Ingénieur matériaux biosourcés - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 169 fois | publié le 14/09/2017

Ingénieur matériaux biosourcés

Les matériaux biosourcés ont un rôle à jouer dans le développement industriel de demain. La raréfaction et l’augmentation des coûts des ressources pétrolières et l’importance des problématiques environnementales favorisent l’utilisation de biopolymères (polymères issus de ressources renouvelables), plastiques biosourcés (matières plastiques biodégradables et/ou biosourcés), fibres végétales et agro-composites. Expert en propriétés des matériaux, l’ingénieur matériaux biosourcés analyse la pertinence technique et économique de leur utilisation. Il aide à la conception des produits par le choix optimisé de chaque matériau à utiliser. Il élabore, caractérise et optimise des matériaux biosourcés.

Autres intitulés

  • Ingénieur matériaux-process
  • Ingénieur en génie ou science des matériaux
  • Ingénieur R&D matériaux
  • Ingénieur matériaux-technologies
  • Responsable matériaux
  • Ingénieur en chimie des matériaux
  • Ingénieur développement des matériaux

 

Activités principales

Mise en œuvre et suivi de projets

  • Développer des axes de recherche innovants.
  • Recueillir et analyser des demandes de clients (internes ou externes) souhaitant développer un produit.
  • Définir et mettre en œuvre des indicateurs de coût, de qualité, de délais adaptés aux besoins du projet. En assurer le suivi.
  • Bâtir une fiche technique pour le développement d’un matériau.
  • Œuvrer à la capitalisation de l’historique du programme et des décisions techniques.

 

Développement R&D

  • Élaborer des protocoles de recherche.
  • Étudier les différentes propriétés des matières végétales pouvant entrer en jeu dans la fabrication de nouveaux matériaux.
  • Concevoir des matériaux biocomposites et de nouveaux procédés permettant de les créer (via des opérations de formulation, de synthèse...).
  • Étudier les propriétés de ces nouveaux matériaux et les conditions de leur utilisation.
  • Définir des méthodes et des procédés de qualification pour les essais.
  • Réaliser, à l’aide d’outils appropriés, des analyses et des tests sur les matériaux (analyses physico-chimiques, électrochimiques, tests de résistance, tests mécaniques...). Analyser, synthétiser et comparer des résultats. Optimiser les résultats des essais.
  • Caractériser les nouveaux matériaux : en définir les spécificités techniques que ce soit sur le plan chimique, physico-chimique, mécanique... Présenter des résultats de la recherche, des matériaux et leurs propriétés.
  • Participer à la phase d’industrialisation des nouveaux matériaux, via la réalisation de prototypes ou de produits pilotes.
  • Participer à l’évolution et au renouvellement du matériel destiné à créer et à tester de nouveaux matériaux.

 

Partenariats institutionnels

  • Rechercher et mettre en œuvre des partenariats en France ou à l’étranger sur des nouveaux éléments de recherche.
  • Travailler avec des industriels sur le développement de matériaux innovants.
  • Présenter des résultats de recherche lors de colloques, salons.

 

Activités éventuelles

  • Effectuer un travail de sensibilisation et de communication.
  • Assurer une veille technique, juridique et concurrentielle.
  • Valoriser l’innovation : propriété industrielle, brevets, accords.

 

Variabilité des activités

Les ingénieurs matériaux biosourcés sont présents dans différents segments d’activité.

  • Dans la grande consommation (et surtout l’industrie agroalimentaire), parce que l’utilisation de matériaux biosourcés répond à une demande des consommateurs en termes de prise de conscience écologique mais aussi de diminution des emballages plastiques et donc de leurs impacts potentiels sur la santé, la qualité des produits...
  • Dans l’automobile ou l’aéronautique, où l'ingénieur matériaux biosourcés est sollicité pour créer des nouveaux matériaux moins polluants, mais surtout plus légers.
  • Dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, où le développement de l’écoconception et de l’écoconstruction mobilise des compétences sur des matériaux plus propres, plus naturels et plus sains.

 

Compétences requises

  • Connaissance des matériaux, de leurs propriétés, des additifs, de chaque matière première
  • Maîtrise des appareils techniques de mesure, d’analyse ou de modélisation associés à son domaine d’activité
  • Connaissance des spécificités de chaque matériau en termes de transformation
  • Compétences techniques : maîtrise des équipements de plasturgie, de compoundage (processus permettant le mélange par fusion de matières plastiques et d’additifs), de caractérisation...
  • Maîtrise de la synthèse des biopolymères, de la formulation de bioplastiques et des techniques de mise en forme.
  • Maîtrise des exigences réglementaires
  • Connaissance des labels et des appellations
  • Management de projets d’innovation dans les aspects techniques, administratifs...
  • Méthodes de veille technologique, stratégique et réglementaire
  • Connaissances des applications industrielles pour les matériaux
  • Goût pour le travail en équipe et les collaborations extérieures

 

Le profil

Diplômes requis

  • Doctorat (Bac +8) ou diplôme d’ingénieur (Bac +5) avec une spécialisation marquée dans l’un ou l’autre des domaines suivants : génie des matériaux, génie des procédés, chimie
  • Master 2 en chimie, spécialisé en polymères (Bac +5)

 

Durée d’expérience

Le poste d'ingénieur matériaux biosourcés est ouvert aux jeunes diplômés mais une expérience préalable dans l’univers des biomatériaux est appréciée.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur technique
  • Directeur R&D
  • Responsable du service matériaux et procédés.

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Services R&D (laboratoires d’essais), industrialisation, commercial, production, QHSE

 

Externes :

  • Partenaires académiques
  • Industriels
  • Financeurs
  • Fournisseurs de matériaux, d’instrumentation et d’outillages de fabrication...

 

Evolution professionnelle (P+1)

Mots-clés : métiermatériauxR&Dmatériaux biosourcéschimie