Ingénieur d'études en gestion des déchets - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 122 fois | publié le 14/09/2017

Ingénieur d'études en gestion des déchets

L'ingénieur d'études en gestion des déchets est chargé d'organiser la collecte, le traitement et la valorisation des déchets ménagers et industriels et de trouver des lieux de stockage adéquats. Pour cela, il réalise des analyses afin de déterminer la quantité, la toxicité et de prévoir leur cycle de transformation et d'évolution au cours du temps. Il propose des solutions d'amélioration, de traitement et de valorisation pour les déchets dont il a la charge.

 

NB : La gestion des déchets regroupe de nombreux domaines : ménagers, industriels (nucléaires, radioactifs...), hospitaliers... Dans cette fiche ne sont pas traités les déchets nucléaires et radioactifs.

 

Autres intitulés

  • Ingénieur en gestion et traitement des déchets
  • Chargé de mission en gestion des déchets
  • Chargé de recherche et développement (R&D) dans le domaine des déchets

 

Activités principales

Réalisation d'études en phase amont d'un projet

  • Analyser la production des déchets en amont, les impacts en matière de pollution, l'environnement du territoire...
  • Réaliser les études de faisabilité, concevoir des plans d'exécution des ouvrages.

 

Elaboration de propositions

  • Faire des propositions (spécifications techniques, choix des méthodes et outils de travail...) dans le prolongement des études.
  • Rechercher des solutions pour le traitement des déchets : collecte, tri-valorisation, déchetteries...
  • Définir le projet, les différentes étapes, les moyens à utiliser, les intervenants, les types de prestataires...
  • Rédiger le cahier des charges (aspects techniques, économiques...).
  • Lancer la consultation/l'appel d'offre, étudier les propositions, recevoir et choisir les prestataires. 

 

Préconisations et suivi de la mise en œuvre

  • Suivre le projet sur les aspects financiers et techniques.
  • Veiller au bon déroulement, à l'avancée des travaux, au respect des plannings. 
  • Faire appliquer les procédures de sécurité et de qualité tout au long du projet, du chantier.
  • Piloter, coordonner et suivre le travail effectué par les prestataires.
  • Assurer assistance et conseil auprès des collaborateurs, prestataires...
  • Restituer les résultats auprès des commanditaires, des élus...

 

Information et communication

  • Communiquer et défendre les procédures à mettre en œuvre et à faire appliquer.
  • Etre relais d'information auprès de différents publics : les habitants, les élus locaux, les institutionnels, les organisations professionnelles...
  • Sensibiliser les différentes catégories d'acteurs sur les consignes de protection de l'environnement. 

 

Veille

  • Effectuer une veille législative et réglementaire (évolution de la législation en matière d'environnement, de gestion des déchets...).
  • Assurer une veille sur les évolutions techniques et technologiques des installations, infrastructures, ouvrages, équipements... mais également sur les outils et méthodes utilisés.

 

Activités éventuelles

  • Encadrer des équipes d'agents, de techniciens.
  • Gérer des projets d'études dans leur ensemble.
  • Budgéter et facturer les études.

 

Variabilité des activités

  • Dans une collectivité : l'ingénieur d'études en gestion des déchets peut avoir sous sa responsabilité une équipe qu'il devra manager. Il participe à la mise en place d'actions de communication et de sensibilisation des populations au tri des déchets. Il peut aussi donner son avis sur la construction de nouveaux bâtiments et sur leur intégration dans le système de collecte.
  • En bureau d'études/cabinet conseil : il est en contact avec les clients et réalise le montage d'offres, la réponse aux marchés, la fidélisation et le développement de la clientèle, la définition des besoins, l'accompagnement des démarches administratives, et le montage de dossiers réglementaires.
  • En entreprise : il est souvent spécialisé sur un aspect du système de gestion des déchets, en fonction des besoins de l'entreprise ou du service qui l'emploie.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 28 et 30 k€

Jeune cadre : entre 30 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 50 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Compétences techniques (mesures, analyses, prévisions...) dans son domaine d'intervention
  • Connaissances de base dans différents domaines : écologie, économie, gestion, droit, développement local...
  • Bonne connaissance des différentes filières et technologies de traitement de gestion des déchets, des acteurs du monde des déchets
  • Connaissance de la législation des marchés publics, de la réglementation en vigueur
  • Appui technique en termes d'assistance à maîtrise d'ouvrage aux entreprises, aux collectivités...
  • Capacité de gestion des différentes composantes juridiques, financières, fiscales et techniques d'un projet
  • Maîtrise de la conduite et de l'animation de réunions
  • Capacités de synthèse et de rédaction dans la réalisation et la présentation des études
  • Capacité d'analyse d'un point de vue social et sociétal des comportements des consommateurs liés à la gestion des déchets
  • Maîtrise des outils informatiques ainsi que celle des logiciels de systèmes d'informations géographiques (SIG)
  • Maîtrise de l'anglais technique

