Directeur du patrimoine immobilier - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 40 fois | publié le 18/09/2017

Directeur du patrimoine immobilier

Le directeur du patrimoine définit avec la direction générale la politique immobilière de l’entreprise et met en œuvre les différents moyens nécessaires à l’optimisation et à la valorisation du patrimoine immobilier dont il a la charge.

Autres intitulés

  • Directeur immobilier
  • Directeur de la gestion immobilière

 

Activités principales

Définition de la stratégie immobilière

  • Participer avec la direction générale à la définition de la stratégie de développement du patrimoine en veillant à la rentabilité économique des opérations.
  • Définir avec la direction générale la politique locative de l’entreprise et piloter sa mise en œuvre opérationnelle.

 

Audit et conseil

  • Réaliser des audits de portefeuilles immobiliers.
  • Édicter et contrôler les normes et règlementations (techniques, environnementales, juridiques...) qui s’imposent dans le domaine immobilier.
  • Conseiller la direction générale en matière d’acquisition, cession, prise de bail.
  • Apporter un appui ponctuel aux occupants sur l’organisation des sites.
  • Effectuer une veille fiscale et juridique, suivre les évolutions du marché de l’immobilier.

 

Pilotage du service

  • Répartir les moyens financiers et humains pour répondre aux besoins des occupants et aux obligations liées au bail.
  • Encadrer, animer, coordonner l’activité d’une équipe de gestionnaires immobiliers, de techniciens et d’experts immobiliers.
  • Superviser les activités des prestataires et s’assurer du respect du cahier des charges en termes de qualité de service, de coût et de délais.
  • Assurer le suivi des indicateurs d’activité.
  • Suivre les dépenses d’investissement et d’entretien et effectuer le reporting auprès de la direction générale.

 

Administration du patrimoine immobilier

  • Garantir la mise en œuvre opérationnelle de la politique immobilière par la maîtrise des dispositions juridiques et fiscales en vigueur (autorisations d’urbanisme, plan d’occupation des sols, etc.).
  • Établir le budget prévisionnel.
  • Produire des données fiables et régulières sur l’état du patrimoine immobilier.
  • Piloter les opérations d’acquisition-cession, rénovation-entretien, mise aux normes du patrimoine immobilier.
  • Coordonner les activités de prise de bail : recherche de locaux, gestion des baux en cours (paiement des loyers et des charges).
  • Planifier et conduire les opérations de réaménagement-déménagement des espaces de travail.
  • Garantir la sécurité sur les sites et la qualité des prestations délivrées et des services rendus aux occupants.

 

Gestion locative

  • Participer à la définition de la politique des loyers et la mettre en œuvre.
  • S’assurer du meilleur taux d’occupation.
  • Assurer le suivi et l’arbitrage de la régularisation annuelle des charges locatives et le réajustement annuel des provisions.
  • Assurer le suivi des indicateurs d’activités : vacances, impayés.
  • Gérer les contentieux.

 

Entretien, maintenance et assistance à la maîtrise d’ouvrage

  • Participer, en relation avec la direction du développement, à l’élaboration et à la validation des programmes annuels ou pluriannuels de développement et de valorisation du patrimoine (travaux neufs, acquisition-amélioration, réhabilitation, entretien).
  • Piloter les opérations depuis la conception jusqu’à la réception des chantiers : estimation des coûts, rédaction du cahier des charges, lancement des appels d’offres et choix des prestataires.
  • Assurer le suivi de l’exécution des programmes de travaux réalisés par les prestataires en veillant au respect des délais, des budgets et de la qualité des travaux.
  • Élaborer le plan d’entretien et le plan énergétique dans un souci d’optimisation et de valorisation du bâti.
  • Organiser et conduire les opérations de maintenance et d’entretien dans le respect du budget prévisionnel.
  • Gérer et renégocier les contrats d’entretien.
  • Suivre la gestion des sinistres et des dommages et être en relation avec les occupants et les assureurs.

 

Activités éventuelles

  • Assurer l’animation fonctionnelle du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l’entreprise (CHSCT).
  • Mettre en œuvre et suivre les relations avec les collectivités locales, les instances représentatives de locataires, les DDE (Directions départementales de l’équipement), les préfectures...

