Chef d'exploitation en centrale nucléaire - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Production industrielle, travaux et chantier

lu 24 fois | publié le 21/09/2017

Chef d'exploitation en centrale nucléaire

Le chef d'exploitation en centrale nucléaire pilote l'exploitation des tranches nucléaires(1) de la centrale. Il met en œuvre les moyens techniques et humains nécessaires pour garantir en temps réel la sûreté des installations(2), la sécurité des personnes, la préservation de l'environnement et la réalisation du programme de production.

 

1 - Une tranche nucléaire est une unité de production nucléaire, comprenant un réacteur nucléaire fournissant de la chaleur à un circuit primaire, des générateurs de vapeurs assurant l'échange de chaleur entre le circuit primaire et le circuit secondaire, le circuit secondaire alimente en vapeur une turbine qui entraîne un alternateur, l'alternateur produisant de l'électricité débitée sur le réseau national.

2 - On désignera par « installations » l'ensemble des équipements, machines et matériels constituant la centrale nucléaire.

 

Activités principales

Conduite d'une ou de plusieurs tranche(s) nucléaire(s)

  • Réaliser l'évaluation quotidienne de l'état de sûreté des installations, notamment par le suivi des contrôles (contrôles des paramètres de fonctionnement en salle de commande, contrôles directs sur les installations réalisés par les techniciens d'exploitation...).
  • Évaluer l'opportunité de réduire la production d'électricité en fonction de l'évaluation de l'état de sûreté des tranches.
  • Contrôler l'état des équipements et installations et leur conformité avec les spécifications techniques d'exploitation.
  • Vérifier la disponibilité des matériels et des fonctions pour exploiter en toute sûreté.
  • Évaluer la pertinence et les risques des retraits d'exploitation (consignations) pour intervenir sur un équipement ou un matériel.
  • Contrôler en temps réel le respect des spécifications techniques et des règles de sûreté, effectuées par l'équipe de quart1 (réalisation effective des rondes de surveillance par exemple).
  • Fixer les priorités quotidiennes concernant l'exploitation.
  • Communiquer les objectifs de la journée à l'équipe conduite et à l'équipe projet Tranche en marche (représentant tous les métiers supports de la centrale).
  • Piloter en temps réel la réalisation du programme de production.
  • S'assurer du respect du programme de production d'électricité défini par le gestionnaire du réseau.

 

Traitement des événements et supervision des interventions sur les installations

  • Analyser la compatibilité des interventions de maintenance sur la journée, notamment par rapport au programme de production et au respect des spécifications techniques d'exploitation.
  • Évaluer l'opportunité de délivrer les autorisations pour les demandes d'interventions potentiellement à risques et suivre les délais de réalisation.
  • Définir les priorités journalières d'interventions de maintenance, en collaboration avec l'équipe de quart, en fonction de l'état des installations et de la connaissance des matériels.
  • Superviser le contrôle régulier des matériels de sauvegarde pour en garantir la disponibilité.
  • Poser un événement2, déterminer le degré d'importance de l'événement et autoriser la levée de l’événement3.
  • Gérer la résolution des événements les plus importants en matière de sûreté.
  • Autoriser les retraits d'exploitation et les régimes de consignations pour mettre les matériels et les équipements à disposition de la maintenance.

 

Déclenchement du plan d'urgence interne en cas d'accidents et/ou d'urgence

  • Assurer le rôle de chef de poste du commandement local en cas de déclenchement du plan d'urgence interne.
  • Alerter les membres de la Direction et solliciter les astreintes nécessaires.
  • Appliquer les procédures adéquates en cas d'accident pour maintenir les installations sans dégrader l'état de sûreté.
  • Transmettre à l'ingénieur sûreté nucléaire les informations sur la situation et les procédures appliquées pour que ce dernier effectue une analyse de la situation en lien avec celle du chef d'exploitation.
  • Organiser l'équipe de quart en conséquence.

 

Analyse des événements et participation aux actions d'amélioration des procédés

  • Participer aux analyses d'événements liés à l'exploitation des installations nucléaires.
  • Confronter le point de vue exploitation/conduite à celui de la sûreté lors de cette analyse, notamment avec l'ingénieur sûreté nucléaire.
  • Participer à la rédaction des comptes rendus d'événement.
  • Participer à la définition de la stratégie du service conduite et contribuer à l'optimisation des installations à partir d'une analyse des conditions d'exploitation.
  • Mettre en œuvre des démarches d'amélioration continue au sein de l'équipe conduite.
  • Prendre les dispositions nécessaires pour remédier aux causes de moindre rendement identifiées.
  • Contribuer au suivi du retour d'expérience exploitation/sûreté sur le site.
  • Participer aux groupes de travail transverses mis en œuvre au sein de la centrale.

 

Organisation de l'activité d'exploitation et management de l'équipe de conduite

  • Animer les réunions d'exploitation avec l'équipe projet Tranche en marche et négocier les conditions d'intervention des différents métiers support.
  • Organiser la relève avec le chef d'exploitation du quart suivant et transmettre les informations permettant de garantir la sûreté.
  • Animer la réunion de relève de l'ensemble de l'équipe de conduite pour confronter les informations reçues.
  • Organiser l'activité de l'équipe de conduite en fonction des priorités définies pour la journée et suivre la réalisation de ses missions.
  • Encadrer et motiver l'équipe de conduite.
  • Conduire les entretiens individuels et accompagner le développement des compétences des collaborateurs.

 

1 - L'équipe d'exploitation intervient en horaires postés afin d'assurer l'exploitation en continu. On appelle « équipe de quart » l'ensemble des salariés présents sur le site lors d'un poste de 8 heures.

