Editeur - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Communication, création

lu 67 fois | publié le 13/09/2017

Editeur

L’éditeur accompagne la parution d’un livre/périodique depuis sa conception jusqu’à sa mise sur le marché physique et/ou numérique. Il sélectionne les auteurs, coordonne les différentes étapes du processus d’édition sur le plan rédactionnel, esthétique, budgétaire et technique, veille au respect des délais et intervient dans la phase de promotion commerciale.

Autres intitulés

  • Responsable d’édition
  • Editeur d’ouvrages
  • Editeur de presse
  • Editeur multimédia
  • Editeur web

 

Activités principales

Veille et analyse stratégique du secteur éditorial

  • Analyser les comportements de lecture et segmenter le lectorat pour lui proposer les contenus et déclinaisons les plus adaptés.
  • Suivre de près les tendances de livres et périodiques qui paraissent sur support print et digital en France et à l’international.
  • S’informer de l’actualité culturelle des maisons d’édition livre/presse concurrentes.
  • Mener une réflexion de fond quant au développement de nouveaux supports et de nouvelles offres éditoriales.
  • Définir une ligne éditoriale claire et stratégique pour la structure selon son historique, ses projets et ses ambitions.

 

Prospection et sélection des livres/périodiques à publier

  • Réceptionner, examiner et sélectionner les manuscrits littéraires, scientifiques, techniques.
  • Rechercher et repérer de nouveaux auteurs talentueux et/ou périodiques innovants à publier.
  • Concevoir des projets éditoriaux inédits et en commander l’écriture à un auteur, un rédacteur, un reporter-rédacteur, un prestataire de contenu éditorial en presse spécialisé.
  • Finaliser la sélection des manuscrits/périodiques à éditer, la proposer et la défendre devant sa direction.

 

Enrichissement et diversification du contenu éditorial d’un livre/périodique

  • S’assurer de la cohérence de l’œuvre avec la ligne directrice souhaitée par la maison d’édition et accompagner les auteurs dans le respect de ce positionnement.
  • Participer à la structuration et à la réécriture optimisée des contenus avec les auteurs autour de rendez-vous et programmes de travail réguliers.
  • Enrichir les contenus en leur associant des produits complémentaires (photos, éléments multimédia interactifs, audio, liens, etc.) afin d’élargir l’audience, digitale notamment.
  • Coordonner les modifications ortho-typographiques du contenu avec les correcteurs.
  • Valider la relecture finale du livre/périodique.

 

Coordination du processus d’édition sur le plan artistique et technique

  • Établir le budget et le planning des phases d’édition, fabrication et diffusion selon des contraintes financières et temporelles fortes (droits d’auteur, coûts de tirage, périodes de sortie commerciale, etc.).
  • Négocier les contrats avec les auteurs et tous les intervenants externes (production, diffusion).
  • Valider les choix esthétiques stratégiques avant fabrication/diffusion numérique (papier, couverture, illustrations) avec les auteurs et les prestataires dédiés.
  • Superviser la fabrication technique des livres/périodiques en échangeant régulièrement avec les maquettistes, graphistes, imprimeurs, développeurs Web, etc.
  • Coordonner le travail avec les équipes de fabrication, les prestataires (maquettistes, graphistes, imprimeurs).

 

Pilotage de la diffusion des œuvres sur les canaux physiques et/ou numériques

  • Programmer la distribution du livre/périodique en version print et/ou web.
  • Organiser une campagne promotionnelle encadrant la sortie de l’œuvre et adaptée selon le support.
  • Organiser des actions promotionnelles en vente physique et/ou numérique.
  • Rédiger des argumentaires de vente destinés aux actions promotionnelles.
  • Acheter des espaces publicitaires dans la presse et sur le Web afin de promouvoir le produit édité.

 

Suivi et développement commercial

  • Piloter la stratégie commerciale de la maison d’édition livre/presse.
  • Suivre et actualiser les tableaux de bord de résultats commerciaux.
  • Rendre compte des résultats commerciaux sur chaque édition et analyser les échecs de vente le cas échéant.
  • Être force de proposition dans le développement de nouveaux contenus, de nouvelles offres et produits à éditer.

