Responsable comptable - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 130 fois | publié le 18/09/2017

Responsable comptable

Le responsable comptable produit et supervise les états financiers de l’entreprise, l’application des normes comptables, en relation avec les tiers. Veillant à la fiabilité des données recueillies, il participe au développement des outils décisionnels destinés au management.

Autres intitulés

  • Responsable administratif et comptable
  • Responsable administratif et financier
  • Responsable des comptabilités
  • Comptable unique
  • Office manager
  • Accounting manager
  • Chef comptable

 

Activités principales

Comptabilité générale

  • Superviser la saisie, le pointage et le lettrage des écritures comptables clients et fournisseurs.
  • Suivre les règlements clients et fournisseurs non affectés.
  • Contrôler, saisir et régler les notes de frais.
  • Assurer la comptabilisation des écritures de paie ou le transfert informatique du logiciel de paie vers la comptabilité.
  • Contrôler les écritures de TVA.
  • Contrôler l’envoi des différents relevés client.
  • Assurer la comptabilisation correcte des écritures d'immobilisation.
  • Analyser les comptes généraux de provisions, d'immobilisation et de haut de bilan en vue d'élaborer le dossier justificatif de la balance de fin d'année.
  • Calculer les provisions de fin d'année à intégrer au bilan.
  • Effectuer les écritures d'inventaires de fin d'année pour préparer les états financiers.

 

Comptabilité auxiliaire

Clients :

  • Ouvrir les comptes.
  • Suivre les opérations de facturation.
  • Contrôler les encaissements et les retards de paiement.
  • Assurer le reporting hebdomadaire des retards, par entité et en consolidé.
  • Participer aux clôtures mensuelles ou trimestrielles : calculer les provisions liées aux comptes.
  • Gérer les dossiers en procédure judiciaire (redressement judiciaire, liquidation?) pour la déclaration de créance.

 

Fournisseurs :

  • Saisir, contrôler et régler les factures.
  • Enregistrer des opérations comptables de trésorerie.
  • Gérer les immobilisations, préparer et saisir les fiches.
  • Analyser les factures manquantes par rapport aux commandes.
  • Participer aux clôtures mensuelles ou trimestrielles : calculer les provisions liées aux comptes.
  • Gérer les réclamations.

 

Comptabilité analytique

  • Définir le paramétrage de la comptabilité analytique adaptée à l'activité et aux analyses utiles aux dirigeants ou aux opérationnels.
  • Contrôler l'utilisation correcte des codifications analytiques lors de la saisie comptable.
  • Éditer des états d'analyses mettant en exergue les indicateurs et ratios utiles.

 

Bilan

  • Élaborer le bilan et le compte de résultat.
  • Calculer le résultat fiscal et l'impôt sur les sociétés.
  • Élaborer la liasse fiscale et les annexes.

 

Déclarations fiscales et sociales

  • Calculer et réaliser les liasses et les déclarations fiscales mensuelles et annuelles : IS (impôt sur les sociétés), TVA, TVS (taxe sur les véhicules de société), CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises), CFE (cotisation foncière des entreprises), DEB (déclaration d’échanges de biens), DES (déclaration d’échanges de services)
  • Établir les déclarations sociales mensuelles ou trimestrielles et les récapitulatifs annuels.

 

Suivi de la trésorerie

  • Assurer le rapprochement bancaire.
  • Suivre les BFR (besoins en fonds de roulement).
  • Mettre en place les relations quotidiennes avec les établissements bancaires.
  • Préparer les négociations des conditions bancaires et des demandes de financement.
  • Optimiser les paiements.
  • Établir les prévisions de trésorerie, suivre le crédit client et les retards de paiement.

 

Relations avec les commissaires aux comptes

  • Définir avec eux les plannings d'audit des comptes.
  • Justifier les principaux retraitements de clôtures des comptes.

 

Activités éventuelles

Administration du personnel

  • Établir ou faire établir les contrats de travail.
  • Suivre les congés payés des collaborateurs.
  • Transmettre les éléments variables des fiches de paie et les versements de salaires.

 

Administration des ventes

  • Mettre en place ou paramétrer un logiciel de gestion commerciale (facturation, ?) connecté à la comptabilité.
  • Établir et éditer les factures en liaison avec le service commercial.
  • Suivre les encaissements et les litiges clients.

 

Juridique

  • Rédiger les documents juridiques liés aux assemblées d'actionnaires ou d'associés et aux conseils d'administration.
  • Effectuer les formalités de dépôt des comptes.
  • Suivre les contentieux clients, fournisseurs ou sociaux.
  • Assurer une veille juridique et fiscale.

 

Système d’information comptable

  • Conduire des processus de migrations comptables (interfaces avec les autres SI).
  • Implémenter un progiciel ou une nouvelle version de logiciel.

