Chef de projet développement réseaux (énergie) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 47 fois | publié le 14/09/2017

Chef de projet développement réseaux (énergie)

Le chef de projet développement réseaux gaz ou électricité pilote et suit la réalisation de projets d'adaptation ou de développement de réseaux. Il prépare, met en œuvre et coordonne les travaux.

Autres intitulés

  • Chargé d'affaires et de projets réseaux
  • Ingénieur chargé d'affaires

 

Activités principales

Études de faisabilité des projets d'adaptation ou de développement des réseaux

  • Analyser la cohérence et la faisabilité des choix techniques proposés dans le dossier d'étude.
  • Choisir des solutions techniques permettant d'optimiser les coûts en fonction du terrain, des différentes contraintes, des demandes des collectivités territoriales et le cas échéant du client.
  • Élaborer les projets de réalisation en collaboration avec les différents pôles de compétences internes.
  • Analyser les réponses élaborées par les prestataires et identifier les incohérences ou erreurs.
  • Chiffrer les chantiers en fonction du terrain, des techniques de pose choisies et des spécificités.
  • Évaluer les délais de réalisation.

 

Passation des marchés avec les prestataires

  • Rédiger les dossiers techniques de consultation.
  • Définir les prix des marchés, en fonction des caractéristiques techniques du chantier (longueur des canalisations gaz à poser, précautions pour éviter un affaissement de terrain...).
  • Définir les critères de choix des prestataires et suivre les réponses des entreprises.
  • Participer à l'arbitrage et au choix des prestataires.

 

Pilotage de la réalisation des chantiers

  • Préparer l'ensemble des éléments nécessaires au démarrage des chantiers.
  • Commander les matériels nécessaires au chantier en cohérence avec l'étude réalisée.
  • Élaborer les éléments contractuels avec le prestataire (qualité, sécurité, coûts, délais).
  • Préparer et suivre le rétro planning du chantier, le réajuster si besoin.
  • Piloter le projet (suivi des indicateurs d'avancement).
  • Coordonner l'ensemble des entreprises prestataires intervenant sur le chantier.
  • Identifier les anomalies et analyser leur impact, en déduire les mesures à prendre.
  • Évaluer la qualité des ouvrages réalisés et le respect par les prestataires des différentes contraintes techniques.
  • Réaliser l'ensemble des opérations pour solder le chantier.
  • Traiter les réclamations et gérer les litiges avec les organismes externes au chantier (collectivités par exemple).
  • Évaluer en fin de chantier la conformité de l'ouvrage réalisé par rapport à la commande.
  • Suivre la facturation des différents intervenants sur le chantier.
  • Transmettre les informations nécessaires en fin de projet à l'exploitant (anomalies, dossier technique et financier d'immobilisation...).
  • Constituer un dossier cartographique des ouvrages réalisés.
  • Mettre en service l'ouvrage et transmettre le dossier au service d'exploitation.
  • Suivre les retours d'expérience du projet d'un point de vue technique et financier vis-à-vis du maître d'ouvrage.

 

Suivi de la politique sécurité dans le cadre des chantiers

  • Analyser et anticiper l'ensemble des risques sécurité liés aux différents chantiers.
  • Identifier les contraintes réglementaires et les prendre en compte dans l'organisation des chantiers.
  • Élaborer des plans d'actions sécurité et s'assurer de leur mise en œuvre sur le chantier, par les prestataires ou les équipes en place.
  • Évaluer et vérifier l'application des règles, procédures et consignes pour les interventions sur réseau.
  • Analyser les risques liés aux interventions des prestataires et prendre les mesures adaptées.

 

Activités éventuelles

Le chef de projet développement de réseaux gaz ou électricité peut piloter et conduire un ensemble de projets ; dans ce cas, il organisera son activité en fonction du portefeuille d'affaires, devra gérer les priorités et les délais sur plusieurs projets conduits simultanément.

Le chef de projet développement de réseaux expérimenté peut être en charge de l'élaboration d'accords-cadres, en relation directe avec le service achats. Il définit alors une structure de coûts1 en fonction de la nature des travaux à effectuer et des contraintes du chantier pour aider à formaliser les commandes sur une période donnée. Dans le cadre des marchés inférieurs à un certain montant, il peut assurer l'ensemble de la passation de marché : c'est-à-dire consulter les entreprises, recevoir les devis et formaliser la commande.

Sur des projets importants, le chef de projet développement de réseaux peut avoir un rôle de concertation avec l'ensemble des acteurs concernés, collectivités territoriales ou propriétaires fonciers, en lien étroit avec la maîtrise d'ouvrage. Par exemple, il peut animer des réunions publiques permettant d'expliquer le projet et les choix techniques en termes de tracés.

