Chef de projet en conduite du changement (assurance) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 34 fois | publié le 17/10/2017

Chef de projet en conduite du changement (assurance)

Le chef de projet en conduite du changement est susceptible d’intervenir dans toute situation qui engage une démarche de transformation et à tout niveau de son déploiement : lors d’un projet de réorganisation générale visant une dynamisation du fonctionnement et une restructuration lourde ; ou encore au niveau d’une entité de taille plus restreinte, dont la nature et/ou le périmètre d’activités évolue, et pour laquelle une redéfinition de l’organisation, une amélioration ou refonte des processus existants est nécessaire.

Autres intitulés

  • Chef de projet en organisation
  • Organisateur

 

Activités principales

Démarche d’exploration préalable à l’élaboration du projet de changement

  • Participer à la phase amont des projets en identifiant des dysfonctionnements liés à l’organisation, aux processus, à la communication… et en réalisant des diagnostics socio-organisationnels.
  • Comprendre les besoins de l’organisation.
  • Réaliser des audits pour apprécier les risques (opérationnels, financiers, humains, techniques) pouvant compromettre la réussite du projet envisagé.
  • Envisager divers scénarios pour repérer les sources créatrices d’opportunités.
  • Participer à la définition des objectifs stratégiques du changement.
  • Vérifier que le projet organisationnel soit en adéquation avec les différents aspects de la stratégie de l’entreprise (structure, système de gestion et d’information, technologie, culture, style de management) et proposer un cadrage clair du projet, ainsi qu’une méthodologie d’accompagnement.
  • Rédiger un cahier de charges définissant les objectifs d’un projet, les besoins en ressources (humaines, matérielles), les principales étapes, ainsi que les actions d’accompagnement du changement (outils et plan de formation…).

 

Gestion et mise en œuvre du projet de changement

  • Piloter le projet et suivre la progression des différentes séquences du changement.
  • Coordonner l’activité des parties prenantes en les informant et en les impliquant dans toutes les étapes du projet.
  • Appliquer les solutions préconisées notamment en termes de nouveaux procédés et processus.
  • Veiller au lien de cohérence entre processus et objectifs et ajuster en cas de besoin.
  • Mesurer les résultats et effectuer un reporting régulier auprès de la direction.

 

Accompagnement des acteurs lors de la mise en œuvre de projets de changement

  • Préparer et animer des ateliers à des fins de sensibilisation, en repérant les freins de toute nature, notamment les éventuelles réticences des collaborateurs, et en suscitant l’adhésion au changement.
  • Accompagner les différents acteurs dans l’apprentissage organisationnel.
  • Former les collaborateurs aux nouveaux outils et méthodes.
  • Former les managers aux méthodes de gestion et d’accompagnement du changement.

 

Veille méthodologique et technique

  • Assurer une veille permanente de l’évolution des méthodes et outils d’organisation.

 

Variabilité des activités

Les activités constitutives de la conduite du changement peuvent varier en fonction du projet en lui-même, mais aussi en fonction de la taille de l’entreprise, de la place octroyée à la transformation dans la culture de l’entreprise, du service auquel la conduite du changement est rattachée.

– Dans les sociétés d’assurance ayant fait le choix de créer un service dédié à l’accompagnement de la conduite du changement, l’ensemble des activités inhérentes au métier y demeurent concentrées. L’équipe est amenée à intervenir sur une grande diversité de projets de transformation : d’une part, les projets de (ré)organisation transversaux ; d’autre part, les projets qui affectent les différentes fonctions de l’entreprise. Les différentes directions métiers deviennent les clients internes du pôle conduite du changement.

– Les sociétés d’assurance ne disposant pas d’un service dédié proposent une distribution de la fonction directement au sein des entités. Les projets contenant une dimension organisationnelle sont gérés par les directions et services qui en sont concernés.

– Dans certaines sociétés d’assurance, les équipes de la conduite du changement jouent également un rôle d’interface entre l’échelon national et régional. Il s’agit, dans ce cas de figure, de transposer à la réalité du terrain les mesures impulsées par l’entité centrale.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 50 k€

Cadre confirmé : entre 50 et 100 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de l’entreprise…)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtriser les méthodes et les outils de la conduite du changement
  • Maîtriser la méthodologie de gestion de projet
  • Maîtriser la démarche qualité
  • Avoir une connaissance des métiers de l’entreprise
  • Connaître l’outil informatique

 

Aptitudes professionnelles

  • Capacité à travailler en mode projet et en équipe pluridisciplinaire
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Autonomie
  • Capacité d’adaptation
  • Sens de la communication et de la pédagogie
  • Discrétion et confidentialité
  • Force de proposition et de conviction

 

Le profil

Diplômes requis

  • Master 2 avec spécialisation en conduite du changement, en management des organisations, en management des processus
  • Master 2 en gestion de projets
  • Master dans le domaine assurantiel
  • Bac +4/5 Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE)
  • Diplôme d’école d’ingénieurs
  • Diplôme d’école de commerce

 

Durée d’expérience

Plusieurs années d’expérience (deux ans minimum) professionnelle sont requises pour accéder au poste de chef de projet en conduite du changement. Les stages et les filières de formation en alternance facilitent l’accès à ce type de poste.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Toutes les sociétés d’assurance
  • Les cabinets de conseil

 

Rattachement hiérarchique

  • Direction générale
  • Direction de l’Organisation
  • Direction des Risques et de la Qualité
  • Direction de l’Expérience Client
  • Direction de la Performance
  • Direction Distribution Assurance

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Département Qualité et Processus
  • Direction des Ressources Humaines
  • Direction des Systèmes d’Information (DSI)
  • Comité d’entreprise
  • Toutes les Directions Métiers

 

Externes :

  • D’autres entreprises en benchmark

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable RH
  • Responsable Méthodes et Process
  • Directeur de service Organisation et conduite du changement

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

La conduite du changement est particulièrement réceptive aux mutations structurelles et environnementales dont sont tributaires les entreprises et qui les affectent à tous les niveaux.

Les sociétés d’assurance sont en permanence soumises à d’importantes évolutions. Face à des transformations d’ampleur – évolutions règlementaires, disruptions numériques et déploiement des fonctionnalités digitales, exigences d’innovation –, elles se montrent proactives et engagent des projets de modernisation.

Aussi, les systèmes d’organisation sont de plus en plus sensibles à la dimension humaine. Désormais, les collaborateurs sont perçus comme des ressources dont dépend la réussite d’un projet de changement. Les évolutions dans le domaine de l’assurance mettent également au centre des préoccupations la satisfaction client, avec un effort d’amélioration de son parcours, de son expérience relationnelle avec son assureur.

La forte concurrence intrasectorielle, l’instabilité et la complexité de l’environnement (à la fois interne et externe) des entreprises et enfin la prépondérance croissante du facteur humain font de l’activité de conduite du changement un impératif pour les sociétés d’assurance. Aussi, le métier de la conduite du changement est désormais internalisé avec une tendance à la création d’un service spécifique.

La succession accélérée des changements touche également les métiers du management. En effet, les managers sont de plus en plus associés à la conduite du changement et sont amenés à la déployer eux-mêmes auprès de leurs équipes. Il ne s’agit pas de se substituer aux professionnels de la conduite du changement, mais d’une évolution concomitante des pratiques et activités de ces deux métiers.