Ingénieur forage/complétion - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Production industrielle, travaux et chantier

lu 42 fois | publié le 21/09/2017

Ingénieur forage/complétion

Lorsque l'intérêt pétrolier d'une zone est soit à déterminer, soit déjà établi, l'ingénieur forage-complétion1 intervient en amont pour réaliser des puits qui permettront de confirmer la présence d'hydrocarbures. Il réalise ensuite les puits nécessaires à la production dans les meilleures conditions de rentabilité et dans le respect des règles de sécurité et d'environnement.

 

1 - La complétion d'un puits est l'ensemble des opérations qui permettent sa mise en service, que ce soit en production, en injection ou en observation. L'ingénieur complétion en est responsable et y travaille avec le foreur.

 

Autres intitulés

  • Ingénieur forage
  • Ingénieur complétion

 

Activités principales

Conception des opérations de forage et des équipements de puits

  • Définir les objectifs et concevoir les programmes de forage, de complétion et de « work-over » (reprise des puits).
  • Prévoir la durée et les coûts des puits.
  • Analyser et optimiser les techniques et les procédures.
  • Sélectionner les équipements à utiliser en fonction des programmes de forage et de complétion.
  • Réaliser et superviser des études de faisabilité sur le profil des puits : évaluer la capacité de pompage pendant le forage et la capacité de levage pour monter/descendre les tubages dans le puits.
  • Choisir les équipements de forage et de complétion pour mettre en valeur le puits dans les meilleures conditions de productivité.
  • Étudier la résistance des matériaux utilisés à la pression et à la température.
  • Évaluer les risques liés à l'hygiène, la sécurité et l'environnement et conduire les opérations suivant des règles strictes de sécurité et de respect de l'environnement.

 

Suivi des opérations

  • Suivre la réalisation des opérations de forage, de complétion et les interventions sur les puits.
  • S'assurer, au sein d'une équipe, du strict respect du programme opérationnel, des normes techniques, de sécurité et d'environnement.

 

Gestion des relations avec les prestataires

  • Préparer les cahiers des charges des appels d'offres pour les différents prestataires intervenant pour la construction d'un puits.
  • Élaborer les spécifications techniques et sélectionner les fournisseurs.
  • Participer à la réception et au montage des équipements.
  • Gérer les relations avec les prestataires.

 

Études d'ingénierie

  • Commander des études d'ingénierie.
  • Réaliser ou faire réaliser des études d'ingénierie d'avant projets.
  • Assurer des retours d'expérience et une veille sur les nouvelles technologies.

 

Gestion de l'activité et reporting

  • Définir des actions d'amélioration de l'efficacité des systèmes.
  • Échanger sur les meilleures pratiques.

 

Activités éventuelles

Certains ingénieurs forage ou complétion peuvent avoir la responsabilité d'une équipe. Dans ce cas, ils ont une activité de management :

  • Organiser, animer et coordonner le travail des équipes opérationnelles.
  • Évaluer et définir les besoins en ressources humaines sur le chantier de forage.
  • Gérer les effectifs (absences, congés, repos, remplacements, roulement d'équipes...).
  • Sensibiliser le personnel et contrôler l'application des règles en matière de qualité et sécurité.

 

Variabilité des activités

Le métier se décline dans deux domaines, le forage et la complétion. L'ingénieur forage et l'ingénieur complétion supervisent l'installation de tous les équipements pour produire du pétrole. L'ingénieur forage prépare les programmes de forage permettant d'atteindre les cibles. L'ingénieur complétion définit et commande les équipements nécessaires à la bonne production des puits. D'une manière générale, ils étudient dans leurs domaines de compétences respectifs les techniques les mieux adaptées à la bonne réalisation du puits. Les enjeux économiques de leur activité sont particulièrement importants1.

Les ingénieurs forage et complétion peuvent intervenir à différentes étapes de l'activité. En amont, ils réalisent des puits qui permettront de confirmer la présence d'hydrocarbures et, en cas de succès, de préciser les dimensions du champ. En cas de décision de développement, ils réalisent les puits nécessaires à la production.

Les ingénieurs forage ou complétion peuvent exercer leurs activités à l'étranger, ou au siège en centre d'ingénierie.

 

1 - Les frais de location d'un appareil de forage représentent de 100 KUSD/jour à 850 KUSD/jour selon le type. Le coût d'un puits représente de 15 MUSD à 150 MUSD selon le type et la durée.

 

Rémunération

Jeune diplômé : 35 à 40 k€

Jeune cadre : 40 à 50 k€

Cadre confirmé : 50 à 65 k€

Cette rémunération est complétée par un « package expatrié » en cas d'affectation en expatriation.

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissance technique des procédés et des équipements de forage et de complétion
  • Maîtrise des techniques de forage ou de complétion
  • Maîtrise des procédures en vigueur
  • Approche pluridisciplinaire : connaissances générales des différentes spécialités de géologie
  • Maîtrise des règles de sécurité pour protéger les hommes et l'environnement
  • Capacité à organiser des activités de production
  • Aptitudes rédactionnelles pour l'élaboration des études d'ingénierie
  • Anglais courant indispensable, seconde langue étrangère souhaitable

 

Aptitudes professionnelles

  • Personne de terrain, alliant dynamisme et sang-froid pour réagir aux imprévus des opérations.
  • Capacité à piloter des projets
  • Capacité d'analyse et de synthèse pour rassembler des informations techniques et proposer des solutions
  • Sens du travail en équipe et aptitudes relationnelles pour gérer les relations avec les experts techniques et les différents interlocuteurs
  • Organisation et rigueur pour suivre l'activité et assurer le respect des délais et des objectifs
  • Ouverture d'esprit technique
  • Mobilité internationale et adaptabilité

 

Le profil

Diplômes requis

Écoles d'ingénieurs généralistes à dominante mécanique (ENSTA, Centrale, Mines, INSA, Arts et Métiers...)

 

Durée d’expérience

Une première expérience d'un à trois ans dans l'univers pétrolier est fortement appréciée : longs stages ou VIE1 effectués de préférence dans le domaine du forage. Ce métier peut également s'exercer dans le cadre d'une expertise technique. Dans ce cas, l'accès à un poste d'ingénieur forage-complétion expert peut requérir cinq à huit années d'expérience.

La première partie de carrière comporte un parcours de formation qui s'étale sur une durée approximative de six ans et qui comprend trois types d'expositions successives :

  • Une première séquence de travail obligatoirement sur un appareil de forage dans des postes de Superviseur junior et/ou de « Rig Engineer ».
  • Une deuxième et troisième séquence sur un poste d'ingénieur junior soit en filiale, soit au siège.

 

1 - Volontariat International en Entreprise

 

Qui recrute ?

  • Les compagnies pétrolières
  • Sociétés d'ingénierie et d'assistance - Bureaux d'études - Consultants

 

Rattachement hiérarchique

  • Chef de service ingénierie forage ou complétion
  • Chef du département Forage et Puits en filiale

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Géologues
  • Géophysiciens
  • Ingénieurs réservoirs
  • Producteurs
  • Architectes pétroliers

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Ingénieur forage ou complétion confirmé
  • Chef de service ingénierie forage ou vomplétion
  • Chef de service Forage-Puits au siège ou en filiale (Drilling and Wells Manager)
  • Manager dans différentes activités de l'entreprise, y compris dans les domaines financiers et stratégiques
  • Expert dans une spécialité technique de forage : fluides ciments par exemple

Mots-clés : métierforagehydrocarburescomplétionénergie