Business developer (chimie) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 217 fois | publié le 07/09/2017

Business developer (chimie)

Le Business developer est précisément celui qui a pour mission d’orienter et de détecter les opportunités de croissance pour l’entreprise, afin de mettre en œuvre de nouveaux projets, et afin d’intégrer de nouveaux clients et de nouveaux partenaires.

La chimie du végétal et les biotechnologies blanches forment une industrie nouvelle dans laquelle l’innovation joue une part importante. Les entreprises du secteur se mobilisent pour mettre en place de nouveaux produits et de nouveaux procédés, susceptibles de trouver des débouchés sur un périmètre relativement large de marchés applicatifs (l’alimentaire, l’automobile, l’aéronautique, la construction, l’énergie...).
Reste que, pour être compétitives, les entreprises doivent s’assurer de leur capacité à pénétrer ces marchés. Elles doivent sécuriser leurs ventes, mais aussi être en mesure d’identifier les besoins autour desquels structurer et orienter leur stratégie de  développement (détecter les signaux faibles du secteur, envisager l’achat de licences d’exploitations par exemple).

 

Autres intitulés

  • Responsable développement
  • Responsable du business development
  • Développeur de nouveaux marchés

 

Activités principales

Analyse, veille et orientation stratégique

  • Analyser sous un angle stratégique un portefeuille de produits.
  • Définir, réaliser et coordonner des études de marché. En produire des synthèses.
  • Assurer une veille technique, scientifique et concurrentielle.
  • Diffuser des informations scientifiques et techniques stratégiques aux services concernés.
  • Définir des plans d’actions marketing.

 

Développement, négociation et suivi de nouveaux projets

  • Détecter les opportunités de croissance (être capable d’identifier les besoins de marché, de les structurer, de les prioriser) et les signaux faibles du secteur (les attentes non satisfaites, par exemple).
  • Anticiper les évolutions du secteur et du marché dans le but, notamment, de détecter les opportunités de partenariats, de cessions ou de rachats.
  • Coordonner des groupes de travail pour évaluer l’intérêt d’un projet de développement pour l’entreprise.
  • Participer à l’orientation stratégique de l’entreprise en présentant les propositions de développement identifiées à la direction.

 

Négociation et suivi de nouveaux projets

  • Assurer un travail de prospection, attirer de nouveaux clients et partenaires, répondre à des appels d’offres.
  • Coordonner les activités des différents services (juridiques, réglementaires, techniques) impliqués dans l’élaboration de partenariats.
  • Construire des offres qui soient à la fois techniques et économiques (élaborer des budgets).
  • Mettre en œuvre des partenariats, contrats inter-entreprises, négocier des licences.
  • Élaborer, contrôler et suivre la planification de la production en lien avec les prévisions de vente, dans le respect des coûts, de la qualité, de la sécurité et des délais.

 

Activités éventuelles

  • Représenter l’entreprise lors de manifestations et événements particuliers (congrès, salons...).
  • S’assurer de la performance et de la rentabilité des opérations de développement, selon le périmètre et l’envergure du poste.
  • Assurer le lancement de nouveaux produits et/ou services.

 

Compétences requises

  • Capacité à identifier, interpréter et analyser des informations scientifiques et économiques
  • Curiosité, créativité pour identifier des sources de développement potentiel
  • Autonomie, adaptabilité pour appréhender rapidement des univers de travail différents
  • Excellent relationnel en interne et en externe (savoir travailler en équipe, savoir motiver des collaborateurs)
  • Techniques commerciales, droit des affaires et sens de la négociation
  • Compétences juridiques en matière de contrats, de partenariats, d’accords, de licences
  • Compétences linguistiques : l’anglais est indispensable et la maîtrise d’une ou plusieurs autres langues étrangères est souvent requise.
  • Être mobile géographiquement car le poste implique de nombreux déplacements que ce soit en France ou à l’étranger

 

Le profil

Diplômes requis

  • Diplôme d’ingénieur ou un master dans le domaine de spécialisation de l’entreprise : chimie, physico-chimie, agro-alimentaire (Bac +5)
  • Diplôme d’école de commerce, de gestion ou de marketing (Bac +5)

 

Durée d’expérience

Le poste requiert une expérience préalable de 3/5 ans environ, soit dans le domaine de spécialisation technique de l’entreprise soit en clientèle entreprise. Il n’est pas directement accessible à de jeunes diplômés.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général
  • Directeur commercial
  • Directeur marketing

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Directions générale, technique, R&D, commerciale, juridique et réglementaire
  • Ingénieur application
  • Responsable grands comptes

 

Externes :

  • Dirigeants d’entreprises
  • Directions technique, commerciale et juridique d’entreprises clientes

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Étendre la couverture en termes de marché, ou étendre le périmètre géographique associé au poste
  • Responsable grand comptes
  • Directeur marketing
  • Directeur de la stratégie
  • Directeur commercial