Ingénieur projets efficacité énergétique - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 122 fois | publié le 14/09/2017

Ingénieur projets efficacité énergétique

L'ingénieur projets efficacité énergétique conçoit des solutions et des installations de services énergétiques (installations et réseaux énergies et fluides1) et pilote leur mise en place.

Autres intitulés

  • Chef de projet efficacité énergétique

 

Activités principales

Réalisation d'un diagnostic énergétique des installations

  • Identifier et analyser les différentes consommations d'énergie (électricité et gaz naturel) en termes d'émission de CO2 et de coût énergétique.
  • Définir les modalités de mesure des consommations pour recueillir les données manquantes ou à approfondir.
  • Coordonner l'intervention des experts en mesures qui réalisent les relevés sur site.
  • Estimer la demande réelle en énergie en analysant les procédés du client et l'utilisation de l'énergie (quantité et qualité).
  • Comparer les estimations des besoins à la consommation énergétique.
  • Identifier le potentiel de gain énergétique sur le (ou les) système(s) ciblé(s).
  • Déterminer et valider le besoin du client (entreprise ou collectivité) en termes d'apport en énergie.

 

Conception de la solution technique optimale

  • Définir les solutions techniques permettant des gains énergétiques pour les différents usages et établir un scénario de référence.
  • Déterminer les coûts d'investissements, calculer le prix de revient.
  • Déterminer les coûts d'exploitation et de maintenance.
  • Choisir la solution optimale en matière d'efficacité, économiquement acceptable et réalisable en termes d'exploitation et de maintenance.
  • Déterminer les objectifs de consommation et les économies d'énergie sur lesquels peut s'engager l'entreprise.
  • Valider les choix techniques sur le process, en termes de dimensionnement et de recherche de performance.
  • Estimer les délais de réalisation des travaux.

 

Passation des marchés avec les prestataires

  • Identifier les fournisseurs pouvant proposer la technologie choisie.
  • Constituer les différents lots à partir du projet initial.
  • Définir le planning des consultations en identifiant le(s) point(s) critique(s).
  • Rédiger les dossiers techniques de consultation (orientations techniques, schémas de principe, plans de masse, logistique...).
  • Définir les critères de choix des prestataires et suivre les réponses des entreprises.
  • Participer au choix des prestataires.
  • Participer à la négociation technique et commerciale.
  • Rédiger les différents contrats d'achat et de fourniture avec l'appui des juristes.

 

Mise en place du projet

  • Constituer les dossiers d'instruction et de demande d'autorisation d'exploiter auprès des services de l'État (DREAL).
  • Souscrire les assurances chantiers.
  • Organiser des missions de contrôle (sécurité, contrôle performance, contrôle construction).
  • Organiser si besoin des réunions publiques avec les acteurs locaux.
  • Présenter le projet aux réunions organisées par les différents acteurs (communes, départements, SDIS...).
  • Rechercher des subventions pouvant contribuer au financement du projet (ADEME, conseil général...).

 

Pilotage du chantier

  • Préparer l'ensemble des éléments nécessaires au démarrage des chantiers.
  • Préparer et suivre le rétroplanning du chantier, le réajuster si besoin.
  • Piloter le projet (suivi des indicateurs d'avancement).
  • Contribuer à l'évaluation de la qualité des ouvrages réalisés et du respect des différentes contraintes techniques.
  • Réaliser l'ensemble des opérations pour solder le chantier.
  • Traiter les réclamations et gérer les litiges avec les organismes externes au chantier (collectivités par exemple).
  • Évaluer en fin de chantier la conformité de l'ouvrage réalisé par rapport à la commande.
  • Transmettre à l'exploitant les informations nécessaires en fin de projet (anomalies, dossier technique et financier d'immobilisation...).

