« Le métier d’inspecteur commercial est passionnant car basé sur la relation humaine. C’est aussi un métier qui ne connaît pas la routine et où on peut évoluer. » - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Temoignages

lu 5 fois | publié le 17/10/2017

Témoignage · « Le métier d’inspecteur commercial est passionnant car basé sur la relation humaine. C’est aussi un métier qui ne connaît pas la routine et où on peut évoluer. »

David Fonsale, Responsable d’équipe commerciale, Prévoir

Aujourd’hui inspecteur commercial et responsable de quatre bureaux situés sur Rennes, Redon, Saint-Malo et Saint-Brieuc, David Fonsale bâtit l’intégralité de sa carrière professionnelle au sein du Groupe Prévoir. En y rentrant en janvier 2000 comme conseiller commercial en assurance de personnes, il franchit les différents échelons et accède au poste d’inspecteur commercial. « Ma carrière s’est faite assez rapidement parce qu’en sept ans, je suis devenu cadre, d’abord tuteur manager – j’intégrais et je formais des débutants – deux ans après, j’ai été nommé responsable d’équipe commerciale et puis cadre commercial. » Cette évolution professionnelle s’est faite grâce à un dispositif d’accompagnement interne qui a contribué directement à sa montée en compétences.

En évoquant les activités rattachées au métier d’inspecteur commercial, David Fonsale met en évidence son rôle de manager de proximité. En effet, il est de sa responsabilité de veiller à l’avancement de ses collaborateurs : « Tous les mois, je mène des entretiens individuels avec mes collaborateurs. Il s’agit de faire une analyse de l’activité de chacun d’entre eux et ensuite mettre en place un plan d’actions pour le mois à venir. » En ce sens, les journées d’accompagnement des collaborateurs sur le terrain sont d’une importance primordiale. Elles permettent à David Fonsale de les observer et ensuite de leur proposer des axes d’amélioration concrets. « Il y a un suivi de la performance attendue. Le débriefing qui suit la journée d’accompagnement permet au collaborateur de connaître tant ses points forts que ses faiblesses et moi, cela me permet d’affiner mon accompagnement futur. » De par son rôle de manager de proximité, David Fonsale est également chargé d’assurer la transmission de l’information tout le long de la ligne hiérarchique. Cette position d’intermédiaire entre la direction et ses équipes en fait le porteur et le garant des orientations stratégiques de l’entreprise.

Si David Fonsale explique ne pas contribuer directement au développement des portefeuilles clients, il suit de près l’évolution de l’activité de ses équipes, en lien avec les objectifs fixés par l’entreprise. « Chaque jour, j’ai des indicateurs qui me permettent de piloter la performance de mes responsables d’équipe : indicateurs qualitatifs de production, indicateurs d’activité, indicateurs du maintien de l’activité, indicateurs de suivi et de maintien du portefeuille client. » À ce sujet David Fonsale note que la fidélisation demeure un des premiers enjeux de son entreprise et ne peut aboutir que par l’instauration d’une relation client irréprochable. « Il est essentiel de maintenir les contrats des clients et cela peut se faire par une éthique et du conseil. On démarre par une bonne écoute pour pouvoir adapter son conseil et proposer la meilleure solution. Ensuite, la fidélisation exige le suivi du client et chez nous, la proximité est vraiment mise en avant. Les collaborateurs se déplacent directement au contact des clients, qu’ils soient des particuliers ou des professionnels. Cela suppose également d’intervenir pour tout ce qui est règlement sinistre. »