 

1 - Il s'agit de la répartition des différents types de coûts.

 

Variabilité des activités

Le métier de chef de projet développement réseaux peut s'exercer dans différents domaines d'activité : gaz ou électricité, transport ou distribution.

Le type d'énergie, gaz ou électricité, induit des compétences techniques spécifiques, même si les compétences en termes de gestion de projet sont identiques. Les diplômes requis pourront être différents.

L'exercice du métier varie également entre le transport et la distribution car les projets de conception et de construction des ouvrages et des réseaux sont souvent plus complexes et plus coûteux dans le transport (longueur et diamètre des canalisations) que dans la distribution. Dans le transport, les chefs de projet ont des profils d'experts techniques et ont en charge des projets de taille importante. Dans la distribution, les chefs de projet sont des managers qui supervisent un ensemble de projets réalisés par des chargés d'affaires réseaux.

Par ailleurs, les projets de développement de réseaux peuvent être nationaux ou régionaux. Les projets nationaux requièrent des moyens et des équipes plus importants.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 35 et 40 k€

Jeune cadre : entre 40 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 50 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissance générale dans le domaine du transport et de la distribution de gaz et électricité : acteurs et répartitions des compétences notamment
  • Compétences techniques dans son domaine d'activité (gaz ou électricité)
  • Compétences techniques dans les ouvrages et les réseaux (gaz, HTB/ HTA, HTA/BT) : fonctionnement des réseaux, techniques et règles de pose des réseaux et ouvrages, caractéristiques des matériels et accessoires correspondant aux différentes technologies
  • Compétences en gestion et en finance pour pouvoir assurer la gestion des investissements et celle d'un portefeuille d'affaires
  • Capacité à piloter un ensemble de projets et à coordonner différents intervenants
  • Capacité d'animation de réunion (de chantier par exemple)
  • Capacité à communiquer avec efficacité auprès des interlocuteurs internes et externes
  • Connaissance des réglementations liées à son domaine d'expertise
  • Utilisation d'outils informatisés liés à l'activité (logiciels SAP, logiciels spécifiques de pilotage des chantiers, de commande des matériels, de suivi de l'activité...)

 

Aptitudes professionnelles

  • Capacité d'adaptation pour assurer des missions de nature différente
  • Sens de l'organisation pour pouvoir gérer plusieurs affaires simultanément à des stades différents
  • Leadership pour coordonner différents prestataires sur le chantier
  • Goût des responsabilités
  • Capacité à apporter des solutions techniques rapides en mobilisant les bonnes équipes
  • Capacité à développer des relations professionnelles
  • Aptitude à négocier avec les différents prestataires sur le chantier
  • Capacité à travailler en équipe et à savoir déléguer

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes (ENSAM, Mines, Centrale...), ingénieurs procédés, ingénieurs BTP...
  • Dans le domaine du gaz, les profils issus des écoles d'ingénieurs en mécanique des fluides sont appréciés (ENSEEIHT Toulouse...)
  • Dans le domaine de l'électricité, les formations d'ingénieurs en électricité sont souhaitées (SUPELEC...)
  • Ce poste est également accessible à des profils universitaires, de niveau Master, par exemple en gestion et management de projets ; la compétence gaz ou électricité pouvant s'acquérir par l'expérience

 

Durée d’expérience

Ce poste est accessible aux jeunes diplômés ou aux jeunes cadres ayant deux ans d'expérience.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Les gestionnaires de réseaux de transport : GRTgaz et Total Infrastructure Gaz France pour le gaz, RTE pour l'électricité.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur d'agence régionale d'exploitation gaz ou électricité
  • Chef de service ingénierie et développement des affaires

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Chef de chantier
  • Entreprises prestataires et sous-traitants
  • Bureaux d'études intégrés ou externes
  • Services supports internes chargés du suivi du projet : service achat...
  • Services de l'État, notamment la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL, ex DRIRE)
  • Mairies, départements, propriétaires fonciers du ou des terrain(s) concerné(s), syndics, riverains, maîtres d'ouvrage, éventuellement la SNCF, les sociétés des routes et autoroutes et toutes personnes physiques ou morales concernées par l'ouvrage

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Manager avec des responsabilités d'exploitation de réseau ou d'ingénierie (par exemple chef d'agence)
  • Chef de projet réseaux au niveau national

Mots-clés : métierélectricitéchef de projetréseauxénergie