Directeur administratif et financier / DAF - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 216 fois | publié le 18/09/2017

Directeur administratif et financier / DAF

Le directeur administratif et financier (DAF) est garant de la bonne gestion administrative et financière de l’entreprise. Il contrôle la bonne exécution de la stratégie et des procédures définies avec la direction générale et coordonne les services dont il a la charge.

Autres intitulés

  • Secrétaire général
  • Directeur général finance
  • Directeur général finance et administration
  • Directeur général adjoint finance et RH
  • Directeur administratif, comptable, financier et informatique

 

Activités principales

Management des équipes en charge des activités suivantes 

  • Comptabilité, trésorerie, fiscalité, contrôle de gestion, audit, droit, ressources humaines, communication, système d’information, services généraux, achats

 

Gestion administrative

  • Définir les principales orientations des systèmes de contrôle.
  • Mettre en place les procédures de gestion et les indicateurs nécessaires au suivi des activités et au reporting à la direction.
  • Veiller au respect des procédures et des délais.

 

Comptabilité, contrôle de gestion, reporting

  • Garantir la fiabilité des comptes de l'entreprise et l'établissement des documents financiers et comptables en conformité avec la législation.
  • Superviser la consolidation des données financières et faire appliquer les normes comptables françaises et internationales (IFRS).Superviser le contrôle de gestion dans ses missions et la préparation des résultats.
  • Élaborer le budget et le plan de l'entreprise en conformité avec les choix stratégiques de l'actionnaire et de la direction générale.

 

Trésorerie, crédit, recouvrement, relations bancaires

  • Élaborer les plans de financement de l'entreprise et valider les budgets de trésorerie répondant aux  besoins de financements externes.
  • Suivre la situation de la  trésorerie, analyser les écarts constatés par rapport aux prévisions.
  • Définir et suivre la politique de crédit en collaboration avec la direction commerciale.
  • Rechercher le concours des banques et le soutien des investisseurs, adapter les encours à l'évolution des marchés financiers.
  • Gérer le patrimoine mobilier et immobilier.

 

Droit des affaires, fiscalité

  • Organiser les conseils d'administration, les assemblées générales dans le respect des obligations légales.
  • Coordonner les conseils juridiques dans les dossiers spécifiques (fusion, acquisition, etc.).
  • Contrôler les engagements juridiques de l'entreprise (assurances, sous-traitance,…) en centralisant et validant l'ensemble des contrats établis.
  • Veiller au respect de la législation, assurer une veille juridique, conventionnelle.
  • Valider les choix fiscaux avec les experts (fiscaliste, commissaire aux comptes, auditeur), assurer les relations avec les services fiscaux.
  • Superviser le règlement des contentieux.

 

Activités éventuelles

Ressources humaines

  • Etre le garant du respect des obligations sociales et de la législation en vigueur. Assurer une veille juridique.
  • Superviser les services administratifs du personnel (paie, contrats de travail, dossiers du personnel).
  • Superviser les recrutements, la gestion de carrière, la formation.
  • Mettre en place la politique de rémunération en liaison avec les directeurs opérationnels.
  • Gérer les relations avec les instances représentatives du personnel.

 

Système d’information, organisation, procédures

  • Définir les besoins et moyens nécessaires à l'optimisation des systèmes d'information et de gestion.
  • Piloter l'implantation de nouveaux outils de gestion, type ERP.

 

Communication

  • Définir et mettre en œuvre la stratégie de communication institutionnelle.
  • Garantir la fiabilité des informations financières.
  • Assurer les relations avec les autorités de régulation.

 

Achats

  • Superviser le service Achats en charge de la centralisation des commandes.
  • Appuyer les opérationnels dans les négociations avec les fournisseurs.

 

Services généraux

  • Négocier les contrats importants des prestations centrales ou externalisées (téléphonie, entretien, fournitures…).
  • Mettre en place des outils de gestion visant à réduire les coûts des services généraux.
  • Gérer les travaux de rénovation des locaux.

 

Audit interne

  • Superviser les missions d'audit interne des services de l'entreprise.

