connaissance de la réglementation sociale, comptable, administrative
  • Connaissance des réglementations en matière de transport (contrat général de vente en matière de transport ou normes de sécurité, etc.)
  • Maîtrise des outils de planification et d’exploitation
  • Maîtrise des procédés de suivi budgétaires et comptables
  • Attestation de capacité de marchandises (lourd/léger) à jour
  • Anglais professionnel
  • Compétences managériales

 

APTITUDES PROFESSIONNELLES

  • Sens du service client
  • Sens de la communication
  • Autonomie
  • Disponibilité
  • Méthodique
  • Réactivité et rapidité d’exécution
  • Capacité à travailler en mode projet
  • Gestion et résistance au stress

 

LA MOBILITÉ

POSTES PRÉCÉDENTS (P-1)

  • Exploitant·e (chef·fe de quai, responsable affrètement, etc.)
  • Chef·fe de projet qualité

 

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE (P+1)

  • Directeur·rice d’agence
  • Directeur·rice des réceptions et expéditions dans la grande distribution

 

RÉMUNÉRATION

  • Cadre confirmé·e : entre 30 et 50 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille d’entreprise, etc.)

 

QUI RECRUTE ?

  • Entreprises de transport de marchandises
  • Entreprises de messagerie

 

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Responsable logistique
  • Directeur·rice d’agence de transport (routier, ferroviaire, maritime, multimodal, etc.)
  • Directeur·rice général·e
  • Directeur·rice d’exploitation

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET INTERLOCUTEURS

En interne :

  • Personnel d’exploitation (chauffeurs, agents de quai, affréteur·euse·s, etc.)
  • Direction des ressources humaines
  • Direction de la qualité, maintenance
  • Direction financière (contrôle de gestion, comptabilité, etc.)
  • Direction juridique
  • Direction générale

En externe :

  • Clients
  • Mandataires, commissionnaires
  • Fournisseurs
  • Sous-traitants
  • Instances portuaires, aériennes

 

MOTS-CLEFS

Acheminement, expédition, marchandise, plan de transport, réception, relation client

Mots-clés : métiertransporttransportslogistique

Dans les fiches Apec


Sur le même sujet

Offres d'emploi associées

Rejoignez

La communauté des cadres