 

1 - Il s'agit notamment des installations de : - production et distribution de chaleur pour le chauffage collectif, l'eau chaude sanitaire... - cogénération et production d'électricité. - production et distribution de froid. - climatisation et conditionnement de l'air. Les clients peuvent être des collectivités (habitat ou tertiaire) ou des entreprises.

 

Activités éventuelles

Sur des projets de faible envergure, l'ingénieur projets efficacité énergétique peut assurer le suivi du chantier. Dans ce cas, il assure également les missions du chargé de travaux :

  • Commander les matériels nécessaires au chantier en cohérence avec l'étude réalisée.
  • Coordonner l'ensemble des entreprises prestataires intervenant sur le chantier.
  • Identifier les anomalies, analyser leurs impacts et déterminer les mesures correctives.
  • Suivre la facturation des différents intervenants sur le chantier.
  • Suivre les retours d'expérience du projet, sur les aspects technique et financier.

 

Variabilité des activités

Le métier d'ingénieur projets efficacité énergétique peut couvrir différentes activités selon le rattachement opérationnel.

  • Dans les services centraux de l'entreprise, les ingénieurs projets efficacité énergétique interviennent essentiellement en amont du contrat avec le client. Ils sont donc en charge plus spécifiquement de l'élaboration d'un schéma énergétique optimal permettant une meilleure efficacité énergétique.
  • Dans les unités opérationnelles, l'ingénieur projets efficacité énergétique valide les choix techniques préalablement réalisés et assure ensuite le montage du projet et le pilotage du chantier jusqu'à la mise en exploitation des installations.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 50 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissances techniques en génie des procédés, hydraulique, thermique, mécanique des fluides, thermodynamique, électricité...
  • Connaissance des différentes méthodes de calculs énergétiques et thermiques
  • Connaissance des énergies renouvelables et des différentes filières possibles
  • Connaissance de base des logiciels de calculs thermiques dans le domaine du bâtiment
  • Maîtrise des techniques de gestion de projet
  • Compétences techniques en gestion et en finance
  • Connaissance de base en exploitation des installations énergétiques et en réglementation sécurité environnement
  • Maîtrise de l'anglais

 

Aptitudes professionnelles

  • Sens du service (en lien avec les enjeux de maîtrise de l'énergie), pour comprendre les besoins exprimés, répondre dans les délais (avec la qualité attendue) et adapter son conseil au niveau de connaissance de l'interlocuteur.
  • Rigueur et précision dans le pilotage du projet
  • Qualités relationnelles (écoute et contact) avec les clients, notamment pour obtenir l'ensemble des données utiles pour le diagnostic
  • Créativité pour trouver des solutions techniques innovantes
  • Capacités rédactionnelles, d'analyse et de synthèse pour rédiger les documents techniques
  • Capacité à concilier autonomie et travail en équipe
  • Mobilité géographique pour les visites des différents sites, et notamment internationale selon les projets
  • Sensibilité à la maîtrise de l'énergie

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes (ENSAM, Mines, INSA Lyon...)
  • Écoles d'ingénieurs en énergie et environnement, en génie thermique (ENSE3 à Grenoble, INSA, ENSTA, Centrale, Polytech'Orléans, EIGSI, ENSGTI...)

 

Durée d’expérience

Le poste d'ingénieur projet en efficacité énergétique est accessible aux cadres disposant d'une expérience de deux à trois ans dans le génie énergétique (procédés, études...).

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Entreprises de services énergétiques et environnementaux (Dalkia, Cofely...)

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Les ingénieurs experts en mesures du service Diagnostic
  • Les ingénieurs commerciaux
  • Le responsable de la Direction technique
  • Le responsable exploitation
  • Le responsable du service juridique
  • Les chargés de travaux

 

Externes :

  • Les services de l'État : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement DREAL (ex DRIRE)
  • L'ADEME
  • Les SDIS (Services départementaux d'incendie et de secours)
  • Les Conseils municipaux des communes concernées
  • Les Conseils généraux et régionaux

 

Evolution professionnelle (P+1)