Directeur d'exploitation (construction) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Production industrielle, travaux et chantier

lu 23 fois | publié le 21/09/2017

Directeur d'exploitation (construction)

Le directeur d’exploitation BTP pilote de façon transversale l’activité d’un ou plusieurs sites de production spécialisé(s) dans la fabrication de matériaux de construction (béton, céramique, granulats).

Autres intitulés

  • Responsable d'exploitation
  • Directeur d'usine de matériaux de construction
  • Directeur de sites de production

 

Activités principales

Management d’un centre de profit

  • Décliner la stratégie industrielle de l’entreprise sur les sites de production.
  • Définir le budget en lien avec la direction générale et prendre en charge les responsabilités de gestion administrative, économique, financière et comptable de l’ensemble des sites de production.
  • Analyser les indicateurs de performance économique et financière du site (résultats nets, marges réalisées, taux d’occupation des ressources) en lien avec les ingénieurs de production et le contrôle de gestion.
  • Superviser les investissements nécessaires à la modernisation de l’appareil de production (système de GPAO, remplacement d’appareils défectueux, achat de nouveaux matériels…).
  • Planifier l’amortissement des moyens de production et les frais généraux en lien avec le contrôle de gestion.
  • Suivre le budget, effectuer des reportings réguliers.

 

Réception des commandes et animation des relations commerciales

  • Prendre en charge des commandes spécifiques sur des produits complexes à réaliser, émanant des services commerciaux (bétons décoratifs, etc.).
  • Superviser la réalisation des études techniques et de chiffrage en réponse aux appels d’offres lancés par les entreprises de BTP.
  • Conduire les négociations commerciales sur les commandes les plus importantes (gros volumes, commandes spéciales : bétons décoratifs, produits hautes performances…).
  • Suivre la livraison des produits (granulats, longrines préfabriquées, béton préformé…) au client, l’implantation sur les chantiers et intervenir en cas de litige important.
  • Piloter le suivi administratif des commandes : gestion de la facturation, en-cours…
  • Représenter l’entreprise à l’échelle locale, régionale ou internationale auprès de son environnement extérieur (clients, prospects).
  • Superviser l’accueil des clients sur le site de production lors de l’organisation de visites d’entreprises.

 

Organisation de la production

  • Réceptionner les commandes de matériaux ou de produits émanant des clients de façon directe ou indirecte (via les services commerciaux).
  • Garantir la continuité du carnet de commandes et planifier la production à moyen et long termes.
  • Fixer les objectifs de production aux responsables (volumes, niveau de qualité, délais, taux de déchets).
  • Superviser la coordination sur le site des fonctions en lien direct ou indirect avec la production : fabrication/extraction, maintenance, méthodes, études…
  • Veiller à la disponibilité des stocks de matières premières et à l’exploitation des sites, de façon à garantir les volumes et les prix fixés lors de la prise de commande.
  • Travailler en lien constant avec les ingénieurs d’études pour optimiser les processus, moderniser l’appareil de production et améliorer les conditions de travail des équipes.
  • Garantir la bonne application des règles de prévention de la santé et de la sécurité des équipes sur les sites de production : suivi des accidents du travail, respect de l’hygiène, du port des équipements de sécurité.
  • Suivre l’évolution des différents chantiers en cours et veiller à la disponibilité des équipes, des matériaux et du matériel (fabrication de produits, production, transformation de matériaux).
  • Effectuer un reporting régulier de l’activité du centre de profit auprès de la direction générale de l’entreprise.

 

Gestion des ressources humaines

  • Encadrer de façon transversale les équipes de production, les services supports et les prestataires travaillant sur le site (motivation, coordination, fixation d’objectifs).
  • Animer la gestion des équipes sur le site de production : recrutements, promotions, entretiens annuels des cadres, gestion des litiges (absences, accidents…).
  • Participer activement aux sessions des instances représentatives du personnel : comité d’entreprise (CE), réunions des délégués du personnel (DP) et du comité hygiène sécurité et conditions de travail (CHSCT).
  • Représenter l’entreprise en cas de problème important : accident grave, grève, conflit social…
  • Impulser et encadrer la mise en œuvre d’actions visant la conformité avec les exigences réglementaires en matière de conditions de travail, de sécurité, de qualité et de respect de l’environnement (ISO 9000).
  • Favoriser l’accueil des organismes de contrôle (technique, sécurité) et de certification (qualité, notation).

 

Activités éventuelles

Lorsqu’il n’y a pas de département des services généraux au sein de l’entreprise, le directeur d’exploitation peut prendre en charge ces activités en direct (achat, immobilier…).

Il peut également s’investir dans le déploiement de projets transversaux au sein de l’entreprise (système d’information, politique de formation).

Le directeur d’exploitation est enfin pleinement impliqué dans l’ensemble des phases liées à l’implantation d’un nouveau site de production (usine, carrière, centrale à béton) de la conception au lancement du site. 

 

Variabilité des activités

L’activité du directeur d’exploitation dépend étroitement de diverses situations.

L’activité du site de production :

Le directeur d’exploitation peut diriger une usine dédiée à la production de matériaux. Il peut superviser des activités d’extraction (graviers, granulats…) ou de transformation de matériaux (tuiles, béton…). Il peut également exercer dans des entreprises de production industrielle : il encadre la fabrication de produits destinés au gros œuvre (longrines, murs préfabriqués) ou au second œuvre (équipement électrique, plomberie).