 

Aptitudes professionnelles

  • Organisation et rigueur dans le cadre de la conduite de projet, la réalisation d'études...
  • Sens de l'innovation dans l'élaboration de projets (matériaux, outils, méthodes...)
  • Capacité à travailler en équipe, avec les collaborateurs en interne, les sous-traitants...
  • Aptitude pour le travail sur le " terrain ", car les déplacements sur les stations d'épuration, les zones d'assainissement... sont nombreux
  • Réactivité pour gérer rapidement les dysfonctionnements, réajuster en cas d'écarts de planning, de nécessité d'étapes supplémentaires...
  • Bon relationnel car l'ingénieur d'études en gestion des déchets doit répondre à des demandes et questions d'interlocuteurs variés (élus, habitants, clients, commanditaires...)
  • Pédagogie, diplomatie et patience pour expliquer, argumenter sur les choix effectués

 

Le profil

Diplômes requis

  • Ecoles d'ingénieurs spécialisés dans ces domaines (ex : Ecole des Métiers de l'Environnement, cycle ingénieur)
  • Bac +5, master en agriculture, environnement, gestion des déchets, traitement des eaux...

 

Durée d’expérience

Une première expérience (entre 1 et 3 ans) est généralement demandée, notamment pour s'assurer d'une bonne maîtrise du secteur spécifique des déchets. Une première expérience (stages) chez un prestataire de services, constructeur ou bureau d'études (dans les domaines de l'environnement et du traitement des déchets) est appréciée.

 

Postes précédents (P-1)

  • Chargé d'études déchets
  • Chargé de mission environnement

 

Qui recrute ?

  • Bureaux d'études, cabinets conseil et d'ingénierie, sociétés de service orientés ou spécialisés en environnement
  • Entreprises industrielles (chimie, agro-alimentaire, papier-carton, électronique, énergie...)
  • Collectivités locales, territoriales 
  • Chambres consulaires, fédérations professionnelles...
  • Associations
  • Eco- entreprises 
  • Centres de recherche

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur des services techniques
  • Chef de projet gestion/traitement des déchets
  • Directeur département/service environnement
  • Responsable de service environnement/déchets
  • Responsable du bureau d'études/cabinet conseil

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Direction
  • Responsables de projet
  • Autres ingénieurs

 

Externes :

  • Fournisseurs, prestataires
  • Industriels
  • Cabinets d'éco-conseil, bureaux d'études...
  • Collectivités territoriales

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable service déchets
  • Directeur/Responsable de bureau d'études
  • Chef/Responsable de projet gestion, traitement des déchets
  • Responsable de services techniques en collectivité

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

La gestion des déchets englobe de nombreuses activités qui s'exercent au sein de familles diverses de déchets (ménagers, industriels...) et d'employeurs (entreprises privées, bureaux d'études, collectivités territoriales...). La filière déchets bénéficie d'une offre particulièrement large en termes d'emplois, renforcée par les évolutions technologiques. Le contexte actuel et les besoins émergents permettent d'envisager des marges de progression en termes d'effectifs dans la filière. Les métiers de la gestion et du traitement des déchets relèvent de fonctions différentes : études et recherche, conception et ingénierie, conseil aux entreprises ou aux collectivités territoriales, technico-commerciales, communication et information auprès du grand public. Les politiques environnementales sont de plus en plus territorialisées et transversales, l'Etat et les collectivités territoriales constituant ainsi des employeurs potentiels. Par ailleurs, ce secteur est depuis longtemps régi par des lois contraignantes (1975 pour la première obligation donnée aux collectivités d'éliminer les déchets ménagers). Le Grenelle de l'Environnement a prévu de réduire les flux de déchets, d'augmenter le recyclage, et donc de limiter les déchets stockés ou incinérés en fixant des objectifs chiffrés. C'est tout un secteur qui doit perpétuellement se re-questionner sur sa pratique et ses évolutions. Porteur, ce créneau offre des perspectives intéressantes pour les cabinets d'études, de conseil et d'ingénierie spécialisées en environnement. Le dynamisme de la filière, les nouvelles techniques et process utilisés expliquent et génèrent le recrutement de jeunes ingénieurs, mais également des commerciaux débutants.