Auditeur interne - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 594 fois | publié le 18/09/2017

Auditeur interne

L'auditeur interne a pour mission d'aider l'entreprise à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systématique et méthodique, ses processus de management des risques et de contrôle interne, son organisation, et en faisant des propositions pour renforcer son efficacité.

Activités principales

Respect et efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques

  • Recenser les risques et les procédures de contrôle du groupe.
  • Contrôler la pertinence et l’application de ces procédures par la réalisation d'audits.
  • Élaborer des recommandations pour en améliorer l’efficacité.
  • Évaluer l'efficacité du contrôle interne nécessaire à l'établissement des comptes de l'entreprise et à la performance opérationnelle en accord avec les obligations légales et les exigences des actionnaires.

 

Définition du plan d'audit

  • Analyser les structures financières et les schémas organisationnels de l'entreprise ainsi que les données externes pour identifier et évaluer les risques financiers comptables et organisationnels.
  • Établir le plan annuel d'audit et les orientations stratégiques de l'audit des filiales.

 

Réalisation des missions d'audit

  • Préparer la mission par la définition précise de l'objectif et du programme de travail correspondant.
  • Intervenir dans le site ou les départements concernés par le biais de différentes méthodes : observation, dialogue avec les collaborateurs concernés sur leurs méthodes et leurs travaux quotidiens, tests….
  • Établir des constats sur les méthodes utilisées, la formalisation des procédures, et leurs conséquences sur la maîtrise des risques. Le cas échéant concevoir des actions correctrices.
  • Identifier et préconiser des pistes d’améliorations afin d’optimiser les process.
  • Valider ces constats et actions avec le responsable du site audité.
  • Rédiger le rapport de synthèse de la mission.

 

Activités éventuelles

Ponctuellement, les auditeurs internes peuvent, en dehors de leurs missions d’audit, accompagner les opérationnels dans la mise en place de nouvelles procédures. Ils peuvent notamment animer des formations à de nouveaux outils de gestion, assurer le transfert de compétence de la culture du contrôle interne, ou opérer une mission d'évaluation des organisations internes pour optimiser le fonctionnement.

Les auditeurs internes peuvent aussi mener des audits juridiques. Ces missions consistent à faire la revue de tous les contrats de l'entreprise signés et en cours vis-à-vis des fournisseurs, prestataires de service…, évaluer l'engagement financier correspondant et évaluer les risques juridiques éventuels pour non-conformité des obligations.

 

Variabilité des activités

La nature des missions varie selon le rattachement hiérarchique : lorsque l'audit interne dépend de la direction générale, les missions sont plus variées, moins centrées sur l'analyse des comptes et des flux financiers.

Lorsque le rattachement hiérarchique est la direction financière, les missions sont centrées sur l'audit de sécurité des flux financiers des filiales ou des analyses de rentabilité.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 30 et 40 k€

Jeune cadre : entre 40 et 50 k€

Cadre confirmé : entre 50 et 80 k€ et plus pour le responsable de l’audit interne

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des techniques d'audit fondées sur les normes professionnelles : planification, vérification, conclusion
  • Maîtrise des techniques de management de projet
  • Connaissance des risques de l’entreprise
  • Connaissances en comptabilité générale et analytique
  • Anglais
  • Bonne connaissance de l’ensemble des métiers de l’entreprise : les entreprises recherchent désormais des auditeurs internes ayant une vue d’ensemble de l’entreprise
  • Maitrise des systèmes d’information de l’entreprise

 

Aptitudes professionnelles

  • Capacités d'encadrement et d'animation d'équipe pour le directeur de l’audit interne
  • Rigueur pour justifier et documenter chaque constat
  • Aisance relationnelle et aptitude au travail en équipe
  • Esprit d'initiative, capacité à proposer des recommandations afin d’améliorer les process existants
  • Disponibilité et forte capacité de travail
  • Curiosité et sens critique développé dans la recherche d'approfondissement des sujets ou pour être attentif à toute information qui pourrait s’avérer importante
  • Déontologie, intégrité : qualité essentielle à l’auditeur interne afin d’avoir un jugement impartial. Il doit en outre respecter la confidentialité des informations qu’il récolte
  • Goût pour la mobilité. L’auditeur interne est souvent en déplacement au sein des filiales de l’entreprise

 

Le profil

Diplômes requis

L’auditeur interne se doit d’avoir une bonne vision des métiers de l’entreprise. On note un élargissement des profils recrutés pour ce poste. 

  • Écoles de commerce
  • Masters spécialisés en audit-contrôle
  • Instituts d'études politiques ayant une section économique et financière
  • Diplômes comptables : DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion)
  • Écoles d’ingénieurs
  • Certification : CIA (Certified internal auditor), CPA (Certified Public Accountant), DPAI (Diplôme professionnel d’audit interne)

 

Durée d’expérience

Les jeunes diplômés peuvent exercer la fonction d'auditeur junior dans une entreprise de taille importante.

Les entreprises recrutent souvent d'anciens auditeurs externes ayant 2 à 5 ans d'expérience.

Un responsable de l'audit interne aura une dizaine d'années d'expérience en direction financière et/ou conseil en organisation.

Les entreprises recrutent de plus en plus des cadres ayant une diversité d’expériences professionnelles : en ressources humaines, gestion du risque, finance…ce qui leur permet d’avoir une meilleure appréhension des différentes activités de l’entreprise.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises industrielles
  • Groupes cotés tous secteurs
  • Banques
  • Administration centrale et territoriale

 

Rattachement hiérarchique

  • Comité d'audit
  • Directeur général
  • Directeur de l'audit interne
  • Directeur de mission

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Direction opérationnelle de centres de profit
  • Direction des systèmes d'information
  • Tous les services concernés par les audits réalisés
  • Comité d’audit
  • Direction des risques ou du contrôle interne

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Les perturbations économiques qui ont touché les entreprises depuis 2008 ont modifié la hiérarchie des activités de l’auditeur interne. Face aux différents scandales financiers de ces dernières années, les services d’audit ont tendance à étudier de plus près le contrôle interne et la question des fraudes.

Mais le périmètre de l’auditeur interne s’est aussi étendu. Ses missions dépassent désormais le contrôle interne financier. Une part essentielle de cette fonction concerne la gestion des risques opérationnels dont notamment ceux liés aux systèmes d’information qui se sont complexifiés ces dernières années mais aussi les risques liés aux problématiques de gouvernance.

Les audits informatiques permettent d’étudier la fiabilité des logiciels informatiques de gestion, de vérifier la conformité des paramétrages pour s'assurer de l'adéquation des outils à l'interprétation des données et de s'assurer de l'efficacité des procédures de sauvegarde et de protection des données. 

L’élargissement des missions de l’auditeur interne ne va pas de pair avec un accroissement de son budget, au contraire, les instabilités économiques de ces dernières années ont conduit à une réduction des budgets alloués à l’audit interne.

Mots-clés : auditmétierauditeuraudit interne