Chef de produit marketing bancaire - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 103 fois | publié le 08/09/2017

Chef de produit marketing bancaire

Dans le cadre de la stratégie marketing globale du groupe, le chef de produit participe à la conception et au développement des produits bancaires en veillant à répondre aux attentes des clients tout en cherchant à se différencier de ses concurrents.

Autres intitulés

  • Chef de produit épargne
  • Chef de produit crédit
  • Chef de produit bancaire
  • Responsable marketing produit

 

Activités principales

Veille et développement de l’offre produits

  • Assurer une veille concurrentielle.
  • Effectuer un état des lieux régulier des produits et  services existants en fonction de la segmentation des clients.
  • Coordonner et/ou réaliser les études de marché.
  • Analyser les évolutions du marché (réglementation, fiscalité et concurrence...) afin de proposer des adaptations ou de nouveaux produits.
  • Définir la cohérence de la stratégie globale des produits ou de la ligne de produit ainsi que  leur rentabilité.
  • Positionner la gamme des produits en fonction du marché et de la stratégie marketing globale.
  • Etudier les opportunités sous les aspects économiques, organisationnels et commerciaux.

 

Pilotage du plan d’action

  • Elaborer et mettre en œuvre le plan d’action.
  • Piloter la mise en place technique de l'offre.
  • Coordonner de manière transversale les différents services intervenant dans le processus de conception (modélisation économétrique et actuariat, juridique, assistance à la maîtrise d'ouvrage, etc...)
  • Contribuer à la définition de la politique tarifaire.

 

Mise en œuvre opérationnelle

  • Assurer la représentation de la direction marketing lors des réunions de travail, des comités de projet internes et auprès des partenaires.
  • Participer à la rédaction des conditions générales de vente.
  • Rédiger et mettre à jour une base de contrats-type avec l’aide du juriste.
  • Mettre à jour la communication financière de l'ensemble des documents commerciaux, publicitaires (insertions presse spécialisée) et contractuels print ou on line (offre préalable de crédit, notices assurances ....) avec l’appui du service juridique.
  • Rédiger des argumentaires produits ou campagnes à destination des commerciaux, ainsi que des fiches produits.
  • Participer à la mise en place de normes et procédures (liste des documents à faire signer, pièces à joindre aux dossiers, mise en œuvre du délai de rétractation...).
  • Proposer des actions d'animation commerciale en fonction du portefeuille client des agences (conquête de nouveaux clients, diversification de l’offre  pour une clientèle déjà fidélisée...).
  • Participer à la définition des outils d'aide à la vente.

 

Suivi des actions menées

  • Définir les outils de suivi et de reporting de l'activité marketing.
  • Elaborer les tableaux de bord et les rapports d’activité.

 

Activités éventuelles

En tant que chef de produit ou responsable senior, il peut encadrer le travail d’une équipe de chefs de produit juniors.

Il peut être amené à participer à des réunions externes (FBF, Les Cahiers de l’épargne, ...) et à représenter sa banque.

Le chef de produit peut parfois gérer un budget, notamment celui des études sous-traitées ou des actions promotionnelles.

 

Variabilité des activités

L'activité de chef de produit peut varier selon…

La spécialisation :

Le chef de produit marketing bancaire peut intervenir dans des domaines très particuliers et très pointus qui nécessitent des compétences techniques particulières (monétique, crédits revolving, leasing, factoring ...).

La nature des projets :

Le poste peut avoir une composante de marketing opérationnel plus importante lorsqu’il s’agit de produits fortement réglementés : livrets A,  épargne logement ou développement durable, plan épargne logement par exemple. A contrario sur les produits et services peu réglementés, il travaillera davantage sur la prise en compte des attentes des clients et la tarification.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 50 et 70 k€ (et plus, surtout si le poste comporte une dimension internationale)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Bonne maîtrise des techniques de marketing produit, marketing opérationnel et notions de webmarketing
  • Excellente connaissance des produits et services bancaires
  • Bonne connaissance des risques bancaires
  • Bonne maîtrise des techniques de marketing multi-canal
  • Notions en analyse financière et en statistiques
  • Notions juridiques (code de la consommation...) et fiscales
  • Connaissance de la réglementation bancaire Bâle II, Bâle III, CRD...
  • Maîtrise des outils bureautiques
  • Maîtrise de l’anglais (dans les banques internationales)

 

