« J’encadre une équipe en charge du contrôle du dispositif de risque de crédit pour les filiales de BNP Paribas en banque de détail (retail) à l’étranger. » - Apec.fr - Jeunes diplômés

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 11 fois | publié le 27/11/2012

Témoignage · « J’encadre une équipe en charge du contrôle du dispositif de risque de crédit pour les filiales de BNP Paribas en banque de détail (retail) à l’étranger. »

Christophe Sachy, Responsable credit risk control, Risk International Retail Banking, BNP Paribas

Christophe Sachy intègre BNP Paribas en 2000, au cours de ses études en alternance à l’Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier et l’ITB (Institut Technique de Banque), où il y apprend le métier d’analyste de risques Entreprises durant 2 ans avant d’être embauché dans cette fonction. Par la suite, il sera durant 3 ans chargé d’affaires entreprises puis rejoindra l’Inspection Générale où il travaillera particulièrement sur les marchés émergents (International retail banking).

En 2009, il participe à la création du département Credit risk control de Risk IRB au sein du métier de la banque de détail à l’international (International retail banking), en mettant en place une méthodologie de travail qui existait pour l’activité banque de détail (retail) en France ; il définit un dispositif de contrôle permanent standard et applicable à l’ensemble de la quinzaine de filiales basées en Afrique, Moyen-Orient et Europe de l’Est et implémente le dispositif dans l’ensemble des sites.

Aujourd’hui, en tant que responsable d’une équipe de 4 personnes, il contrôle tous les ans chaque site pour évaluer la qualité du dispositif de contrôle. « Le contrôle du dispositif risque du site passe par le contrôle de la bonne application des méthodologies standards, l’évaluation de la qualité et l’implication du management. A ces contrôles s’ajoutent ceux sur des activités spécifiques  comme le leasing, le factoring, la promotion immobilière, la banque privée... Nous devons avoir une bonne vision de notre maîtrise des risques qui passe par une évaluation de dispositif. » Cette activité nécessite un déplacement d’une semaine de quatre membres de l’équipe. Les missions aboutissent systématiquement sur l’émission de recommandations concernant sur les points d’amélioration identifiés.

« Une autre partie de l’activité credit risk control consiste à analyser les points de surveillance fondamentaux liés au  risque de crédit des sites : cela permet d’évaluer chaque trimestre la qualité des différents processus risques (ex : respect des délégations de pouvoirs dans l’octroi de dossier, qualité de prise de garantie, respect des covenants pour la clientèle entreprises, respect des crédits scorés pour la clientèle particuliers, respect des critères de forfait pour la clientèle professionnels, respect de la mise en œuvre des décisions des comités risques). »

En fonction de ces résultats Christophe Sachy établit le plan de contrôle annuel. Son équipe réalise également des points de surveillance fondamentaux des activités centrales de son département : évaluation du respect des délégations sur l’octroi de crédit, contrôle du niveau de décision dans la validation des provisions, respect du dispositif d’octroi en Central.

Il est également en charge du suivi et de la mise en œuvre des recommandations faites par l’inspection générale et l’Autorité de Contrôle Prudentiel pour son activité.

« A la BNPP, chaque décision de crédit sur un dossier requiert l’avis du département des risques, à l’exception des forfaits ou des crédits scorés qui touchent les particuliers et une partie de la clientèle des professionnels ; il faut donc être capable d’identifier les zones sensibles et maîtriser les risques de crédit qui diffèrent selon le type de clientèle (particuliers, professionnels, entreprises) et le produit (leasing, factoring,...) ; c’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’avoir une équipe polyvalente qui vient de différents métiers (inspection, banque de détail, leasing, réseau d’agence). »

Pour réussir dans cette activité, il faut avoir de bonnes capacités d’analyse et de synthèse pour restituer des informations essentielles à l’état-major des sites ; nous devons  maîtriser les outils informatiques et les méthodologies de contrôle et savoir s’adapter aux différentes problématiques de chaque site. »

A consulter

  • Analyste de risques
  • « J’encadre une équipe en charge du contrôle du dispositif de risque de crédit pour les filiales de BNP Paribas en banque de détail (retail) à l’étranger. »