Directeur de recherche - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 51 fois | publié le 14/09/2017

Directeur de recherche

Le directeur de recherche mène parallèlement des travaux de recherche liés à son domaine d'expertise et des missions d'enseignement, d'animation d'équipes et de développement de partenariats.

Autres intitulés

  • Directeur de travaux de recherche

 

Activités principales

Recherche et production scientifique

  • Définir des axes de recherche et formaliser précisément des sujets, en fonction de publications ou de travaux précédents menés dans le domaine d'activité.
  • Approfondir les sujets définis par la collecte et l'analyse des différentes publications et documentations scientifiques mondiales.
  • Émettre des hypothèses qui correspondront aux axes principaux de recherche et d'expérimentation.
  • Établir un protocole de recherche : tests et moyens nécessaires à la réalisation du projet de recherche.
  • Recueillir et analyser l'ensemble des données scientifiques nécessaires à l'étude du sujet défini : tests et expérimentations en laboratoire (ou sur le terrain), analyses statistiques et mathématiques des résultats, révision ou validation des hypothèses formulées en amont.
  • Rédaction et publication des résultats obtenus au sein des revues scientifiques spécialisées dans le domaine de recherche étudié.

 

Animation des équipes de recherche

  • Encadrer les assistants de recherche, notamment les chercheurs travaillant sur une thèse de doctorat : définition avec eux de leur sujet de recherche, suivi de leurs expérimentations, validation des interprétations scientifiques et des travaux de rédaction.
  • Animation des équipes de chargés de recherche : écoute et aide dans le suivi du protocole expérimental, définition de sujets de recherche en lien avec l'ensemble des travaux mondiaux réalisés dans le domaine étudié.

 

Gestion de projets scientifiques

  • Développer des partenariats ou des échanges avec d'autres directeurs de recherche ou laboratoires travaillant sur des sujets similaires, afin de partager les pistes de réflexion et/ou les connaissances.
  • Répondre à des appels d'offre ou à des demandes spécifiques émanant d'organismes publics, de groupes privés ou d'organismes européens.
  • Constituer des équipes projets regroupant des chargés de recherche et des ingénieurs de recherche.
  • Rechercher des financements (Europe, impôt crédit recherche, bourse à l'innovation...) pour mener à bien le projet.
  • Définir le planning et les rôles des différentes équipes engagées sur le projet.
  • Assurer la communication scientifique et veiller à la protection industrielle du projet si une exploitation commerciale est envisagée : dépôt de brevet.

 

Enseignement

  • Dispenser des formations auprès d'étudiants d'universités et/ou d'écoles.
  • Suivre les travaux d'étudiants en Master ou doctorat, en cours de rédaction de leurs mémoires ou thèses : valider leurs sujets, étayer leurs pistes de réflexion, corriger leurs travaux de rédaction, évaluer leur travail.

 

Activités éventuelles

Le directeur de recherche peut prendre part à la direction de revues scientifiques dédiées à son domaine d'expertise. S'il dispose d'une renommée ou d'une reconnaissance forte pour la qualité de ses publications scientifiques, il occupera une fonction de rédacteur en chef de la revue scientifique. Il peut également effectuer un travail anonyme de rapporteur, c'est-à-dire lecture et évaluation des articles scientifiques proposés par les chercheurs.

 

Variabilité des activités

Les activités du directeur de recherche vont varier selon la discipline qu'il étudie :

  • Dans le domaine de la chimie ou de la physique, les expérimentations se déroulent dans un laboratoire dédié nécessitant un matériel et des outils spécifiques (des éprouvettes et un microscope dans le cas de la chimie, des logiciels de modélisation moléculaire...).
  • Dans certains domaines comme l'environnement ou l'archéologie, les expérimentations nécessitent une forte présence sur le terrain (travaux de fouille dans l'archéologie par exemple).

 

Les recherches en mathématiques, au contraire, sont avant tout d'ordre intellectuel et ne nécessitent pas de matériel spécifique, un ordinateur venant compléter les équations du chercheur.

Par ailleurs, en fonction de son tempérament mais également des projets de recherche sur lesquels il intervient, il peut se consacrer tantôt à des activités de production scientifique, tantôt à des activités d'encadrement d'équipe et de recherche de financement. En particulier, dans le cadre de projets nécessitant des financements et une collaboration européenne, il va consacrer une part significative (30 à 50%) de son temps à la recherche de financements.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 35 et 75 k€

Le salaire est fixé par une grille de rémunération spécifique à la fonction publique suivant différents critères : grade, échelon et autres indemnités (de résidence, primes).

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Le directeur de recherche s’appuie sur une expertise scientifique forte qu’il a approfondie dans le cadre de mémoires et de thèses sur des sujets spécifiques.
  • Excellente culture générale scientifique dans tous les domaines qui touchent de près ou de loin à son sujet d’études, afin de bien cerner l’environnement général de ses recherches
  • Bonne connaissance des protocoles expérimentaux liés à son domaine de recherche scientifique, afin de pouvoir donner des indications claires aux équipes (manipulations et tests en laboratoire…) et/ou réaliser soi-même les expérimentations
  • Bon niveau d’anglais, afin de pouvoir animer des programmes internationaux (notamment européens) et de favoriser les échanges avec des universités ou des organismes de recherche étrangers.

 

Aptitudes professionnelles

  • Créativité afin de trouver en permanence de nouvelles pistes de recherche ou des solutions face à des difficultés expérimentales
  • Ténacité et persévérance car les recherches peuvent s’inscrire sur des cycles longs avant d’obtenir des signes positifs de progression
  • Qualités de communication afin de présenter l’état d’avancement des recherches aussi bien en interne (comités scientifiques) qu’en externe (formations, colloques…)
  • Qualités de rédaction en français et en anglais, le directeur de recherche étant en effet amené à publier ses travaux par écrit dans des ouvrages scientifiques internationaux, la langue de rédaction d’usage étant l’anglais
  • Rigueur, afin de mener à bien et selon des méthodes scientifiques l’ensemble des protocoles d’expérimentation
  • Capacité à travailler en équipe et à fédérer un groupe autour des projets de recherche menés

 

Le profil

Diplômes requis

  • Doctorat et/ou post-doc, bénéficiant d'une spécialisation technique dans le domaine d'activité de l'entreprise, précédé soit d'un cycle universitaire (ex-DEA ou Master), soit d'une école d'ingénieur avec DEA ou Master (validé parallèlement à la dernière année, ou obtenu par la suite)

 

Durée d’expérience

Ce poste requiert une expérience de 5 ans minimum dans le domaine de la recherche.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Organismes publics de recherche : CNRS, Inria, CEA, Cnes, Inserm, MNHN, Cirad, Inra...

 

Ce métier n'est présent que dans le secteur public. Il désigne avant tout un métier tourné vers la production et la diffusion de connaissances.

Poste accessible uniquement sur concours. Ces derniers sont ouverts ponctuellement par les organismes publics en fonction de leurs besoins spécifiques.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur scientifique
  • Directeur de département

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

Mots-clés : métierR&Drecherche