Chargé de développement (sanitaire et social) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 83 fois | publié le 18/09/2017

Chargé de développement (sanitaire et social)

Le chargé de développement a pour mission de rechercher des financements, mécénats et subventions pour permettre à l’association de consolider ses projets existants et d’en développer d’autres.

Autres intitulés

  • Responsable du développement et des partenariats
  • Chargé de mission développement
  • Chargé d’études développement
  • Responsable du développement

 

Activités principales

Contribution à la mise en œuvre ou à la coordination de nouveaux projets

  • Monter des groupes de travail avec les directeurs et responsables afin d’élaborer des projets innovants qui ne seraient pas financés dans le budget de fonctionnement de la structure.
  • Piloter et mettre en œuvre l’ingénierie sociale des projets à travers l’animation des échanges externes et internes sur ces sujets.
  • Travailler avec différents experts, partenaires et personnes conseil pour élaborer les projets.
  • Réaliser des études économiques.
  • Préparer le dossier de manière à permettre les arbitrages par la direction générale et le conseil d’administration.
  • Rédiger un pré-projet.

 

Recherche de financement, mécénats et subventions

  • Contribuer à l’identification des donateurs et des donateurs potentiels.
  • Qualifier le profil des donateurs et des donateurs potentiels.
  • Suivre et fidéliser les partenaires.
  • Analyser les opérateurs présents sur le territoire (création d’annuaires de contacts, mise en place d’enquêtes qualitatives, conduite d’entretiens).
  • Définir et mettre en œuvre la communication envers les cibles (fondations, entreprises, collectivités locales, particuliers, etc.).
  • Participation au développement des partenariats stratégiques.
  • Proposer de nouvelles orientations de cibles au regard des résultats des recherches menées.
  • Rédiger les rapports, les comptes rendus de visite, organiser les plannings de rencontre avec les grands donateurs et entreprises.
  • Organiser des rencontres directement avec les donateurs et la direction générale.

 

Suivi des projets en phase pilote

  • Rédiger les projets et/ou conventions.
  • Assurer le montage financier des opérations et le suivi administratif.
  • Coordonner les actions des intervenants, réaliser les points d’avancement.
  • Faire le bilan des projets et préparer les actions en vue d’une reconduction des actions.
  • Assurer la promotion des réalisations vis-à-vis des donateurs et partenaires.
  • Créer et actualiser les outils de reporting et de gestion.

 

Variabilité des activités

Les activités du chargé de développement peuvent également comprendre des actions de commercialisation des produits fabriqués par les ESAT (étude de marchés, prospection, promotion, participation à des salons, relations commerciales, etc.).

Le poste de chargé de développement peut, en fonction de l’organisation et de la taille de la structure, ne comprendre que l’aspect développement de projet ou que l’aspect recherche de financement. Dans certaines structures, la composante communication vis-à-vis des prospects et des donateurs peut être prise en charge par un autre service.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 30 k€

Jeune cadre : entre 30 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 50 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de l’entreprise, convention collective de la branche…)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissance du secteur sanitaire et/ou médico-social
  • Techniques de réalisation d’études économiques
  • Techniques d’animation de groupe
  • Ingénierie de gestion de projets innovants
  • Gestion de budget
  • Techniques de prospection commerciale (qualification de prospect, techniques commerciales)
  • Communication institutionnelle

 

Aptitudes professionnelles

  • Forte appétence pour le social et son environnement
  • Rigueur et qualités de gestionnaire pour assurer un suivi de projet efficace
  • Bonnes capacités rédactionnelles et de communication afin de proposer une offre attractive pour des donateurs
  • Ouverture et curiosité d’esprit pour être capable de se projeter dans l’avenir afin de cerner les évolutions des besoins des bénéficiaires
  • Capacité à manager des projets transverses
  • Force de décision et de conviction, afin de faire avancer les projets et de convaincre en interne du bien-fondé de ses choix
  • Créativité, afin d’apporter de nouvelles idées et pouvoir gérer des projets innovants
  • Qualités d’analyse et de synthèse, pour convaincre le conseil d’administration du bien-fondé des projets
  • Sens du travail en équipe, pour dialoguer positivement en interne avec l’ensemble des services concernés

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac +3 (licence ou licence professionnelle)
  • Formation de niveau Bac +5 (master) spécialisée si possible en ingénierie de projet, communication, gestion des établissements sanitaires et sociaux, économie, gestion
  • École de commerce
  • IEP

 

Durée d’expérience

Ce poste s’adresse principalement à de jeunes cadres possédant une expérience dans le secteur associatif ou mécénat d’entreprise.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Établissement de santé : hôpital, clinique, centre de rééducation…
  • Établissement/service social ou médico-social : IME, FAM, MAS, CMPP, EHPAD, SPASAD, etc.
  • Association regroupant plusieurs établissements/services sanitaires, sociaux ou médico-sociaux

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Direction générale
  • Direction marketing
  • Direction financière
  • Direction médico-sociale
  • Contrôle de gestion

 

Externes :

  • Autres établissements du secteur
  • Entreprises et fondations
  • Représentants de l’État et des collectivités locales (municipalités, conseil régional)

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable d’établissement
  • Directeur de projets innovants

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le poste de chargé de développement est un poste qui s’est développé récemment dans ce secteur avec le besoin de diversification des sources de financement et de mutualisation d’infrastructures. La nécessité de mener des projets transverses au sein d’associations possédant des structures nombreuses a renforcé la composante montage de projet en lien avec la recherche de financement.

Mots-clés : métiersocialpartenariatssantémédico-socialsanitaire