CHARGÉ·E D’ÉTUDES ET MÉTHODES TRANSPORT - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 5 fois | publié le 19/11/2018

CHARGÉ·E D’ÉTUDES ET MÉTHODES TRANSPORT

Le·la chargé·e d’études et méthodes transport assure la planification et l’exploitation des réseaux de transport urbain et interurbain (bus, car, tramways, réseaux ferrés, métro). À ce titre, la conception et la construction technique de l’offre de transport destinée aux usagers (clients), ainsi que l’organisation des conditions de sécurité requises, relèvent de son périmètre.

Autres intitulés

  • CHARGÉ·E D’ÉTUDES ET MÉTHODES TRANSPORT URBAIN
  • CHARGÉ·E D’ÉTUDES ET MÉTHODES TRANSPORT VOYAGEURS

 

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Montage technique de l’offre de transport destinée aux usagers

  • Participer à la conception et à l’évaluation des critères de faisabilité de l’offre de transport.
  • Construire, à partir des données d’exploitation, le graphicage (construction des services véhicules) et l’habillage des lignes (construction des journées de travail).
  • Suivre les données de l’offre transport en réalisant des statistiques, des tableaux de bord et de reporting.
  • Contribuer à l’amélioration de la productivité de l’exploitation du réseau en tenant compte des contraintes économiques, sociales et contractuelles de l’offre de transport à mettre en œuvre.
  • Participer aux études relatives au développement et/ou à la restructuration du réseau de transport couvert en produisant et en analysant des données budgétaires, en proposant des scénarios d’offres.
  • Réaliser des enquêtes de temps de parcours.
  • Participer à la réponse aux appels d’offres.

Planification et suivi du travail des agents conducteurs

  • Construire des feuilles de services des agents pour le service exploitation.
  • Monter des grilles de roulement des conducteurs par période en coordination avec les responsables d’exploitation.
  • Participer à l’élaboration de la gestion prévisionnelle des effectifs (congés, formation, etc.) en coordination avec les responsables d’exploitation.
  • Respecter la réglementation (droit du travail, convention collective, accord d’entreprise) dans le cadre de la programmation et la réalisation du travail des conducteurs.

Gestion de l’information à destination des usagers et mise en place des dispositifs de sécurité

  • Évaluer le niveau de risque et de sécurité, pour les usagers, d’un système de transport.
  • Définir et mettre en œuvre des dispositifs et des procédures de sécurité à destination des usagers.
  • Veiller au respect des grilles horaires correspondant au trafic et organiser l’information pour les clients en cas de perturbation ou de problème d’exploitation.
  • Réaliser des diagnostics sur le niveau de sécurité et la conformité légale des dispositifs de transport.

CONTEXTE ET FACTEURS D’ÉVOLUTION DU MÉTIER

Le métier de chargé·e d’études et méthodes transport n’a pas été soumis à des bouleversements de grande ampleur, les compétences techniques de construction et de production de l’offre réseau de transport rendant possible son exploitation demeurent identiques. Toutefois, l’environnement du secteur des transports a été affecté par des mutations d’ordre technologique, juridique ou encore sociétal, induisant ainsi des exigences de réadaptation de l’activité inhérente à ce métier.

Le contexte réglementaire des transports publics se renouvelle. Sur les plans national et européen, les dispositifs juridiques deviennent de plus en plus complexes. On note, par ailleurs, une segmentation des réseaux et des opérateurs de transport, ainsi qu’une concurrence accrue entre la pluralité d’exploitants existants sur le marché. Les évolutions technologiques, numériques, produisent quant à elles une incidence sur le matériel technique et les équipements d’exploitation des réseaux de transport. Des avancées s’observent également du côté de la conception des éditeurs d’habillage et de graphicage car aujourd’hui il est possible d’avoir une synchronisation totale entre les deux activités. En effet, grâce à ces logiciels qui sont dotés d’algorithmes novateurs, le·la chargé·e d’études et méthodes peut avoir une visibilité exacte du nombre d’agents à affecter sur les services de véhicules en fonction des conditions de travail. Il dispose aussi d’une visualisation des temps (rentrées/sorties, courses/battements, etc.) des véhicules et des statistiques relatives à leur circulation en temps réel.

Au niveau sociétal, les usages, les comportements et les attentes des clients se transforment dans le sens d’une exigence croissante en matière de réactivité et d’adaptabilité au niveau de la gestion des transports publics. En ce sens, la performance des technologies permet une diffusion de l’information voyageurs vers différents canaux et en temps réel : Internet (sites et applications), aux arrêts et à bord des bus. Aussi, étant connecté à la billettique, le service des études et méthodes dispose d’un recueil automatique des données et ainsi peut analyser finement la fréquentation des lignes pour ensuite en optimiser l’offre de transports.

 

RÉMUNÉRATION

  • Jeune diplômé·e : entre 28 et 30 k€
  • Jeune cadre : entre 30 et 35 k€
  • Cadre confirmé·e : entre 35 et 55 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité, taille d’entreprise, etc.)

 

QUI RECRUTE ?

  • Entreprises de transport
  • Cabinets d’études et de conseil

 

RATTACHEMENT HIÉRARCHIQUE

  • Responsable du service études et méthodes transport
  • Responsable du développement
  • Directeur·rice d’entreprise

 

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ET INTERLOCUTEURS

En interne :

  • Directeur·rice marketing
  • Directeur·rice exploitation
  • Directeur·rice ordonnancement
  • Directeur·rice des achats
  • Directeur·rice maintenance

 

MOTS-CLEFS

Exploitation de réseau, graphicage, habillage, montage technique, offre de transport

 

LE PROFIL

DIPLÔMES REQUIS

• Bac + 2 (DUT GLT – titre professionnel) avec expérience

• École d’ingénieurs, de commerce, master universitaire, spécialité transport

DURÉE D’EXPÉRIENCE

Le poste est accessible aux jeunes diplômé·e·s. Néanmoins, selon les contenus d’activités associés au poste, une première expérience professionnelle allant de deux à cinq ans peut être exigée par le recruteur.

COMPÉTENCES TECHNIQUES

  • Maîtrise de logiciels de simulation de flux, de modélisation de demande de transports, de cartographie (TEO, HASTUS, RAPIDO, CUBE, VISSIM, etc.)
  • Maîtrise technique du graphicage et de l’habillage
  • Connaissance de la réglementation sociale et des spécificités du transport
  • Connaissance de l’environnement sectoriel

APTITUDES PROFESSIONNELLES

  • Capacité d’analyse
  • Aptitudes relationnelles
  • Capacité d’anticipation
  • Esprit d’équipe
  • Rigueur, organisation, autonomie
  • Sens du service client

 

LA MOBILITÉ

POSTES PRÉCÉDENTS (P-1)

  • Technicien·ne études et méthodes

ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE (P+1)

  • Responsable études, méthodes et développement de l’offre transport