 

Variabilité des activités

Les activités de l’éditeur peuvent varier selon…

La taille de la structure :

  • Dans une petite maison d’édition, il aura souvent à charge de lire lui-même les œuvres à sélectionner avant publication. Aussi, il s’impliquera plus personnellement dans les phases de promotion des œuvres, en assurant à lui seul la relation avec les libraires et intermédiaires de distribution des livres/périodiques de son catalogue.
  • Dans une grande structure, l’éditeur pourra être spécialisé sur une collection particulière ou un type de produits (roman policier, théâtre, littérature jeunesse, revue médicale, etc.). Un comité de lecture l’aidera à sélectionner les manuscrits susceptibles de suivre la ligne éditoriale de la maison. Son rôle est alors de superviser chacune des équipes de sélection, production, diffusion et promotion des œuvres.

 

Le secteur culturel :

  • Dans une maison d’édition de livres, l’éditeur est un passionné de lecture, qui connaît et suit avec assiduité les sorties littéraires et auteurs contemporains. Il travaille en direct avec eux, et leurs échanges prépublication (conseil en écriture, corrections, etc.) représentent une étape primordiale du projet. Aussi, les campagnes de promotion autour de la parution d’un livre, bien que relatives au budget total alloué, sont généralement plus fortes que pour un périodique.
  • Dans une société d’édition presse, l’éditeur travaille avec les équipes rédactionnelles de chaque périodique. L’enrichissement du contenu avant publication fait l’objet d’intenses échanges entre les parties. L’appel à des prestataires spécialisés sur un type d’information ou une technique d’investigation peut être envisagé.

 

Le support de diffusion :

  • La diffusion sur support papier, d’un périodique notamment, nécessite aujourd’hui un concept éditorial fort et un contenu particulièrement abouti et innovant via hors-série, suppléments, etc. Côté livre, la distribution en version print oriente la promotion sur l’action des représentants commerciaux en librairies et les animations de vente en magasin/salon (séances de dédicace, etc.).
  • La diffusion d’un livre/périodique sur le Web nécessite un contenu éditorial adapté. L’éditeur peut ainsi exploiter les possibilités et outils du numérique (éléments multimédias interactifs, vidéo, liens, personnalisation de la lecture par le lecteur, etc.) pour enrichir le contenu proposé et élargir l’audience visée. Il peut et doit également faire appel à de nouveaux prestataires spécialisés en marketing digital pour analyser son lectorat numérique.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 30 k€

Jeune cadre : entre 30 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 55 k€ (et plus)

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de l’entreprise, encadrement d’équipes, etc.)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise parfaite de la chaîne de production d’un livre/périodique
  • Connaissances techniques liées à la fabrication d’un ouvrage (papier, tissus, matériaux, etc.)
  • Gestion de projets
  • Maîtrise des outils bureautiques et multimédias
  • Connaissances en marketing digital
  • Connaissances en droit (droit d’auteur, droit du travail, droit à l’image, etc.)

 

Aptitudes professionnelles

  • Solide culture générale
  • Curiosité et écoute des tendances
  • Intuition
  • Qualités d’expression écrite (rédaction, orthographe, grammaire, règles typographiques, etc.)
  • Qualités d’expression orale et goût pour le dialogue
  • Très bon relationnel
  • Leadership et management de collaborateurs et partenaires diversifiés
  • Capacité à gérer de front des tâches multiples
  • Sens de l’organisation et rigueur

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation universitaire de niveau Bac +5 (master) en littérature, métiers du livre et de l’édition, conduite de projet livre et multimédia, métiers de l’édition et de la diffusion
  • École de commerce avec une spécialisation métiers du livre ou management de l’édition
  • Formation universitaire de niveau Bac +5 (master) en sciences, littérature, histoire, etc. pour exercer dans des maisons d’éditions spécialisées (ouvrages scolaires, édition scientifique, etc.)

 

Durée d’expérience

La carrière d’un éditeur commence généralement par des stages ou en tant qu’assistant d’édition. Plusieurs années d’expérience (3 à 5 ans) sont souvent requises pour intégrer les grandes maisons d’édition. L’apprentissage sur le terrain et le développement d’un réseau riche et diversifié peuvent en outre faciliter le recrutement.