 

Variabilité des activités

Le poste dépend des caractéristiques du patrimoine à gérer (nombre de sites, superficie, localisation, nature et technicité des bâtiments), mais aussi de sa fonction.

  • Le directeur du patrimoine immobilier d’exploitation gère l’ensemble des actifs immobiliers ainsi que le portefeuille locatif d’exploitation de l’entreprise dans un souci d’optimisation des coûts et de valorisation du patrimoine.
  • Le directeur du patrimoine immobilier locatif définit et assure la mise en œuvre de la stratégie patrimoniale locative. Il mène des opérations de maintenance, de développement et de valorisation du patrimoine de manière à obtenir le meilleur rendement locatif possible.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 42 et 55 k€ (et plus selon la taille de la structure et du patrimoine géré)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Capable d’élaborer une stratégie et d’anticiper sur l’évolution des missions des entreprises
  • Compétences managériales pour assurer l’encadrement des équipes de gestion
  • Compétences en finance et gestion budgétaire
  • Connaissance en droit de l’habitat (loi SRU...), droit de l’immobilier
  • Connaissances techniques en matière d’immobilier, de sécurité ou d’hygiène

 

Aptitudes professionnelles

  • Aptitude à organiser le travail en équipe afin d’optimiser les ressources humaines disponibles
  • Aptitude à communiquer tant en interne que sur le plan commercial pour faire comprendre les enjeux
  • Capacité de négociation avec les prestataires multiples

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formations de niveau Bac +5 : master 2 en droit, immobilier, aménagement, management de l’immobilier, en urbanisme
  • Écoles d’architecture
  • Écoles de commerce et de gestion
  • Écoles d’ingénieurs

 

Durée d’expérience

Les entreprises recherchent surtout des cadres expérimentés avec au moins 10 à 15 ans d’expérience.

 

Postes précédents (P-1)

  • Directeur du développement
  • Chef de service juridique dans l’immobilier
  • Gestionnaire de portefeuille immobilier (property manager)
  • Ingénieur travaux/maintenance
  • Responsable des services généraux
  • Responsable entretien/maintenance/technique

 

Qui recrute ?

  • Entreprises avec un parc immobilier de taille importante (assurances, mutuelles, banques...)
  • Propriétaires publics (État, régions, départements, communes)
  • Etablissements publics (universités, hôpitaux...)

 

Rattachement hiérarchique

  • Direction générale
  • Direction administrative et financière

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Direction du développement durable
  • Service juridique
  • Service financier
  • Assureurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur immobilier dans une structure disposant d’un patrimoine immobilier de plus grande envergure
  • Directeur général de société immobilière
  • Secrétaire général

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

La fonction immobilière a sensiblement évolué ces dernières années, avec les crises économiques et financières des années 2000, la hausse des prix de l’immobilier... Les utilisateurs portent une attention accrue aux performances de la fonction immobilière. L’entrée en vigueur du protocole de Kyoto (2005) et la mise en place progressive du Grenelle de l’environnement (2010) marquent par ailleurs le début d’une véritable révolution verte dans le secteur immobilier. À cette préoccupation environnementale s’ajoute la dimension sociétale du bien-être au travail (RSE).

La fonction immobilière n’est donc plus uniquement considérée comme une fonction support mais bien comme un élément de la stratégie d’entreprise.

Les sociétés foncières se sont ainsi emparées des enjeux environnementaux et sociétaux et intègrent depuis peu ces dimensions dans leurs stratégies de développement et de valorisation du patrimoine locatif. Les directeurs de patrimoine immobilier entretiennent des relations fonctionnelles avec les directions du développement durable mises en place il y a une dizaine d’années. Leurs compétences s’étendent ainsi à l’environnement de travail dans son ensemble.

En entreprise, alors que la fonction immobilière incombait il y a quelques années aux directeurs juridiques ou financiers, les directions immobilières se sont structurées et renforcées au sein de la plupart des grandes entreprises et des établissements publics et le directeur de patrimoine participe désormais aux comités de direction.

Son périmètre d’activité s’étend d’une gestion technique du patrimoine à une gestion du portefeuille immobilier de l’entreprise, conduisant ainsi à privilégier les activités stratégiques et à favoriser l’externalisation des services immobiliers pour lesquels il existe un marché mature.

Mots-clés : métiergestion immobilièreimmobilier