 

La taille de l’entreprise :

  • Dans les grandes entreprises très hiérarchisées, le directeur d’exploitation occupe essentiellement des fonctions de direction de centre de profit, en qualité de chef d’établissement.
  • Dans des structures de petite et moyenne taille, il occupe souvent des fonctions plus opérationnelles (direction technique, commerciale) en binôme avec les ingénieurs de production.

 

L’organisation du/des sites de production :

Le directeur d’exploitation peut gérer un ou plusieurs sites simultanément. Dans ce cas, une part importante de ses activités est consacrée à l’homogénéisation des processus de production et à la mutualisation des ressources entre les sites (flux humains, machines, matériaux, entreposage). Enfin, il peut aussi être responsable de structures hybrides couplant des activités extractives et des activités de transformation industrielle sur un même site de production.

 

La présence ou non de l’entreprise à l’international :

Les directeurs d’exploitation peuvent entretenir des liens étroits avec l’international dans le cadre de leurs relations commerciales. Ils peuvent également être expatriés et encadrer à l’étranger un ou plusieurs sites de production. La connaissance d’une langue étrangère, voire idéalement de la langue locale et des pratiques culturelles, est alors nécessaire.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 60 et 120 k€ (selon la durée d’expérience, le niveau de responsabilité et la taille de l’entreprise)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Très bonne maîtrise des aspects techniques et des modes de fabrication des produits  (béton, granulats, préfabriqués)
  • Capacité à avoir une vision stratégique pour l’unité de production (planification à moyen et long termes, analyse de marchés…)
  • Excellente capacité à gérer de façon transversale un centre de profit
  • Connaissance des normes et réglementations en vigueur dans le domaine industriel (qualité ISO 9001, sécurité et conditions de travail : ISO 14001, environnement : OHSAS 18001…) et plus spécifiques à l’univers de la construction (qualité produit : béton)
  • Connaissance des techniques d’optimisation de process et d’amélioration continue de la production (AMEC, SMED, 5S)
  • Maîtrise des techniques de négociation à la fois commerciale (développement client) et sociale (gestion des partenaires sociaux et des revendications sociales)
  • Maîtrise d’au moins une langue étrangère lorsque l’entreprise est présente à l’international ou sollicite des prestataires ou des fournisseurs étrangers

 

Aptitudes professionnelles

  • Esprit entrepreneurial et d’innovation, car le directeur d’exploitation veille en permanence à la compétitivité de sa structure par rapport à la concurrence
  • Leadership et autorité afin de fédérer l’ensemble des équipes présentes sur le site pour atteindre les objectifs fixés
  • Sens de la stratégie et capacité à développer une certaine hauteur de vue pour décliner de façon opérationnelle la stratégie industrielle du site
  • Forte capacité d’organisation et réactivité car le directeur d’exploitation doit être capable de faire face à de nombreux imprévus et trouver les solutions adaptées
  • Capacité de communication, car il doit être capable de s’exprimer auprès d’interlocuteurs très variés : direction générale, clients, management opérationnel
  • Disponibilité, car le directeur d’exploitation gère les relations sociales et commerciales (au sein et en dehors de l’entreprise)
  • Mobilité géographique, car le directeur d’exploitation peut évoluer dans des organisations multisites ou se déplacer chez le client

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d’ingénieurs spécialisées dans le secteur de la construction (École des ponts Paris tech, École des mines, ESITC : École supérieure d’ingénieur des travaux de la construction…)
  • Écoles d’ingénieurs généralistes (Écoles polytechniques, Institut catholique des arts et métiers…) avec une spécialisation en gestion de la production ou dans le secteur de la construction (BTP, génie civil…)
  • Formation supérieure de type Bac +2 et 3 (DUT, licences professionnelles…) à Bac +5 et plus (master, mastère spécialisé…) en gestion de la production ou dans le secteur de la construction (BTP, génie civil…)

 

Durée d’expérience

Le poste de directeur d’exploitation se caractérise par de forts enjeux gestionnaires, managériaux et économiques pour l’entreprise. Il est ainsi confié en priorité à des cadres confirmés disposant d’au moins huit ans d’expérience dans l’encadrement de sites de production. 

 

Postes précédents (P-1)

  • Responsable de production
  • Directeur de travaux
  • Ingénieur commercial BTP

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises ou filiales de grands groupes spécialisés dans la production de matériaux (verre, ciment, granulats, plâtre) ou de produits dérivés (poutres, murs préfabriqués) dédiés au BTP
  • PME spécialisées dans la production de matériaux de construction (verre, ciment, granulats, plâtre)

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général
  • Directeur d’agence BTP
  • Directeur industriel (dans les grands groupes industriels)

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Directeur commercial
  • Directeur technique BTP
  • Ingénieurs commerciaux BTP
  • Ingénieurs d’études BTP
  • Responsables de production
  • Chefs de site : chefs de carrières, chefs de centrales à béton, chefs d’ateliers…
  • Services supports : acheteurs BTP, juristes BTP, ingénieurs QHSE BTP, ingénieurs matériel BTP, contrôle de gestion, services administratifs
  • Fournisseurs et sous-traitants
  • Organismes de contrôle technique et de certification
  • Acteurs publics et services déconcentrés de l’État (DRIRE, DDE…)
  • Clients

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur d’agence BTP (filiale, groupe de BTP…)
  • Directeur technique BTP
  • Directeur commercial BTP
  • Directeur d’un site de production plus important
  • Directeur industriel (production industrielle)

Mots-clés : métiermatériauxconstructionBTP