 

Postes précédents (P-1)

  • Assistant éditorial

 

Qui recrute ?

  • Maisons d’édition de livres
  • Entreprises d’édition de presse générale et spécialisée (print, print et Web, pure player)

 

Le métier d’éditeur peut également s’exercer en indépendant, auprès de grandes maisons d’édition qui commandent la réalisation d’ouvrages mais qui ne souhaitent pas les traiter en interne.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur éditorial

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Direction générale
  • Directeur artistique
  • Direction de la rédaction (rédacteur en chef, reporter-rédacteur, etc.)
  • Direction commerciale
  • Direction marketing
  • Direction juridique
  • Direction des services techniques
  • Direction administrative et financière
  • Chef de projet d’édition numérique
  • Correcteurs

 

Externes :

  • Auteurs
  • Agences de presse
  • Prestataires de contenu éditorial presse spécialisés dans une méthode d’investigation (data journalisme, newsgame, curation, vidéo, etc.)
  • Prestataires de fabrication (maquettistes, correcteurs, graphistes, imprimeurs, etc.)
  • Prestataires d’édition numérique (développeurs, marketeurs, etc.)
  • Annonceur
  • Intermédiaires de distribution : commerçants et libraires, plateformes de partage, réseaux sociaux, fournisseurs d’accès à Internet, moteurs de recherche

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur de maison d’édition
  • Directeur d’un titre de presse
  • Directeur éditorial
  • Directeur de collections
  • Directeur pôle numérique

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le marché de l’édition est et a toujours été un reflet des mœurs et modes d’une société, qu’il s’agisse de l’offre proposée (actualité, pratique, romans, loisirs, sport, politique, etc.) ou de la fluctuation de la demande associée. Le début du XXIème siècle semble être ainsi celui de la baisse des ventes « physiques » de livres et journaux, consécutive d’une part à une érosion des temps/budgets dédiés à la lecture et d’autre part à l’explosion d’Internet et de ses multiples canaux de diffusion. L’édition numérique voit son poids augmenter chaque année dans les ventes, portée par certains segments éditoriaux (le marché professionnel notamment) et la baisse des prix des équipements. Cependant, cette vive progression digitale ne compense pas encore les pertes liées au marché de l’imprimé (baisse des ventes, des abonnements, des revenus publicitaires). Parallèlement, de nouveaux acteurs apparaissent dans le petit monde de l’édition : pure players d’information, prestataires de production de contenu, intermédiaires de diffusion, distributeurs numériques, etc. Le lecteur a un choix plus large, et papillonne d’un canal à l’autre, d’un site à l’autre, et ainsi d’un éditeur à l’autre. Son pouvoir s’agrandit, allant même jusqu’à l’autoproduction et la rédaction d’avis sur les œuvres diffusées.

Dans ce contexte, les maisons d’édition, de livres comme de presse, doivent faire face à un bouleversement sans précédent de leur modèle économique. Tout éditeur doit désormais savoir appréhender un projet numérique. Il se retrouve face à un double enjeu : optimiser les cycles de production/diffusion print et numérique (vers le digital first), et repenser l’offre pour répondre aux nouveaux modes de consommation (complémentarité, personnalisation, interactivité). Ces nouvelles compétences impliquent une réorganisation totale des maisons d’édition avec laquelle l’éditeur devra composer dans les prochaines années.

D’autre part, au sein des entreprises d’édition presse, la diminution des recettes publicitaires consécutive au développement des offres digitales oblige les éditeurs à diversifier leurs activités. De nouvelles voies de développement commercial sont ainsi ouvertes dans les activités de communication éditoriale, de formation, ou encore d’événementiel.

L’éditeur se trouve donc au cœur d’un système économique à reconstruire, avec de nouveaux canaux de diffusion et de nouveaux partenaires de production. Mais pour mener à bien cette profonde mutation de son métier, il devra aussi et surtout construire une relation forte et fidélisante avec un lecteur de moins en moins captif.

Mots-clés : pressemétiermultimédiawebéditeurédition