Aptitudes professionnelles

  • Rigueur et méthode, car la réglementation bancaire impose un cadre précis lors de la création de nouveaux produits
  • Qualités rédactionnelles pour produire les documents destinés aux autorités de contrôle, à l’information de la clientèle et à la formation des équipes de vente
  • Curiosité et goût pour l'investigation car le chef de produit marketing bancaire doit mener une veille sur les impacts des nouvelles réglementations, et faire en permanence du benchmarking
  • Ecoute pour suivre les évolutions du comportement de la clientèle
  • Force de proposition et créativité pour faire évoluer la gamme de produits en fonction de la réglementation et de la concurrence
  • Capacité d'adaptation, aisance relationnelle et capacité à travailler en équipe projet car il est en contact avec des interlocuteurs variés au sein de la banque
  • Capacités d'analyse et de synthèse pour analyser les actions menées et mesurer la rentabilité des produits
  • Capacité à manager des équipes, à la fois hiérarchiquement et en mode projet

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac + 5 (master 2) spécialisée en finance, économie, statistiques, marketing, marketing et communication, marketing des services banque - assurance
  • École de commerce
  • IEP (Institut d’Études Politiques)
  • École d’ingénieurs avec une spécialisation en finance, économie, statistiques ou marketing
  • CESB « management », délivré par le CFPB.

 

Durée d’expérience

Les profils les plus recherchés sont les jeunes cadres avec au minimum 2 ans d’expérience et les cadres confirmés issus du secteur bancaire (soit issus du réseau d’agence, soit venant d’autres fonctions marketing). Certains jeunes diplômés peuvent occasionnellement se voir proposer des postes d’assistant chef de produit (sans obtenir systématiquement le statut cadre).

 

Postes précédents (P-1)

  • Chargé d’études marketing
  • Chargé de clientèle
  • Assistant chef de produit bancaire

 

Qui recrute ?

  • Banques de réseau
  • Banques de financement et d’investissement
  • Organismes de crédit

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur ou responsable marketing

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Statisticiens et actuaires
  • Équipes support aux opérationnels en agence (formateurs, back office)
  • Équipes commerciales
  • Service communication
  • Équipes du contrôle permanent
  • Juristes et fiscalistes
  • Responsables des risques (opérationnels, de crédit)
  • Déontologue ou responsable conformité
  • Service des prix
  • Maîtrise d’ouvrage

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Responsable du marketing
  • Responsable de marché
  • Directeur du marketing

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Les différentes réglementations, notamment Bâle II et III, et surtout les différentes réformes du crédit à la consommation (Loi du 1er juillet 2010, dite loi Lagarde) ont contraint les banques à faire évoluer leur offre produits, restreignant l’octroi des crédits immobiliers ou à la consommation pour les particuliers, et en exigeant également davantage de prudence vis-à-vis des professionnels et des entreprises.

Dans le domaine de l’épargne non réglementée, l’offre de contrat est le plus souvent centrée sur la nature des avantages fiscaux dont pourra tirer profit le client  plus que sur le niveau de rémunération proposé. Les évolutions rapides de la fiscalité et la politique de réduction des niches fiscales imposent aux chefs de produit de faire évoluer de plus en plus fréquemment leur offre et d’adapter celle-ci aux problématiques patrimoniales de leurs interlocuteurs. La veille fiscale et la nécessité de travailler avec des fiscalistes sont devenues des composantes incontournables de la fonction.

Par ailleurs, dans le domaine de la banque de financement, les produits nouveaux se sont multipliés notamment les marchés des dérivés. Des produits de plus en plus sophistiqués voient le jour, nécessitant chez les cadres du marketing la connaissance de mécanismes financiers complexes.

Les métiers du marketing bancaire ont dû s’adapter au comportement plus volatil de la clientèle ; le chef de produit doit être particulièrement vigilant par rapport à la concurrence (autres banques, assureurs, grande distribution...) et la part de la communication et du marketing opérationnel est devenue très importante.

Enfin, le développement de la relation multicanale (Internet et Internet mobile, téléphone et contacts en agence) impose aux banques de prendre en compte les problématiques de la relation avec le client et des implications organisationnelles induites par une approche qui devient multiforme (crosscanal). Cette approche est d’autant plus importante que la qualité de la relation client est devenue un critère essentiel pour les clients de la banque ; la satisfaction des clients passe davantage par la qualité de l’écoute et du suivi du dossier que par la diversité des produits proposés.

Mots-clés : métiermarketingchef de produitbanque