 

Variabilité des activités

Le poste varie en fonction de la taille et de l'activité de l'entreprise ainsi que de la culture financière du dirigeant.

  • Dans une petite structure, le poste s'apparentera au poste de comptable unique, dont les tâches très diversifiées exigent une grande polyvalence ; la paie sera souvent sous-traitée à un cabinet extérieur d'expert-comptable ou un prestataire spécialisé.

 

S’il s’agit d’une PMI, il s’exercera dans la comptabilité industrielle.

  • Dans une structure moyenne dont le dirigeant possède une bonne maîtrise des enjeux financiers, le responsable comptable verra ses tâches concentrées sur les aspects comptables et fiscaux, la gestion administrative du personnel et la maîtrise des frais généraux.
  • Dans une entreprise plus importante, le responsable comptable sera assisté de plusieurs collaborateurs, aura des activités de management d’équipe (animation, formation, gestion), mettra en place un reporting analytique. Il sera déchargé de l'administration du personnel confiée à un responsable des ressources humaines ou un chef du personnel.

 

Selon son expérience et son autonomie technique, il pourra faire appel à un expert comptable extérieur pour la finalisation du bilan et les questions fiscales.

  • Dans un groupe, sa spécialisation portera sur un domaine spécifique, pour la holding et/ou les filiales : comptabilité générale, trésorerie, industrielle, frais généraux, clients, fournisseurs.

 

En liaison avec les filiales, le responsable comptable optimise les procédures comptables, les contrôles internes.

Il forme et anime le réseau des correspondants  comptables.

Il assure la consolidation ou pré-consolidation statutaire du groupe.

 

En qualité de référent technique, il conseille les opérationnels sur des problématiques telles que : l’évolution du système de gestion, une augmentation de capital, une fusion, une acquisition, une TUP (transmission universelle de patrimoine) 

  • En mission de transition ou d’intérim, il sera recherché pour des compétences spécialisées.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maitrise des normes comptables françaises et internationales (IAS/IFRS, UK-US GAAP)
  • Connaissance de la règlementation : LSF, SEPA, SOX
  • Connaissance de la fiscalité française
  • Maîtrise des outils informatiques et progiciels comptables
  • Anglais professionnel (oral, écrit)

 

Aptitudes professionnelles

  • Organisation, rigueur : observation des procédures, notamment vis à vis de l’administration fiscale, être garant du classement de tous les documents financiers
  • Esprit critique et de synthèse : restitution des données brutes, financières ou qualitatives, pour aider à la prise de décision des dirigeants
  • Résistance au stress : respect des délais imposés par l’administration fiscale et la direction, capacité à récupérer des données en temps voulu
  • Capacité à être polyvalent

 

Le profil

Diplômes requis

  • Masters spécialisés en CCA (comptabilité, contrôle, auditDiplômes comptables DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion)
  • Diplôme universitaire ou d’une école de commerce et de gestion complété par une formation ou option comptabilité-finance

 

Durée d’expérience

En général, une expérience de 3 à 5 ans minimum est demandée, de préférence en cabinet comptable. Un jeune diplômé peut cependant trouver des opportunités, même en PME-PMI et pour des missions d’intérim.

 

Postes précédents (P-1)

  • Collaborateur de cabinet d'expertise comptable
  • Adjoint au chef comptable
  • Comptable unique
  • Auditeur interne
  • Trésorier groupe

 

Qui recrute ?

  • Tous secteurs
  • Petites et moyennes entreprises
  • Groupes et filiales de groupes

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Services : tous (contrôle de gestion, juridique, commercial, production, administration des ventes, technique, éventuellement paie)
  • Directeur administratif et financier ou directeur comptable (si rattachement hiérarchique au responsable site/entité)
  • Tous les salariés

 

Externes :

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable administratif et comptable
  • Directeur des comptabilités
  • Responsable administratif et financier
  • Responsable service comptabilité et paie groupe

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le métier de responsable comptable a tendance à s’externaliser au sein de cabinets comptables, de centres de services partagés des groupes, ou sur des missions de transition ou d’intérim, ce qui permet  à l’entreprise de réduire les coûts de fonctionnement des fonctions supports, de gagner en expertise et de pouvoir déléguer des responsabilités.

Il englobe de plus en plus les activités de consolidation ou pré-consolidation, les organisations se développant au plan mondial (fusions, acquisitions).

Avec la mise en œuvre des normes IFRS dans les entreprises, la maîtrise de l’anglais est nécessaire, même pour une comptabilité en normes françaises.

Enfin, le métier se rapproche de plus en plus du contrôle de gestion (reporting, analyse des écarts, explication des comptes).