2 - « Poser un événement » permet d'assurer la traçabilité d'un aléa survenu dans la disponibilité d'un matériel ou d'une fonction au cours de l'exploitation. L'historique de l'incident est alors capitalisé pour être analysé en termes de sûreté ou de disponibilité de l'outil de production.

3 - La « levée de l'événement » signifie que le matériel ou la fonction sont redevenus disponible suite à un traitement de l'anomalie (opération de maintenance fortuite par exemple).

 

Variabilité des activités

Le chef d'exploitation en centrale nucléaire assure l'ensemble de ces missions lorsque l'unité de production fonctionne (Tranche en marche) et lorsqu'elle est à l'arrêt (Tranche à l'arrêt, l'arrêt étant prévu ou fortuit). Cependant, lors des arrêts de tranche, les opérations de maintenance sont plus nombreuses et leur coordination plus complexe.

Dans les centrales nucléaires de taille importante, notamment lorsqu'il y a plusieurs unités de production, le chef d'exploitation peut être assisté d'un adjoint, qui assure généralement la partie plus technique des missions.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 55 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des techniques de production nucléaire d'électricité
  • Connaissance approfondie du fonctionnement de la centrale et des risques associés à l'exploitation nucléaire
  • Connaissance de l'environnement de l'exploitation afin de solliciter les bons interlocuteurs
  • Maîtrise des Spécifications Techniques d'Exploitation afin de les utiliser facilement
  • Maîtrise des logiciels internes permettant de gérer les demandes d'intervention
  • Capacités d'analyse et de diagnostic, permettant notamment de prioriser les actions de la journée en terme de maintenance ou de surveillance des installations
  • Compétences en management et en encadrement d'équipe afin d'accompagner le développement de son équipe et organiser l'activité au quotidien

 

Aptitudes professionnelles

  • Aptitude à l'encadrement et sens des responsabilités
  • Capacité d'organisation pour gérer le quotidien de l'exploitation
  • Rigueur et discipline pour respecter et faire respecter les nombreuses procédures et spécifications techniques dans le but de garantir la sûreté
  • Flexibilité afin de s'adapter à des horaires contraignants (astreintes, horaires décalés type 3x8)
  • Dynamisme, sang-froid et réactivité pour faire face rapidement aux imprévus
  • Résistance au stress, notamment lors de situations d'urgence, en cas d'incident ou d'accident
  • Sens du travail en équipe et aptitudes relationnelles pour gérer les relations
  • Capacité à communiquer efficacement au sein de différentes équipes (équipe conduite et équipe du projet Tranche en marche)
  • Aisance dans l'utilisation des outils de gestion (logiciel de retour d'expérience, tableur et traitement de textes)

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées en électronique, automatismes, mécanique ou thermodynamique (Centrale, Mines, Supélec, Arts et Métiers, ENSE3, Phelma, INSA...)
  • Écoles d'ingénieurs spécialisées en génie nucléaire (INSTN...)

 

Durée d’expérience

Le poste de chez d'exploitation en centrale nucléaire requiert a minima quatre à six ans d'expérience au sein d'une centrale nucléaire afin de bénéficier d'une connaissance approfondie des installations. Une expérience en management d'équipe est également indispensable. Toutefois de nombreux jeunes ingénieurs ont la possibilité d'intégrer des parcours au sein d'une centrale pour les amener à exercer ce métier. Les parcours sont très variés et dépendent des souhaits de la personne et des opportunités.

 

Postes précédents (P-1)

  • Opérateur cadre au sein de l'équipe conduite
  • Adjoint au chef d'exploitation
  • Ingénieur sûreté nucléaire
  • Ingénieur exploitation délégué au projet Tranche en marche

 

Qui recrute ?

  • EDF
  • E.ON (SNET)

 

Rattachement hiérarchique

  • Chef de service conduite
  • Directeur d'unité de production de la centrale nucléaire
  • Directeur adjoint en charge de la production

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Au sein de la centrale nucléaire, le chef d'exploitation est l'interlocuteur privilégié de l'ensemble des services de la centrale nucléaire pour l'exploitation des tranches et la production d'électricité. Il est notamment en relation avec :

  • L'équipe conduite composée d'une vingtaine de personnes en charge du pilotage de l'unité de production 24 heures sur 24.
  • Le chef de projet Tranche en marche et Tranche à l'arrêt.
  • Les métiers supports sur les projets Tranche en marche et Tranche à l'arrêt : maintenance mécanique et électricité, sécurité, radioprotection, logistique...
  • L'ingénieur sûreté nucléaire.
  • Les membres de la Direction.

 

En externe, il a essentiellement des relations avec le Comité opérationnel production et marché (COPM) qui fixe les objectifs de production de la centrale, en fonction des besoins émis par le gestionnaire du réseau de transport français (RTE, filiale d'EDF).

 

Evolution professionnelle (P+1)

Ce poste ouvre de réelles opportunités de développement de carrière dans le management :

  • Appui au chef de service conduite sur des missions transverses dans les domaines de l'environnement, la sécurité (incendie) ou des méthodes (capitalisation, retour d'expérience...).
  • Adjoint au chef de service Conduite d'une centrale nucléaire.
  • Chef de service Conduite d'une centrale nucléaire.

 

Des passerelles avec le métier de responsable d'exploitation dans les autres filières de production d'électricité (centrales thermiques et hydrauliques notamment) sont possibles après avoir suivi le cursus de formation spécifique mis en place par EDF.