La fonction qualité, contrôler et évaluer la qualité des process de l’entreprise - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Jeunes diplômés. Changer de site ?

Services techniques

lu 17822 fois | publié le 05/03/2012

Qualité · La fonction qualité, contrôler et évaluer la qualité des process de l’entreprise

La fonction qualité est garante de la conformité règlementaire de l’activité de l’entreprise et de la pertinence de ses process. Dans cette perspective, les métiers liés au brevet sont les pivots des stratégies de réglementation et de propriété intellectuelle de l’entreprise.

La fonction qualité est chargée de vérifier la conformité des process industriels au regard de normes et des contraintes réglementaires en vigueur. Elle s’exerce dans l’industrie, notamment dans l’automobile, la chimie, les télécoms ou l’agroalimentaire etc. , ainsi que dans les services ou la distribution.

Cette fonction est représentée dans des structures de taille importante comme les multinationales, les filiales de grands groupes ou certaines PME – PMI. Elle est aussi présente dans les sociétés d’ingénierie, de contrôle, les centres techniques et les organismes de certification.

La fonction qualité est le plus souvent rattachée à la direction d’un site ou à la direction générale de l’entreprise. Elle peut également dépendre de la direction technique, de la R&D ou des achats.

Les ingénieurs travaillant dans la fonction qualité ont trois missions principales :

Impulser la mise en œuvre d’une politique qualité au sein de leur structure

  • définir le périmètre, les objectifs et des indicateurs de suivi de la démarche qualité,
  • promouvoir la politique qualité au sein de l’entreprise par des actions de sensibilisation.

Faire appliquer les normes réglementaires et le contrôle qualité

  • contrôler, tout au long de la chaîne de production, la conformité des produits aux normes (règles, procédures) et au cahier des charges,
  • conduire des audits internes et réaliser des enquêtes sur la satisfaction client,
  • assurer le reporting des indicateurs et mesurer les écarts avec les prévisions,
  • effectuer des recommandations sur les évolutions à apporter,
  • rédiger des rapports d’expertise sur le respect des dispositions légales et réglementaires.

Développer des projets en vue d’obtenir des certifications

  • mettre en place des outils permettant la certification d’assurance qualité (ISO, NF, etc. ),
  • effectuer une veille sur les évolutions réglementaires et évaluer leurs impacts.

Parmi les postes de management, on peut citer le directeur qualité ou le responsable qualité. Les intitulés d’ingénieur qualité, d’ingénieur mesures et analyses ou d’ingénieur normalisation quant à eux, se réfèrent à des postes plus opérationnels.

Enfin, dans le domaine de l’environnement, ces fonctions correspondent aux intitulés de responsable environnement sur site industriel ou d’inspecteur en service instructeur.

L'activité des entreprises est encadrée par des règlements relatifs d'une part à la propriété industrielle et d'autre part à la normalisation et à l'homologation des produits et des procédés. Ces aspects sont confiés à des cadres spécialisés dans les brevets, les affaires réglementaires et la normalisation.

La fonction brevets s’exerce en particulier dans les secteurs agroalimentaire, informatique, technologies de l’information, pharmacie, chimie, biotechnologies, aéronautique, automobile, énergie, cosmétique… Les recruteurs du secteur privé sont des entreprises ou des cabinets de conseil en propriété industrielle. Dans le secteur public, ces professionnels travaillent au sein d’organismes de réglementation (Agence Française du Médicament, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, …) ou délivrant les brevets (INPI - Institut National en Propriété Intellectuelle, OEB - Office Européen des Brevets, …).

Rattachés généralement à la direction recherche et développement de l’entreprise, les cadres chargés des brevets et des affaires réglementaires ont pour missions de :

  • protéger juridiquement les inventions par la rédaction, le dépôt de brevets et le suivi des évolutions réglementaires,
  • définir la stratégie réglementaire de l’entreprise et garantir la conformité des produits par rapport aux normes nationales et internationales et aux standards officiels,
  • suivre les procédures et les dossiers d'homologation des nouveaux produits auprès des autorités administratives.

Ces missions impliquent une relation fonctionnelle soutenue et riche, et souvent, un travail en étroite collaboration avec l'équipe recherche et développement.

Au sein de l’entreprise, différents métiers existent : le responsable ou l’ingénieur des affaires réglementaires, l’ingénieur brevets.... Ces postes sont particulièrement stratégiques car en conseillant sur la stratégie de propriété intellectuelle ou de réglementation, les cadres de la fonction brevets déterminent en partie la politique de développement produit de l’entreprise.

Article rédigé par May CHA


Cadre , vous avez une question précise sur votre évolution professionnelle ? Du simple conseil pratique à une réflexion plus large sur votre carrière, un consultant Apec vous répond en direct. Flash Conseil, un des nouveaux services sur mesure de l’Apec.

 Jeune diplômé , vous avez une question précise sur votre recherche d'emploi, un consultant Apec vous répond en direct et vous bénéficiez d'un plan d'action personnalisé. Flash Conseil un des nouveaux services sur mesure de l’Apec.

Facebook services Apec sur mesure Rejoignez Apec - La communauté des cadres sur Facebook.

Mots-clés : brevetsnormalisationfonctionsqualiténormes