 

Variabilité des activités

Selon la taille de l’entreprise, le niveau d’autonomie accordé par la maison mère à une filiale, le nombre d’établissements, l’importance de l’équipe encadrée.

  • Plus l’entreprise est importante et les équipes nombreuses et composées de cadres, plus le rôle du DAF sera concentré sur l’animation des équipes et leur pilotage.
  • Plus l’entreprise est petite, plus il aura des missions opérationnelles, gérant personnellement l’essentiel des sujets financiers, juridiques, administratifs, en tant que « bras droit » du dirigeant qui se réserve les responsabilités commerciales et techniques.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 45 et 70 k€ + variable

(Elle peut être plus faible dans les PME-PMI, certains secteurs, certaines régions.)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissances en finance, comptabilité, droit (social, des affaires), fiscalité, audit, contrôle de gestion
  • Anglais indispensable : les entreprises peuvent être des filiales de groupes étrangers ou posséder des filiales à l'étranger
  • Management transversal et hiérarchique des équipes

 

Aptitudes professionnelles

  • Pragmatisme : savoir être en adéquation avec les objectifs et les contraintes spécifiques de l’entreprise
  • Capacité à dialoguer et négocier avec tous les services et avec les fournisseurs
  • Aptitude à gérer des sujets très différents, grandes capacités d'organisation, d’adaptation et de réactivité
  • Capacité à anticiper les conséquences économiques et financières des activités quotidiennes
  • Disponibilité, grande capacité de travail : savoir résoudre les problèmes quotidiens, suivre l'évolution des dossiers en cours, gérer les dossiers conjoncturels

 

Le profil

Diplômes requis

  • Bac + 5 minimum en gestion, économie, droit (des affaires de préférence), ressources humaines, finance-comptabilité (DCG/DECF, DSCG/DESCF, expertise comptable), contrôle-comptabilité-audit
  • Écoles de commerce et de gestion, option comptabilité finance
  • IEP (institut d’études politiques) section économique et financière
  • Écoles d’ingénieurs complétées par une formation en gestion

 

Durée d’expérience

Ce type de poste n’est généralement pas ouvert aux débutants, une expérience de 5 ans constitue un minimum requis. La taille de l’entreprise, son activité ou le secteur, son modèle économique sont à prendre en compte. Une expérience en cabinet d’audit est appréciée.

 

Postes précédents (P-1)

  • Responsable administratif et comptable ou financier
  • Contrôleur de gestion
  • Auditeur ou contrôleur interne
  • Manager confirmé dans un cabinet d’audit
  • Directeur comptable
  • Directeur financier adjoint
  • Responsable due diligence (audit des flux financiers et analyse des risques financiers)

 

Qui recrute ?

  • Entreprises moyennes ou grandes de tous secteurs
  • Filiales de groupes

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général (DG)
  • Président-directeur général (PDG)
  • Directeur financier groupe
  • Double rattachement : Directeur général filiale et directeur financier groupe

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Toutes les directions fonctionnelles et opérationnelles

 

Externes :

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur général en charge des finances
  • Directeur général
  • Directeur financier
  • Consultant en gestion et finance d’entreprise

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le directeur administratif et financier (DAF) a de plus en plus de responsabilités comptables et financières : la performance de l’entreprise se mesure principalement par sa rentabilité financière : ses « revenus » qui sont les produits de son chiffre d’affaires et des cessions de ses actifs, sont traduits dans les états financiers et constituent des indicateurs majeurs pour les analystes financiers et les investisseurs.

L’optimisation des financements et des investissements auprès des banques représente une des principales missions.

De plus en plus, il possède une culture des affaires : il participe au pilotage de projets  stratégiques (fusion, croissance externe, cession d’actifs).

Parallèlement, la maîtrise des  risques se renforce et a un impact sur ses missions : pertinence des outils d’aide à la décision, contrôle du respect des processus internes, planification budgétaire, sécurisation des SI.

Les missions de management de transition se développent, notamment dans la conduite du changement.

Les entreprises recherchent de plus en plus des DAF proches des opérationnels, connaissant les problématiques du terrain, exerçant un rôle de conseil (RH, organisation, SI,…).

Mots-clés : administrationmétierdaf