Consultant en management de l'innovation - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Direction d’entreprise

lu 213 fois | publié le 12/09/2017

Consultant en management de l'innovation

Le consultant en management de l'innovation analyse les besoins d'une entreprise et l'accompagne dans la mise en place et/ou le financement de ses projets d'innovation.

Autres intitulés

  • Consultant en management de la recherche
  • Consultant en financement de la recherche
  • Consultant en financement de l'innovation
  • Consultant en crédit de recherche fiscale

 

Activités principales

Veille et détection d’opportunités commerciales

  • Effectuer une veille permanente en matière de réglementation et de fiscalité européenne liée à l'innovation.
  • Étudier les possibilités nouvelles de financement afin d'anticiper sur les dossiers futurs de demande de subventions.
  • Suivre les différents appels à projets (ministères, grands groupes privés, organismes de recherche...) en matière d'innovation, et notamment les grands programmes européens liés à la recherche.
  • Détecter les opportunités de contrat pour le cabinet et en évaluer l'intérêt.

 

Diagnostic du projet d'innovation

  • Analyser précisément le projet d'innovation de l'entreprise en lien avec le directeur recherche, études et développement du client.
  • Effectuer un chiffrage précis du projet en matière de coût et de planning.
  • Mettre en corrélation le projet d'innovation avec les besoins d'organisation et/ou de financement de l'entreprise pour mettre en place son projet : taille de l'entreprise, ressources disponibles en interne, partenariats existants...
  • Étudier précisément les possibilités de financement ouvertes pour l'entreprise au cours des différentes phases du projet d'innovation : crédit impôt recherche, financements régionaux, nationaux ou européens, partenariats...
  • Sélectionner les modes de financement et/ou d'organisation les plus appropriés aux besoins de l'entreprise et présenter le diagnostic à la direction générale, la direction études, recherche et développement et/ou la direction financière.

 

Mise en place du projet et/ou du dossier

  • Recueillir l'ensemble des documents et informations indispensables à la présentation d'une demande de financement auprès des organismes ou partenaires souhaités.
  • Valider la recevabilité de l'ensemble de ces éléments.
  • Rédiger un dossier de demande de financement pour le compte de l'entreprise et le présenter aux organismes régionaux, nationaux ou européens concernés.
  • Mettre en place un argumentaire qui permettra aux différents décideurs (organismes de financement, partenaires, fondations...) de valider la valeur ajoutée du projet d'innovation.

 

Reporting et suivi du projet d'innovation

  • Assurer une veille sur le bon déroulement du projet : versement des subventions obtenues, respect des conditions de partenariats négociées...
  • Proposer au client une synthèse des actions engagées et des résultats obtenus.
  • Communiquer en interne au sein du cabinet conseil sur le bon déroulement de la mission de conseil et l'évaluation de la satisfaction client.
  • Anticiper sur d'éventuels besoins futurs du client en matière de projets d'innovation.

 

Activités éventuelles

Le consultant en management de l'innovation peut travailler en amont sur les phases de réponse à appel d'offre en lien avec les équipes commerciales du cabinet. Il apporte un soutien technique sur la compréhension du besoin client et sur les méthodologies à déployer pour atteindre les objectifs demandés. Il participe à la rédaction de tout ou partie de la réponse technique du cabinet.

Il peut également intervenir directement le cas échéant dans la négociation et la mise en place des partenariats pour le compte de ses clients. Son rôle est alors global : il définit les objectifs de partenariat, analyse les cibles potentielles, prend contact et met en place le partenariat d'un point de vue contractuel, en prenant en compte les problématiques de droit industriel et de cofinancement.

 

Variabilité des activités

Elle dépend de la polyvalence du consultant en management de l'innovation et des missions sur lesquels il intervient :

  • Il peut intervenir principalement sur la question du crédit impôt recherche et/ou plus généralement de la fiscalité de l'innovation : dans ce cadre, l'intervention se situe en aval du projet de recherche. Il s'agit avant tout de comprendre la valeur ajoutée du projet et de rassembler les documents qui vont attester de sa pertinence et des investissements réalisés par l'entreprise en matière d'innovation. L'activité du consultant est alors très rédactionnelle : recueil d'informations et constitution du dossier fiscal. Son interlocuteur est avant tout la direction financière de l'entreprise.
  • Il peut intervenir sur des sujets liés au financement des projets de recherche. Dans ce cadre, il intervient beaucoup plus en amont sur le projet d'innovation. Il dialogue avec la direction études, recherche et développement pour comprendre les finalités et subtilités techniques du projet. De sa compréhension du dossier dépend sa performance pour mettre en place une stratégie de financement efficace, aussi bien en termes de partenariats que de financements régionaux, nationaux ou européens.
  • Enfin, il peut intervenir sur des sujets liés à l'organisation des process d'innovation. Dans ce cadre, son activité se rapproche de celle d'un consultant en organisation. Il analyse les modes de fonctionnement de l'entreprise et propose des process adaptés afin de mener à bien le projet et/ou d'optimiser l'innovation au sein de l'entreprise.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 35 k€

Jeune cadre : entre 35 et 50 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de la structure, etc.)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Excellente connaissance des différents leviers de financement d’un projet de recherche et des modes d’évaluation des dossiers afin de présenter des dossiers objectifs, argumentés et sans faille auprès des structures/organismes de financement
  • Bonnes connaissances techniques dans le domaine scientifique étudié afin de dialoguer efficacement avec les équipes études, recherche et développement du client
  • Compétences en gestion et planification de projet afin de bien maîtriser les principes d’évaluation et de chiffrage d’un projet et de le suivre jusqu’à son terme
  • Très bon niveau d’anglais, notamment à l’écrit car un certain nombre de dossiers destinés à des organismes de financement européens sont en anglais

 

Aptitudes professionnelles

  • Bonnes qualités de communication et d’écoute afin de bien cerner les enjeux d’un projet et de créer un climat de confiance avec la direction études, recherche et développement de l’entreprise
  • Sensibilité commerciale, car le consultant en management de l’innovation intervient en tant que prestataire et doit garder à l’esprit une relation commerciale avec son client
  • Forte rigueur, notamment dans la rédaction et la construction des dossiers de financement ou de fiscalité de la recherche. Chaque dossier doit être complet et précis.
  • Curiosité intellectuelle et technique, car l’univers de la recherche est en permanente évolution. Par ailleurs, les consultants en management de l’innovation interviennent en permanence sur des projets nouveaux, parfois à la pointe de l’innovation. Ils doivent être capables de s’intéresser et de comprendre des enjeux et des technologies nouvelles.
  • Souplesse et qualité d’adaptation afin de dialoguer aussi bien avec la direction études, recherche et développement qu’avec les directions financière ou générale

 

Le profil

Diplômes requis

  • École d'ingénieurs
  • Double compétence : ingénieur ou Master scientifique, associé à un 3e cycle en management.
  • Doctorat spécialisé dans un domaine scientifique en lien avec le positionnement du cabinet conseil.

 

Durée d’expérience

  • Ce type de poste s'adresse principalement aux jeunes diplômés ou jeunes cadres.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Cabinets de conseil spécialisés dans le management de l'innovation
  • Cabinets de conseil généralistes disposant d'un département ou d'une compétence en management de l'innovation
  • Certaines associations spécialisées dans la valorisation de la recherche. Ex : Échange et coordination recherche-industrie (Ecrin), France innovation scientifique et transfert (Fist).

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)